Mes p’tites questions: La peau

Seize questions et leurs réponses pour apprendre comment la peau se répare, pourquoi est-ce qu’elle se ride en vieillissant ou encore pourquoi tout le monde n’a pas la même couleur de peau.

Je ne suis pas une grande fan de la collection Mes p’tites questions (et variantes) chez Milan. J’ai tout de même lu « La peau », sans trop d’attentes, si ce n’est l’appréhension d’être déçue, choquée ou exaspérée, comme cela arrive souvent lorsque je feuillette ces livres. Les illustrations donnent à voir des peaux de toutes les couleurs, même quand il n’est pas question de race. Par exemple, à la page « C’est fait en quoi, la peau? » on voit des pieds noirs. Bel effort, sauf que la plante des pieds a été illustrée brune plutôt que beige. Cela m’a frappé quand j’ai vu cette image. Contrairement aux personnes blanches, la plante des pieds des personnes noires n’est pas de la même couleur que le reste du corps. Plusieurs enfants noirs ont des complexes face à la couleur de leurs paumes et/ou sont victimes de moqueries de leurs camarades. Quelle occasion ratée de normaliser les paumes des personnes noires… Cette erreur qui peut semble bénigne a tout de même un impact important puisque le sujet du livre est justement celui de la peau!

Ce livre documentaire aborde aussi les sujets du métissage, de l’albinisme, de la biologie et du racisme. On y parle aussi de coups de soleil, de mélanine, d’égratignure, de rides, du sens du toucher, de transpiration, etc. Peut plaire. 

Mes p’tits pourquoi: La peau
AUTEUR(S)
: Audrey Guiller & Amélie Videlo
ÉDITION: Milan, 2021
ISBN: 9782408024321
PRIX: 14,95$
5 à 9 ans

Ce livre vous a plu?
Vous aimerez peut-être La lune et L’alimentation, deux livres jeunesse publiés chez le même éditeur. Essayez aussi Mon corps est génial! Ses échanges avec l’extérieur.

La voix d’or de l’Afrique

la voix d'or de l'Afrique
Près du fleuve Niger, un enfant est né, un enfant pas comme les autres, aux yeux un peu rouges, un enfant noir à la peau blanche. Un enfant albinos, considéré en Afrique comme une créature maudite. Cet enfant se nomme Salif Keita, et deviendra, malgré tout, malgré les vieilles croyances, les attaques et le mépris, un chanteur hors norme, la voix d’or de l’Afrique… La vie incroyable d’un enfant né albinos, rejeté de tous et devenu un chanteur à la voix d’or, de réputation internationale, militant pour un monde plus généreux.

Plusieurs fois, Salif songe à se donner la mort. Plusieurs fois, le peuple songe à tuer Salif parce qu’il est albinos. « Et celui qui l’aurait tué aurait tué le coeur même de la musique… » Cet album biographique du chanteur Salif Keita se lit comme un poème. Le texte nous touche droit au coeur. Les mots en malinké sont traduits en bas de page dans le texte. Les illustrations aux couleurs chaudes de Brax s’harmonisent à merveille avec le propos. Le livre se conclut par un dossier informatif sur le véritable Salif Keita dont le père était un descendant direct de Soundjata Keita, fondateur de l’empire mandingue. Au cours de sa carrière, il a été couronné de succès et a ouvert un studio à Bamako afin d’aider les jeunes artistes maliens, comme Rokia Traoré. On en apprend aussi sur l’albinisme et la manière dont elle est perçue en Afrique de l’Ouest. Un album superbe.

Coup de coeur !

Salif Keita est un chanteur malien né le 25 août 1949.

salif keita

Auteur(s) / illustrateur(s) : Michel Piquemal & Justine Brax
Maison d’édition: Albin Michel Jeunesse Bouton acheter petit
Année de publication: 2012
ISBN: 9782226239709
Public cible:  9 ans et plus

Vous aimerez peut-être: L’épopée de Soundiata Keita, un livre d’image pour les enfants d’âge scolaire inspiré d’une histoire vraie.

Suivez Mistikrak! sur les réseaux sociaux

logo livreaddict  logo facebook

Dipoula, l’albinos: La vie Gabonaise

dipoula albinosMbolo je suis Dipoula ! “Mbolo” chez moi ça veut dire bonjour. J’habite sur le continent africain au Gabon. Sauf que je suis né Blanc… enfin, je veux dire… Noir… Mais les gens ne me voient pas comme un africain, vu que je suis albinos… Bref c’est un peu compliqué mais avec les copains de l’orphelinat on se moque de la couleur de peau et du coup on s’éclate comme des fous ! Même si des fois c’est pas du goût de la mère supérieure…

Avec Dipoula l’Albinos, on est dans du une page = un gag, une série de sketchs humoristiques, une série de tranches de vie sur la vie gabonaise. Les gags sont faciles et prévisibles, mais plairont aux amateurs du genre. À découvrir!

Auteur(s) / illustrateur(s) : Pahé, Sti, L. B Devaud
Maison d’édition: Paquet
Année de publication: 2012
ISBN: 9782888904427
Public cible: À partir de 8 ans
Vous aimerez peut-être: Si vous voulez rire et lire quelques planches de BD au passage, lisez Toussaint Louverture.

Pahé est un illustrateur gabonais.

pahé

SUIVEZ MISTIKRAK! SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX

logo livreaddict  logo facebook