Il faut sauver Nikili!

Il faut sauver NikiliGaty vit dans un village au coeur de la brousse africaine. Il est amoureux de la jolie Nikili mais trop timide, il n’ose pas lui montrer ses sentiments. Heureusement, Abou, son meilleur ami a une super idée pour que Nikili tombe sous le charme de Gaty…

Bon, déjà, le pays où vit Gaby n’est pas nommé. On dit simplement qu’il « habite dans un petit village d’Afrique, au cœur de la brousse » (p.5), ce qui d’autant plus ne fait qu’ajouter une couche au stéréotype tenace de l’Africain vivant dans une case et dont les voisins sont des animaux de la savane. Ugh. Bien sûr, il y a réellement des gens qui habitent dans des cases en Afrique, mais ça m’agace toujours lorsqu’on met tous les pays d’Afrique dans le même panier et que la seule représentation des personnages africains en littérature jeunesse soient celle-là. Pourquoi n’a-t-on pas de livres pour enfants mettant en scène des Gabonais, des Maliens, des Ivoiriens, des Burundais, ou des Camerounais vivant en ville? C’est exaspérant.  D’autant plus que cette description de la page 5 est la première phrase du livre (!), histoire de bien enfoncer le clou dès le début.

S’en suit des stéréotypes de genre lorsque l’ami de Gaty conseille à son ami amoureux d’une fille du village voisin: « Tu n’as pas besoin de lui parler. Montre-lui que tu es fort et courageux. Les filles adorent les héros. » (p.6). Oui, parce qu’on a besoin davantage de garçons incapables de communiquer qui pensent que la force physique font d’eux des hommes. M’entendez-vous grincer des dents??

Mais ce n’est pas tout! Comment Gaty va-t-il démontrer son courage? Mais, pardi! Affronter un lion, rien de moins! Il y a quand même un petit revirement de situation lorsque ce sera finalement Nikili qui sauvera Gaty des griffes du lion. Elle sera complimentée sur son courage par Gaty, ce qui la fera « rougir ». Ugh. A-t-on besoin de répéter pour la énième fois que les personnes noires ne rougissent pas? Ouf. Ce livre était vraiment mauvais en termes de représentation. Non recommandé. 😦

 

POUR VOUS PROCURER CE LIVRE, CLIQUEZ SUR LE BOUTON CI-DESSOUS:
Il faut sauver Nikili !Bouton acheter petit
AUTEUR(S) : Jean-Pierre Courivaud & Nathalie Dieterlé
ÉDITION: Oskar, 2012
ISBN: 9782350008677
7 À 9 ANS

À la recherche de premières lectures ayant une représentation des personnages noires plus positive? Vous aimerez peut-être Le mystère des dents de Jaguar ou encore Dans une minute maman!.

Les mystères des dents du jaguar    Dans une minute maman

 

SUIVEZ MISTIKRAK! SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX

logo livreaddict logo facebook

Deviens le héros… avec Hippocrate le pirate

Hippocrate le pirateSur son navire, Hippocrate rêve de gloire et de fortune. Mais il ne sait pas comment faire pour trouver le plus fabuleux des trésors. Des nombreuses possibilités s’offrent à lui: il a besoin de toi ! Au cours de l’histoire, tes choix le mèneront vers des aventures toutes très différentes.

Dans cette histoire interactive,  c’est le lecteur qui décide de la suite de l’histoire. À chaque double page, il devra décider entre deux choix représentés par des pictogrammes reproduits dans des onglets qui détermineront la suite des aventures du pirate guilleret. Ainsi, ce sont huit histoires qui peuvent être créées à chaque relecture.

Cet album tout carton suit une trame narrative simple et plaira aux tout-petits de trois ans et plus. Ils s’amuseront à modifier l’histoire au gré de leur humeur. Toutefois, je recommanderais de d’abord initier vos tout-petits à des livres plus traditionnelles car lire et relire une histoire dont la structure ne change pas fait aussi partie de l’apprentissage.

Hippocrate est un personnage noir aux cheveux bruns frisés. Il est représenté de manière assez classique pour un pirate: chapeau noir orné d’une tête de mort, foulard noué sur la tête, bottes noires. Il n’a pas de jambe de bois ou de crochet en place et lieu d’une main amputée, mais on retrouvera toute de même dans l’histoire d’autres éléments familiers: le perroquet, le trésor, l’île déserte, le bateau, les tonneaux et le sabre, le monocle. Rien de très original, donc.

Les petits s’identifieront facilement au personnage principal qui, même s’il est un pirate, a peur parfois, hésite, est curieux et sait faire preuve de courage. Il y a quatre fins possibles. Dans la première, Hippocrate trouve un sabre dont la poignée est ornée de pierres précieuses. Dans la deuxième, il est victime de la farce d’un singe sournois. Dans la troisième, il découvre un trésor. Dans la quatrième, il rencontre une petite fille rousse dont il tombe amoureux et tous deux deviennent les pirates les plus redoutés des océans.

La maison d’édition Auzou nous offre ici une bonne dose de clichés, fidèle à ce à quoi elle nous a habitué, mais parvient tout de même à se montrer progressiste, notamment par la présence de femmes pirates, tout aussi fortes que les autres. Notons tout de même le fait qu’Hippocrate soit le seul personnage noir du récit. Suivre ses aventures m’a plu; ce livre ferait un excellent cadeau à offrir à un enfant !

Hippocrate le pirate 2

Auteur(s) / illustrateur(s) : Maria Money
Maison d’édition: Auzou Bouton acheter petit
Année de publication: 2017
ISBN: 9782733848197
Public cible: 3 à 5 ans

Vous aimerez peut-être: Mon anniversaire, un album tout carton avec un garçon noir comme personnage principal.

Suivez Mistikrak! sur les réseaux sociaux

logo livreaddict  logo facebook

Simon et la galette d’intelligence

Simon galette d'intelligenceSimon forme un trio inséparable avec Abid, son meilleur ami, et Lovita, la fille dont il est amoureux. Un jour, ils découvrent, dans un sous-sol, un laboratoire secret avec une incroyable machine à voyager dans le temps. Ils trouvent aussi la recette d’une mystérieuse galette d’intelligence. Simon est intrigué par la liste des ingrédients qui fait référence à des époques passées. Avide d’aventures, le garçon réussit à configurer la machine et part en quête de l’eau du glacier ayant heurté le Titanic. Commence alors une série d’expéditions où les trois jeunes se retrouvent hors du temps.

Ce petit roman plein d’aventures plaira aux enfants de 9 à 11 ans. Annie Bacon maîtrise bien la langue et tient le lecteur en haleine grâce à des péripéties courtes, un rythme soutenu et une bonne dose d’humour. Lovita est une jeune fille noire, capable d’autant de prouesse que ses deux amis et sûre d’elle. Son origine ethnique n’est pas précisée, tout comme celle des deux autres personnages, ce qui rend sa représentation égale aux autres. On la décrit simplement comme ayant de « grands yeux bruns » qui font craquer Simon. Les amateurs d’histoire seront bien servis puisque les voyages dans le temps des trois amis permettent au lecteur de découvrir brièvement le XXème siècle, les grandes explorations du XVè siècle et la révolution française du XVIIIè siècle. Des encadrés en fin de chapitre nous informent sur chacune de ces périodes historiques. Et petit bonus: Annie Bacon nous révèle la recette de la fameuse galette d’intelligence en épilogue ! Je recommende vivement.

Auteur(s) / illustrateur(s) : Annie Bacon
Maison d’édition: Bayard CanadaBouton acheter petit
Année de publication: 2017
ISBN: 9782897700775
Public cible: 9 à 11 ans
Vous aimerez peut-être: Si vous aimez les récits historiques, essayez Francie. Si vous cherchez d’autres histoires où un personnage blanc est amoureux d’une fille noire, lisez Princesse Nina.

Suivez Mistikrak! sur les réseaux sociaux

logo livreaddict  logo facebook

Pense aux jours heureux

pense aux jours heureuxPense aux jours heureux… Ludovic se répète les paroles de cette belle chanson pour se consoler. Il pense à Fatouma, aux jours heureux quand ils étaient assis côte à côte à l’école et que tous les enfants parlaient d’eux en disant « Oh, les amoureux… ». Ils aimaient être ensemble, jusqu’à ce que tout bascule…

Mon avis

Ce petit roman de 64 pages raconte l’amitié entre un garçon et une fille de CM1. Ludovic aime beaucoup Fatouma, peut-être même plus que comme une amie, et Fatoume l’apprécie aussi beaucoup. Les chapitres, très courts, laissent peu de place au développement des personnages. Le récit se déroule sur une longue période – presque qu’un an – et tout se passe très vite. Fatouma vient du Sénégal et son origine ethnique est centrale au récit, alors que celle de Ludovic est tue. Le personnage de Ludovic est donc présenté comme allant de soi et comme étant universel, alors que le personnage de Fatouma est présentée comme s’il constituait une variation qui doit être justifiée. Or, la mention du pays d’origine de cette dernière – le Sénégal – et les illustrations montrent bien que Ludovic est blanc alors que Fatouma est noire. Ainsi, « L’Autre » est encore une fois un personnage noir, d’autant plus que ce personnage est réduit à son origine ethnique. Dommage. En somme, l’histoire est intéressante, mais manque de consistance. Extrait:

Je connais Fatouma depuis le CE1. Je ne l’ai pas aimée tout de suite. JE ne l’ai pas remarquée, au début. Dans notre école, des enfants noirs comme elle, il y en a d’autres, mais ce n’est pas la question. Je ne lui ai pas prêté attention parce que c’Est une fille timide. Pas exactement timide: discrète, plutôt. La différence? Une fille timide, on remarque sa timidité. Une fille discrète, on ne remarque rien, elle se laisse oublier. Les filles timides finissent par devenir pénible, elles font des manières, et on n’a plus envie de leur parler, alors que les filles discrètes, il y a comme un mystère en elles, qui donne envie de mieux les connaître. (p.11-12)

Auteur(s) / illustrateur(s) : Guy Jimenes
Maison d’édition: Oskar poche
Année de publication: 2011
ISBN: 9782350006727
Public cible: 7 à 11 ans.
Vous aimerez peut-être: Deux copines ont disparu, un roman qui raconte l’histoire d’une jeune fille qui doit quitter la France car elle a été mariée à un inconnu dans son pays d’origine.

Pour d’autres suggestions de lecture, suivez Mistikrak! sur FACEBOOK!

Toclo Toclo et la fille tête-en-l’air

toclo-toclo-et-la-fille-tete-en-l-air-de-muriel-diallo-894390184_LNewton se promène avec sa machine à coudre sur la tête pour proposer ses services à qui veut : un petit ourlet par-ci, un petit raccommodage par-là. On rencontre dans toute l’Afrique de l’Ouest ces petits tailleurs qu’on appelle à Abidjan les Toclo toclo. Seulement Newton a des ambitions et une imagination débordante : il crée, coud, vend des modèles dignes de la plus haute couture… qui lui valent des bordées d’injures de la part des malheureux clients qui ont eu la mauvaise idée de lui confier leurs vêtements. Jusqu’au jour où il rencontre la plus belle fille du monde et se lance dans le projet fou de lui créer la plus belle robe du monde !

Mon avis

Ce qui m’a surtout plu dans ce livre, ce sont les illustrations tout en relief, mélangeant collages, peinture et photographie. Un bonheur pour les yeux, cela dynamise beaucoup la lecture! J’ai beaucoup aimé l’histoire aussi. Le récit aborde le thème de la débrouillardise et de l’amour. Le contexte n’est toutefois pas mentionné, mais un adulte comprendra que le récit se déroule en Afrique. Voilà un très bon livre malgré tout. Muriel Diallo: une auteure à lire et à relire!

514yyMj2kYL

Muriel Diallo est une auteure ivoirienne.

Muriel_Diallo

Auteur(s) / illustrateur(s) : Muriel Diallo
Maison d’édition: Vents d’ailleurs Bouton acheter petit
Année de publication: 2011
ISBN: 9782911412967
Public cible: 6 à 8 ans
Vous aimerez peut-être: Un crocodile à l’école, un autre livre signé Muriel Diallo.

Suivez Mistikrak! sur les réseaux sociaux

logo livreaddict  logo facebook