J comme joie

J comme Joie dominique et compagnieVoici une courte histoire-poésie qui évoque l’émotion de la joie pour les enfants en âge d’apprendre à lire. La série Les sentiments de A à Z permet aux enfants de trouver les mots pour nommer et exprimer leurs émotions et sentiments. Une initiation à la poésie à travers l’évocation des émotions.

Dans « J comme Joie », on s’attarde à une émotion de base qui est primordiale au développement de la pensée. Le texte est court et simple pour permettre aux débutants de faire leurs premiers pas en lecture. De magnifiques illustrations soutiennent la compréhension du texte. L’histoire se lit comme un poème que nous livre un jeune garçon noir qui s’émerveille devant la nature. Les phrases riment er il y a un beau champ lexical à explorer avec les enfants: vent, ciel, terre, fleurs, pré, etc. Dans le mot de la fin, l’auteure partage ce qu’elle aime de la joie et la manière dont cette émotion la fait sentir. Ce tout petit livre de moins de 100 mots ne traite que d’une seule idée: c’est un bon départ pour s’initier à la compréhension de texte. Très bon !

J’ai un endroit préféré
Où l’herbe est haute et sent le sucré
Quand j’y pose les pieds, je vois loin devant et me sens grand
Le ciel et la terre se touchent
Ça me met du bonheur dans la bouche
Alors je cours sans m’arrêter
Je ris sans penser
J’ouvre les mains et je touche le vent
Et le vent me le rend
Il entre dans mes narines et me chatouille le nez
Ça me fait chanter
Puis quand mes jambes deviennent fatiguées de liberté
Je me laisse tomber parmi les fleurs du pré

Auteur(s) / illustrateur(s) : Jennifer Couëlle & Ninon Pelletier
Maison d’édition
Dominique et compagnie Bouton acheter petit
Année de publication: 2018
ISBN: 9782897853426
Public cible: À partir de 6 ans

Vous aimerez peut-être: L’heure du bain, un livre pour apprendre à lire dont le personnage principal est un garçon noir.

SUIVEZ MISTIKRAK! SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX

logo livreaddict logo facebook

Zut, Félix !

Zut FélixFélix, le champion des pirouettes, s’est cassé le bras. Il va porter un plâtre pendant plusieurs semaines. C’est dur à accepter. Bien sûr, sa famille, madame Édith et ses amis sont là pour l’aider. Mais Félix doit aussi apprendre à se débrouiller !

Ce livre est le troisième de la série La classe de Madame Édith, mais se lit très bien sans avoir lu les tomes précédents. Félix, le personnage principal, est un garçon noir et athlétique qui adore faire des acrobaties pour épater la galerie. Lorsqu’il se casse accidentellement le  bras, il pleure de douleur et est déçu de ne pas pouvoir montrer sa nouvelle pirouette à ses amis le lendemain. Ces derniers veulent tous l’aider, mais Félix aimerait être autonome! Il se demande comment faire plaisir à ses amis si gentils avec lui. Le récit met aussi en scène Rosalie, une camarade de classe très bavarde au teint foncé.

Ce roman de 93 pages est écrit en larges caractères avec empattement dans une mise en page aérée. Les phrases sont relativement courtes pour faciliter la compréhension du texte chez les jeunes lecteurs. Toutefois, certains mots ou phrases sont écrits en caractère gras ou encore en diagonale ; les lecteurs dyslexiques pourraient avoir de la difficulté à lire ces passages. J’ai noté une erreur de grammaire en page 60 (utilisation du mauvais auxiliaire avec le verbe pronominal se casser) et quelques québécismes (« aiguiser » un crayon plutôt que tailler un crayon). Cela dit, le texte est tout de même bien écrit et utilise la nouvelle orthographe française.

La morale de l’histoire est que tout le monde fait face à des difficultés et que chacun de nous doit trouver ses propres solutions pour avoir une vie agréable malgré tout !

Auteur(s) / illustrateur(s) : Édith Bourget & Boum
Maison d’édition: Dominique et compagnie Bouton acheter petit
Année de publication: 2018
ISBN: 9782897851095
Public cible: À partir de 6 ans
Vous aimerez peut-être: Bernabé est amoureux, un petit roman dont le personnage principal est un garçon noir.

Suivez Mistikrak! sur les réseaux sociaux

logo livreaddict  logo facebook