Les vacances de Léa

Les vacances de Léa Belin éducationDans le train qui l’emmène en vacances, Léa fait de drôles de rencontres. Quelle aventure de croiser sur sa route des animaux sauvages et des samouraïs japonais ! Entre rêve et réalité, la petite fille va voyager de surprise en surprise.

Testé par des enseignants et des orthophonistes, Les vacances de Léa est publié chez Belin dans la collection Colibri. Cette collection est spécialement conçue pour les enfants dyslexiques et dysorthographiques avec 4 niveaux progressifs de difficulté du graphème, la longueur de l’histoire et la richesse du vocabulaire. Ce livre inclus deux histoires : Panique dans le train, ainsi que Mamie Kimono, chacune étudiant un graphème différent (QUE dans la première, et O dans la deuxième). Pour faciliter la lecture du texte, une grande attention a été portée à la lisibilité de la typographie, à l’espacement des lettres, des mots et des lignes. Tout dans ce livre est pensé afin d’aider les enfants ayant des difficultés en lecture: il y à même des activités d’échauffement permettant de s’entrainer à lire le graphème pour préparer la lecture.

Léa a le teint brun, tout comme ses parents et sa grand-mère. Elle sait faire face aux imprévus et on peut compter sur elle pour sauver une situation. Ses histoires sont loufoques et j’espère que la maison d’édition nous offrira de nouvelles aventures avec elle !

Auteur(s) / illustrateur(s) : René Gouichoux & Thérèse Bonté
Maison d’édition: Belin
Année de publication: 2017
ISBN: 9782410005677
Public cible: À partir de 8 ans
Vous aimerez peut-être: Alerte aux poux! La maîtresse se gratte!, un petit livre pour commencer à lire.

Suivez Mistikrak! sur les réseaux sociaux

logo livreaddict  logo facebook

Monsieur Chocolat: Le premier clown noir

Cmonsieur-chocolathocolat est un clown qui a amusé le Tout-Paris des années 1900. Il fut le premier artiste noir de la scène française, inventant avec son acolyte Footit un duo de clowns blanc et noir. Fils d’esclaves, son itinéraire passe par Cuba et Bilbao, où il est repéré dans la rue pour sa force physique et son sens du spectacle. Paris lui offrira vingt ans de succès, où les spectateurs de Montmartre et des Folies Bergère se délecteront des péripéties de cet Auguste noir dominé par le clown blanc. Il inspirera même Toulouse-Lautrec et les frères Lumière. Il se révélera précurseur pour sa participation à des réclames ou ses interventions auprès d’enfants hospitalisés. Mais ce parcours ne le mettra pas à l’abri de la misère. Il achèvera sa courte vie dans la solitude à Bordeaux, en 1917.  (c) Babelio

Les faits et la fiction se mélangent dans le texte, il faudra donc prendre soin d’accompagner les plus jeunes enfants dans la lecture. Le livre est intéressant, mais beaucoup de détails sont passés sous silence malgré le dossier présent en fin de livre réunissant des documents autour de la vie de Chocolat. Les sujets abordés dans le livre le sont de manière superficielle; les très jeunes lecteurs ne comprendront pas tout. Un film mettant en vedette Omar Sy dans le rôle titre est sorti au cinéma et Jeune Afrique nous propose un article qui relativise le choix artistique des réalisateurs. Enseignants, pourquoi ne pas explorer le livre en classe en parallèle avec le film?

Un livre jeunesse pour souligner le Mois de l’Histoire des Noirs. 

Auteur(s) / illustrateur(s) : Bénédicte Rivière & Bruno Pilorget
Maison d’édition: Rue du Monde Bouton acheter petit
Année de publication: 2016
ISBN: 9782355044052
Public cible: 10 ans et plus
Vous aimerez peut-être: Aussi dans la collection Grands Portraits chez Rue du Monde, il y a Martin et Rosa: Ensemble pour l’égalité.

Suivez Mistikrak! sur les réseaux sociaux

logo livreaddict  logo facebook

Moi, je m’aime !

je m'aimeUne fillette espiègle énumère tout ce qu’elle aime chez elle et les raisons pour lesquelles elle s’aime telle qu’elle est.

Magnifique, cet album ! Un livre jeunesse mettant en scène un personnage noir, heureux, à la chevelure rebelle et adorable, qui crie à la face du monde qu’elle s’aime. Puissant. Des illustrations colorées tout en poésie. J’aurais sans l’ombre d’un doute beaucoup aimé qu’on me lise cette histoire étant enfant et pouvoir ainsi me reconnaître en la narratrice, noire comme moi, les cheveux crépus comme moi, pleine d’imagination comme moi. Un livre tout désigné pour insuffler l’estime de soi chez un enfant d’origine caribéenne ou africaine.

Coup de cœur !

moijemaime_spread

Auteur(s) / illustrateur(s) : Karen Beaumont & David Catrow
Maison d’édition: Éditions Scholastic Bouton acheter petit
Année de publication: 2006 / 2017
ISBN: 0439941563 / 9781443160957
Public cible: À partir de 5 ans

Suivez Mistikrak! sur les réseaux sociaux

logo livreaddict  logo facebook

Lili Rose veut être gentille

lili roseUn beau jour, Lili-Rose décide d’être gentille avec tout le monde. Mais les évènements ne se déroulent pas du tout comme prévu et lui réservent bien des surprises…

C’est d’abord la page couverture de cet album qui a attiré mon oeil. Je me suis dit: « Ah, une petite fille noire avec des afropuffs (cheveux crépus, dit « naturels ») sur la page couverture d’un livre pour enfant; c’est plutôt rare ». Son air plein de défi et la force de son regard m’ont plus. À la lecture de cet album, on rencontre la petite Lili-Rose, une fillette métisse (père blanc, mère noire) qui ne comprend pas pourquoi ce matin-là, tout le voisinage semble s’acharner sur elle. On pour interpréter le texte comme étant simplement l’histoire d’une petite fille avec qui personne ne veut être gentil. Ou alors, on peut l’interpréter comme une histoire sur le racisme: La raison pour laquelle la petite Lili-Rose fait face à tant d’obstacles est-elle dû à la couleur de sa peau ? Si oui, une histoire sur le racisme ordinaire de la société est un concept bien complexe pour les jeunes enfants! Je suggère donc d’entamer une discussion sur la discrimination avant et/ou après la lecture de ce livre à un enfant. Les petits (et grands) auront sans doute beaucoup de questions à poser concernant l’histoire de Lili-Rose, soyez préparé à leur répondre de manière appropriée à leur âge!

La seule chose qui m’a un peu dérangée (une bagatelle, mais quand même…), c’est la réaction des parents lorsque Lili-Rose leur raconte son exécrable matinée. Ils semblent minimiser les problèmes que leur fille a rencontrés, ils semblent éviter la question et leur réaction peut être interprétée comme étant de la moquerie. Toutefois, la petite Lili-Rose fait preuve de beaucoup de résilience face au manque de gentillesse dont elle est victime et décide de prouver à tous qu’ils avaient tort de se méfier d’elle. À la découverte de sa capacité à faire rire les gens, Lili-Rose trouve un sens à son existence et fait un pied de nez à ceux qui ont tenté et qui tenteront à l’avenir de lui mettre les bâtons dans les roues. De plus, un peu d’humour face à l’adversité n’a jamais fait de mal, bien au contraire.

De délicates illustrations aux couleurs pastel adoucissent le propos plus lourd du texte. Une belle découverte. À lire!

Auteur(s) / illustrateur(s) : Anne François Théréné et Élodie Fraysse
Maison d’édition: Limonade Bouton acheter petit
Année de publication: 2013
ISBN: 9782940456437
Public cible: À partir de 6 ans

Suivez Mistikrak! sur les réseaux sociaux

logo livreaddict  logo facebook