TOP 5 des livres jeunesse à s’offrir dans le cadre de la journée « Le 12 août, j’achète un livre québécois » 2018

Eh oui, nous en sommes déjà à la 5ème édition de la journée « Le 12 août, j’achète un livre québécois » ! Cette journée a été créée par des écrivains afin de faire vivre et rayonner la littérature du Québec. Pourquoi ne pas profiter de cette journée pour vous procurer un livre québécois et pour mettre un peu de diversité dans votre bibliothèque personnelle ? Je vous lance le défi et dites-moi ce que vous avez acheté !

Par Mistikrak! Littérature Jeunesse.

 

5. Sur les traces de Loubaye Dantorloubaye dantor

La littérature jeunesse manque bien souvent de diversité ethnique et raciale. Quel vent de fraîcheur que de lire ce livre dont le personnage principal, né au Québec, est d’origine haïtienne. Une rareté dans le paysage de l’édition adressée aux adolescents.

4. Une aubergine pas comme les autres

Par un beau matin ensoleillé d’été, Yasmine, une fillette de 4 anaubergines décide de mettre sa belle barboteuse violette. Très fière elle parade devant ses parents. Son frère Kiko lui dit qu’elle ressemble à une Aubergine. Intriguée, la petite se demande si son frère se moque d’elle. Puis, elle tente de savoir ce que c’est qu’une aubergine. Devant le miroir, la ressemblance avec ce fruit coloré lui saute aux yeux et depuis ce jour elle porte ce surnom sympathique.

3. La ruelle

la ruelle« Élodie, je reviens. Attends-moi deux minutes. » Mais Élodie n’attendra pas son papa. Elle s’aventurera dans la ruelle. SEULE. Quelles découvertes y fera-t-elle ? On reconnaît facilement les ruelles montréalaises, avec leurs arbres matures, leurs jardins communautaires, leurs écureuils , leurs clôtures dépareillées, leurs sols couvert de jeux d’enfants et leurs cordes à linge. Un récit du quotidien drôle et touchant par sa familiarité.

2. Ti Pingepinge

L’histoire de Ti Pinge est universelle et résonne chez tous les enfants du monde dont l’innocence est bafouée. L’album bilingue (anglais et français) accompagné d’un CD audio se termine par un mot qui sensibilise les lecteurs à la maltraitance des enfants. Ti Pinge, un conte merveilleux – que dis-je? Fabuleux! – à lire, relire, écouter et réécouter.

1. Je suis fou de Vavavava

Vieux Os aime jouer avec les fourmis. Passer l’après-midi sur le balcon avec sa grand-mère, Da. Taquiner Marquis. Regarder vivre les habitants de Petit-Goâve. Mais ce qu’il aime le plus, c’est Vava dans sa robe jaune. Cela lui donne la fièvre, encore plus que la bicyclette rouge qu’il désire tant. Quand on a aimé Vava à dix ans, cela dure… toute une vie!

Bouton acheter petit

Suivez Mistikrak! sur les réseaux sociaux

logo livreaddict  logo facebook

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s