Ma

Comme tous les jeunes du village, Félix rêve de partir en ville, et même en Europe, quand il sera adulte. Vivre loin de Méfomo et de ses cases perdues dans la forêt africaine !Mais un jour, à la rivière, il surprend une fille en train de se baigner. Elle se fait appeler Magali. Elle est belle et sauvage. D’où vient-elle, avec tous ses secrets ? Le cœur de Félix va vite être accroché…

Un court roman de tout juste 87 pages, tout en sensualité et en finesse. Dès les premières lignes, c’est la plume de Louis Atangana qui m’a charmée. Des phrases courtes et percutantes qui nous tombent dessus comme une tonne de briques.

Ma est un personnage intéressant. Alors que son village croit qu’elle est une sorcière, elle ne veut que garder son fils près d’elle. Il y a peu de péripéties dans l’histoire; c’est avant tout le récit de relations, de personnages qui se croisent, se mêlent, s’aiment ou se détestent.

On retrouve plusieurs références au roman Cent ans de solitude de Gabriel García Márquez et c’est dans ce livre que Félix tente de puiser connaissance et la clé qui fera de lui un homme. Ma est un roman touchant sur le passage à l’âge adulte.

« Ils se turent un instant. Très loin, dans la brousse, un cri déchira la fin du jour. Félix pensa à la Mamie Wata. Existait-elle vraiment? On disait qu’elle sortait du fond de la rivière, la nuit, lorsque la lune était ronde. Elle chantait pour attirer les hommes. Un chant merveilleux. Savoureux. De miel et de vin de palme. Douceur et ivresse. Il ne fallait pas l’écouter si on ne voulait pas être envoûté. Devenir son esclave. Tous ceux qui avaient succombé à son charme avaient été emportés au fond de la rivière. On avait retrouvé leur corps gonflé. Leur âme était restée dans le royaume de la Mamie Wata. Pour toujours. (p.17)

Ma
AUTEUR(S) : Louis Atangana
ÉDITION: Rouergue Jeunesse, 2012
ISBN: 9782812603075
PRIX: 16,95$
13 ans et plus

Louis Atangana est un auteur d’origine franco-camerounaise.

Ce livre vous a plu?
Vous aimerez peut-être Sur les traces de Loubaye Dantor, La balade Toucoulore de Samba Foul, ou encore Uppercut, trois livres pour les ados ayant des personnages issus de la diversité.

Comment transformer une banane en vélo

Afin d’être la meilleure version de soi-même, à la fois pour les autres que pour la planète, Comment transformer une banane en vélo propose une fable sur l’entraide entre voisins et l’échange de biens selon leur valeur insoupçonnée. Car pour le jardinier en sueur, une crème glacée vaut bien plus qu’une vieille tondeuse! Menée par la témérité des enfants, cette fable prouve qu’il est possible de changer de vieilles habitudes et de faire une différence dans son entourage. L’oeuvre fait la promotion de la transition écologique, d’une société zéro déchet et des mouvements citoyens.

Trouver un album illustré dans lequel les personnages ne sont pas tous blancs est tellement rafraîchissant! Dans Comment transformer une banane à vélo en particulier, l’illustratrice Ravy Puth a utilisé de magnifique couleurs pour la peau des personnages: marron riche, beige-foncé, jaune enflammé, brun-rougeâtre, beige-rosé, etc. Ainsi, chaque personnage a une couleur de peau différente, incorporant divers degrés de rouge, de brun, de jaune, de rose ou d’orangé. Cela m’a fait pensé à la fantastique série de portraits d’Angelica Dass qui capture la pluralité des teintes de peaux et l’absurdité de la classification raciale en une poignée de catégories restrictives qui, au final, ne veulent rien dire puisque des personnes de races différentes se retrouvent à être de la même couleur de peau. Bref, les personnages de cet album ont des traits très diversifiés: des cheveux droits ou bouclés et des yeux ronds, longs ou petits. Au-delà de la couleur de peau des personnages, le style d’illustration m’a également beaucoup plu! Quel beau choix de couleurs pour les paysages! L’illustratrice a vraiment créé des textures intéressantes dans les nuages, le gazon et les tissus.

Le texte est charmant et la répétition le rend très agréable à raconter à voix haute. J’ai aimé la manière dont le couple du bout de la rue est décrit: « L’horrible monsieur Landry habite au bout de la rue avec son-épouse-pas-si-horrible-que-ça, Louisa. Pas d’enfants, pas d’animaux, que l’horrible vieux monsieur Landry et son-épouse-pas-si-horrible-que-ça. Tous les gens du voisinage savent qu’il ne faut pas les déranger. » Ça crée tout de suite un image assez forte et on imagine déjà la relation qu’il y a entre ces deux-là et leur entourage. Par quelques phrases seulement, l’auteure parvient à créer tout un univers. Simple et efficace.

Cette fable écologique véhicule des valeurs de protection de l’environnement, de camaraderie, de partage et de débrouillardise. J’ai adoré! 

Comment transformer une banane en vélo 3

Coup de cœur! 

 

POUR VOUS PROCURER CE LIVRE, CLIQUEZ SUR LE BOUTON CI-DESSOUS:
Comment transformer une banane en véloBouton acheter petit
AUTEUR(S) : Jerry Dougherty & Ravy Puth
ÉDITIONKATA, 2020
ISBN: 9782925077008
PRIX: 22,00$
4 À 8 ANS

Ce livre vous a plu?
Vous aimerez peut-être Vive les livres ou Veux-tu être mon ami? pour leurs illustrations qui donnent à voir une belle diversité. Essayez aussi Le vélo rouge: L’histoire extraordinaire d’un vélo ordinaire.

       

SUIVEZ MISTIKRAK! SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX

logo livreaddict  logo facebook

Au travail: Pompiers

pompiersQu’aimerais-tu faire quand tu seras grand? Découvre quelques métiers qui nous aident énormément. Au travail, Frank! Un incendie a éclaté dans l’école et Gérald, le cochon d’Inde, est resté à l’intérieur. Les pompiers réussiront-ils à le sauver?

J’étais si heureuse de trouver ce livre jeunesse où le pompier principal est Noir! Il est là, fièrement, en page couverture. Ce que les enfants remarqueront en premier, c’est bien sûr le costume de pompier et le camion rouge qui leur permettront de comprendre qu’il s’agit d’un livre de pompiers. Mais au-delà de cela, ce livre montre à tous les enfants que les populations noires existent, que nos hommes, nos femmes, nos garçons et nos filles sont là, et qu’ils/elles exercent toutes sortes d’occupations, comme des métiers qui aident toute une communauté.

J’ai tellement lu souvent ce livre à mon neveu que j’ai décidé de le lui acheter. Et ce qui m’a fait le plus plaisir, au-delà du cadeau matériel, c’est de savoir qu’il pourra lire chaque jour une histoire qui lui offre un reflet positif de lui-même en tant que garçon noir.

Petit (grand?) plus: les filles sont aussi pompières! Elles sont bien représentées dans ce livre même si c’est Frank qui est au coeur de l’action.

pompiers2

Auteur(s) / illustrateur(s) : Lucy M. George & AndoTwin
Maison d’édition: Scholastic Bouton acheter petit
Année de publication: 2015
ISBN: 9781443145930
Public cible: 3 à 7 ans

Vous aimerez peut-être: J’aime mon métier: policière, un livre où une policière noire raconte se qui défini son travail.

Suivez Mistikrak! sur les réseaux sociaux

logo livreaddict  logo facebook

Le petit sorcier de la pluie

sorcier-de-la-pluieDès que le petit garçon eut l’âge de marcher, il voulut aller trop vite. Il courait et tombait. Les femmes du clan répétaient: « Le fils de Kuyu-ma et de Panunya tombe toujours sans prévenir. Il est comme la pluie. » Les gens-qui-chassent-dans-le-pays finirent par appeler l’enfant Petite Pluie. Si bien qu’un soir, même ses parents lui dirent: « Dors bien, Petit Pluie. Ne tombe pas du nuage de tes rêves. » Quand il commença à comprendre les mots, Petite Pluie fut très content de porte ce nom-là. La pluie, dans ce pays, est la bienvenue. Sans elle, rien ne pousse, rien ne vit. Or, cette année-là, la pluie ne venait pas.

Mon avis

Le récit, d’une grande qualité littéraire, nous fait voyager dans l’Australie aborigène. Anne-Catherine De Boel nous offre des illustrations chaudes et nous prouve encore son grand talent artistique. Dessins réalistes côtoient harmonieusement des peintures plus naïves. Certaines doubles pages constituent de merveilleux tableaux abstraits. Enseignants, retrouvez ici des fiches d’exploitation afin d’aborder ce livre en classe avec vos élèves!

sorcier-de-la-pluie-2

Auteur(s) / illustrateur(s) : Carl Norac & Anne-Catherine De Boel
Maison d’édition: École des Loisirs
Année de publication: 2004
ISBN: 9782211075435
Public cible: 6 à 10 ans
Vous aimerez peut-être: Alba, de la même illustratrice.