Souffle d’hiver

La première année du bébé est rythmée par les 4 saisons. Tout simplement, prenez le temps de lui raconter Souffle d’hiver avec ses sons, ses rythmes, la danse des mots et votre émotion. Ensuite, poursuivez ce moment de partage en musique, puis laissez-vous emporter par la voix de l’autrice. 1 livre + 1 CD avec une musique originale de Flavia Perez et une lecture de Jo Witek sur la musique.

Dans Souffle d’hiver, j’ai d’abord découvert avec enchantement la qualité du livre et de son récit. J’ai adoré la musicalité du texte, avec ses « Fffffffff » du vent qui souffle, ses « Aglagla…. brouuuu » qui font grelotter, et ses « cric, crac, croc » de la glace qui se brise quand on la piétine. Le récit capture en peu de mots un doux moment du quotidien, une sortie de neige en famille: regarder la neige tomber, faire de la luge sur le lac, glisser sur la montagne, s’emmitoufler dans des habits d’hiver et se réchauffer en rentrant à la maison. Un très beau livre cartonné en soi.

Puis, j’ai découvert l’accompagnement audio avec étonnement et contentement. Il ne s’agit pas de l’histoire qui nous est racontée, mais plutôt d’un arrangement musical d’ambiance sur la thématique de l’hiver et du vent. Très, très bon!

L’histoire donne à voir un garçon noir, avec ses parents: un papa noir également et une maman blanche. Le tout, sans que la couleur de la peau soit au centre du récit. Je vous recommande chaudement ce petit livre cartonné ! 

Souffle d’hiver
AUTEUR(S): Jo Witek , Emmanuelle Halgand & Flavia Perez
ÉDITION: Flammarion JEUNESSE, 2020
ISBN: 9782081519077
PRIX: 24,95$
0 à 3 ANS

Ce livre vous a plu?
Vous aimerez peut-être Promesses, Le petit chemin des formes ou Bertille et Brindille, trois livres cartonnés pour les poupons.

Les ballons du souvenir

Elliott a plusieurs ballons dans lesquels il conserve ses souvenirs. Son grand-père, lui, en possède énormément. Mais un jour, il laisse un ballon s’envoler, puis plusieurs, jusqu’à ce qu’il n’en ait plus. Un album abordant le thème de la maladie d’Alzheimer.

Pour parler de la maladie d’Alzheimer, le livre Les ballons du souvenir est tout désigné. Ce sujet délicat et peu abordé en littérature jeunesse y est traité ici avec sensibilité et une touche d’espoir. Les illustrations de Dana Wulfekotte amènent douceur au récit qui raconte la relation entre un grand-père dont la mémoire faiblit et son petit fils soucieux de garder vivants les souvenirs qu’il lui a partagés. Tendre et bouleversant à la fois!

Bibliothécaires et enseignants, vous pourriez également mettre ce livre dans un réseau sur la filiation, la perte ou le vieillissement. À découvrir de toute urgence!

Pour commander ce livre, cliquez sur le bouton ci-dessous:

Les ballons du souvenir
AUTEUR(S) : Jessie Oliveros & Dana Wultekotte 
ÉDITION: Circonflexe, 2020
ISBN: 9782378622992
PRIX: 22,95$
4 à 8 ANS

Ce livre vous a plu?
Vous aimerez peut-être La fenêtre magique, La couleur de l’amour ou Derrière les yeux de Billy, trois albums jeunesse qui abordent la thématique des relations entre les petits enfants et leurs grand-parents.

Un orage de colère pour Violette

Violette vit chez sa mère les jours bleus et chez son père les jours jaunes. Ce week-end, ce dernier lui a promis de construire un château. Mais son ami est hospitalisé et Violette doit aller chez sa mère. Elle se met en colère puis se calme. Une histoire sur la nécessité d’accepter sa colère pour mieux l’apprivoiser.

Il y a plusieurs bons points à attribuer à ce livre jeunesse: on y parle du divorce des parents, on offre des outils pour gérer ses émotions et on donne à voir une famille métissée au quotidien.

La petite Violette est heureuse d’avoir reçu un château à construire de son papa. Il lui a promis qu’ils allaient le faire ensemble. Mais une urgence force Papa à déposer sa fille chez sa mère, sans son château. Et sa promesse, alors?? Violette est en colère, et avec raison! Elle a du mal à comprendre pourquoi la promesse qu’on lui a fait n’a pas été tenue, pourquoi elle doit respecter le calendrier des visites parentales alors que les parents peuvent le changer à leur guise et pourquoi il faut qu’elle ait deux maisons. Avoir deux maisons, c’est nul! Les jouets ne peuvent pas aller d’une maison à l’autre, il y a beaucoup de changements, c’est stressant tout ça!

L’histoire est bien racontée et les émotions vécues par Violette semblent authentiques et naturelles. On devine bien ce qui rend Violette en colère, sans que tout soit explicité car Violette elle-même a un peu de mal à comprendre ce qu’elle ressent. Le livre est construit de manière à faciliter les échanges avec le lecteur afin qu’il s’exprime sur ce qu’il lit et afin qu’il s’identifie au personnage principal. Les parents de Violette sont là pour la guider, valider son émotion et lui offrir des alternatives pour la gérer. On ne dit pas à Violette d’arrêter de bouder ou d’être en colère. On lui dit plutôt que son émotion est compréhensible, et on lui offre des pistes pour se calmer. En fin d’album, il y a un petit dossier à l’attention des adultes qui explique ce qu’est la colère et propose des solutions pour réguler ses émotions adaptées à l’âge de l’enfant.

La maman de Violette est blanche alors que son papa est noir. La couleur de peau des personnages ne change absolument rien au récit. Il s’agit tout simplement d’une famille multiraciale comme les autres. Un excellent livre que je vous recommande chaudement!

Pour commander ce livre, cliquez sur le bouton ci-dessous:

Un orage de colère pour Violette
AUTEUR(S) : Kochka & Sophie Bouxom 
ÉDITION: Père castor Flammarion, 2019
ISBN: 9782081441910
PRIX: 15,50$
3 à 6 ANS

Ce livre vous a plu?
Vous aimerez peut-être Timothée est timide, Émilie est envieuse, ou Le souci de Calie, trois albums jeunesse sur les émotions ayant des personnages noirs.

Bienvenue à l’école, Aimé!

Pour son premier jour de classe, Aimé, un petit garçon timide, préfère rester en retrait, jusqu’au moment où une petite fille tombe par terre. Il est alors le premier à réagir.

Pas facile d’intégrer une nouvelle école une fois la rentrée passée! Heureusement, Aimé recevra un accueil chaleureux de ses camarades de classe. Mais aimé est très anxieux. C’est bien stressant, tout ça! Il se cache derrière son sac, il ne participe pas aux jeux avec les amis, il évite beaucoup les interactions avec les autres. Lors de la lecture, vous pouvez créer des temps d’arrêt pour demander à votre enfant de deviner comment Aimé ce sens. Est-il excité, timide? Cela permettra à votre enfant de développer son empathie et d’aiguiser sa maîtrise des émotions. Après la lecture, vous pouvez aussi lui demander s’il a déjà, lui aussi, vécu une situation nouvelle qui l’a rendu inquiet. Parce qu’il est propice aux temps d’arrêt, ce livre est tout indiqué pour une heure du conte en bibliothèque ou une lecture en classe de maternelle.

En me fiant sur le titre et la page couverture, j’ai cru qu’Aimé était un nouvel arrivant. Mais en fait, pas du tout! Du moins, ce n’est pas explicité dans l’histoire. Aimé est tout simplement un nouvel élève, noir, un peu stressé par sa première journée d’école. On ne parle pas de différence non plus dans le livre. Aimé aurait pu être un enfant blanc, asiatique ou à mobilité réduite et cela n’aurait rien changé à l’histoire. Au final, c’est une histoire sur la gentillesse, et sur l’importance d’y aller à son rythme. Un très très bel album que je vous recommande vivement!

Pour vous procurer ce livre, cliquez sur le bouton ci-dessous:

BIENVENUE À L’ÉCOLE, AIMÉ!
AUTEUR(S) : ANNE ISABELLE LE TOUZÉ 
ÉDITION: ÉCOLE DES LOISIRS, 2020
ISBN: 9782211302999
PRIX: 21,95$
4 À 6 ANS

Ce livre vous a plu?
Vous aimerez peut-être Timothée est timide ou La star du rock et ses camarades de classe, deux albums sur l’intégration à l’école. Essayez aussi Un jour, tu découvriras, un livre jeunesse sur le fait qu’il n’est pas toujours facile de faire ses premiers pas dans un environnement où l’on ne connaît personne.

Ollie

J’ai un chien qui court dans ma tête. Il s’appelle Ollie. Parfois, mon chien est tranquille, curieux ou effrayé. Et parfois, il est excité… un peu trop, même! Quand ça arrive, c’est difficile à supporter. Alors, qu’est-ce qu’un chien – ou un enfant anxieux – peut faire dans ce cas? Et toi, as-tu un chien dans la tête? Dans son plus récent album illustré, l’auteure québécoise Elise Gravel aide les enfants à identifier et à calmer leur anxiété de manière consciente et apaisante.

La talentueuse Élise Gravel ne déçoit pas avec ce nouvel album sur la pleine conscience qui fait une analogie entre un chien excité et la difficulté à se concentrer. Ollie est le chien dans la tête du personnage principal, un garçon au teint brun, qui tente de le contrôler. Mais ça ne marche pas toujours, car Ollie est un chiot et ce n’est pas facile pour un chiot de se calmer! À la lecture de ce livre, les petits lecteurs apprendront à se concentrer sur leur respiration, à parler à un adulte quand cela ne va pas et à être attentif à leurs émotions. Recommandé! 

Ollie: Un livre sur la pleine conscience
AUTEUR(S) : Élise Gravel 
ÉDITION: Scholastic, 2020
ISBN: 9781443186407
PRIX: 19,99$
5 ans et plus

Ce livre vous a plu?
Vous aimerez peut-être Toi! un album pour amener les enfants à se découvrir. Essayez aussi La bulle de Miro, un album jeunesse sur les barrières interpersonnelles, ainsi que Rien du tout!, un livre qui invite les enfants à ne rien faire… et à en profiter pleinement!

Je veux le même!

Mbiya et Kabibi sont deux sœurs qui ne cessent de se disputer et veulent à tout prix jouer avec les jouets de l’autre. Même à table, les querelles se poursuivent. Las de voir leurs filles se chamailler, leurs parents proposent un jeu qui devrait changer les choses

Mbiya et Kabibi est vraiment une chouette initiative de deux parents suisses d’origine congolaise qui ont pris conscience que la représentation d’héroïnes et héros noirs dans les livres pour les jeunes est déterminante lorsque leur fille leur a demandé pourquoi il n’y avait pas de personnages marrons dans ses livres préférés. Cette histoire raconte une tranche de vie d’une famille noire, sans que la couleur de peau ne soit au centre du récit. Quelle joie de pouvoir lire ce genre de livre qui normalise l’existence des personnes afro-descendantes!

La relation entre les deux sœurs est authentique et l’autrice parvient à capturer les émotions vives que ressent les enfants en bas âge: la jalousie, la frustration, la tristesse, la joie. C’est donc également un excellent livre si vous recherchez une histoire sur la gestion des émotions ou le développement de compétences sociales. Pour aller plus loin, vous pourriez ajouter ce livre à un réseau de livres sur le partage ou la fratrie.

Les illustrations m’ont beaucoup plu: les couleurs sont vives et l’angle choisi par l’illustratrice met en image le texte de manière directe, permettant à l’enfant de suivre facilement la lecture. Les illustrations sont également suffisamment descriptives et les visages des personnages suffisamment expressifs pour permettre à l’enfant de raconter sa propre histoire. C’est d’ailleurs un exercice intéressant à faire: demandez à votre enfant de vous inventer l’histoire en se basant sur les illustrations avant de lui lire le livre pour la première fois. Vous verrez, il aura beaucoup d’imagination, utilisera ses connaissances antérieures pour donner sens à ce qu’il voit et fera des inférences. Chez les enfants plus vieux (5-6 ans), vous pourrez également constater que les enfants sont capables de construire une trame narrative simple avec un début, un rebondissement et une fin, tout en utilisant des mots comme « il était une fois », « ensuite », « mais », ou « après » pour séquencer ses idées. C’est un exercice utile qui préparera votre enfant à l’entrée à l’école!

Le livre-objet est de qualité, avec une couverture rigide et du papier glacé, et on retrouve un bel équilibre entre le texte et l’image. Le texte est simple, mais pas simpliste; on y retrouve un vocabulaire accessible aux enfants, tout en y incorporant des mots potentiellement nouveaux comme « narquois », « bouder », « couvert » ou « sanglotant ». Lors de la lecture, n’hésitez pas à expliquer les mots que votre enfant ne comprend pas en utilisant un synonyme ou en donnant des exemples.

À la fin du livre, on retrouve un jeu d’association amusant à faire avec les enfants. Je vous conseille vivement ce livre que vous pouvez acheter sur le site de l’autrice. On y retrouve d’ailleurs également des coloriages gratuits mettant en scène Mbiya, Kabibi et leur famille.

Je remercie l’autrice Belotie Nkashama de m’avoir offert ce livre.

Belotie Nkashama est une autrice Suisse d’origine congolaise.

Je veux le même!
AUTEUR(S): Belotie Nkashama & Amélie Buri
Parution: 2020
ISBN: 9782970143901
3 à 6 ans

Ce livre vous a plu?
Vous aimerez peut-être Émilie est envieuse, un album sur la gestion des émotions. Essayez aussi J’ai mal à mes cheveux, Little Nappy: quand maman m’aide à m’occuper de mes cheveux, deux livres écrits par des parents d’enfants noirs.

Toi!

Dans ce nouvel ouvrage intitulé Toi!, Peter H. Reynolds célèbre avec joie l’individualité et l’importance de rester fidèle à soi-même. Ce texte brillant nous rappelle que chaque enfant est unique et encourage les lecteurs à devenir leur « propre oeuvre d’art » en étant patients, persévérants, sincères… simplement eux-mêmes.

Peter H. Reynolds est l’un de mes auteurs jeunesse préféré. Avec peu de mots, ils parvient toujours à venir me chercher et à évoquer des émotions authentiques. Ses phrases sont simples, mais véhiculent des valeurs importantes. Dans Toi!, il apprend au lecteur ou à la lectrice qu’il.elle est né.e pour être positif.ve, généreux.se, perspicace, empathique, brillant.e, aimé.e, compatissant.e, courageux.se, sensible, persévérant.e… Reynolds met en image des personnages uniques et fabuleux, de toutes origines, qui osent d’être différents.

Toi! de Peter H. Reynolds est le livre qu’il vous faut pour non pas élever une fille géniale ou un garçon courageux. Non, ceci est le livre qu’il vous faut pour accompagner votre enfant à devenir le meilleur de lui-même ou d’elle-même, d’être libre penseur et d’agir humblement pour faire du monde un endroit meilleur. Un très bel album!

Toi!
AUTEUR(S)
 : Peter H. Reynolds
ÉDITION: Scholastic, 2020
ISBN: 9781443181075
19,99$
3 ANS ET PLUS

Ce livre vous a plu?
Vous aimerez peut-être Le collectionneur de mots écrit par Peter H. Reynolds, ou L’amour: Un livre sur la compassion, illustré par Peter H. Reynolds. Essayez aussi Les petits héros, un album sur le courage.

Roi de la maternelle

Commencer la maternelle est une étape importante, et le héros de cette histoire est plus que prêt! Il s’habille tout seul, mange une pile de crêpes et pénètre enfin dans le royaume des enfants. La journée est chargée, mais il relève le défi et vit de nouvelles expériences avec un enthousiasme contagieux! Il a bien hâte de raconter ses exploits à ses parents qui seront fiers de lui, sans aucun doute.

Quelle joie de voir un garçon noir sourire, heureux, portant une couronne en plus, sur la page couverture d’un livre pour enfants. Quand on sait que les très jeunes garçons noirs sont perçus comme étant plus âgés, moins innocents, et ayant moins besoin de protection que leurs pairs blancs, ce genre de représentation prend toute son importance.

J’ai adoré lire l’histoire de ces premiers instants à maternelle. C’est une étape importante! Les mots sont simples, le récit est rassurant et les illustrations donnent à voir une famille noire ordinaire. Points bonis pour avoir inclus le papa, trop souvent absent des livres jeunesse.

Le texte au présent et le ton doux qui s’adresse directement au lecteur apaise et réconforte. L’enfant acquerra sans même s’en rendre compte des outils sociaux qui lui seront utiles dans son intégration à l’école: être positif, faire de son mieux, dire bonjour et sourire aux amis, être brave, être poli, inviter les amis à jouer, partager, être attentif aux autres. Franchement, ce livre est magique!

Les parents des élèves venus chercher leur enfants après l’école sont diversifiés: tatoués, asiatiques ou blancs, grands ou petits, jeunes ou âgés. L’un des papas est un homme noir cravaté à lunettes qui dégage beaucoup d’assurance. Il y a des mamans, oui, mais aussi des papas qui accompagnent leur enfant à l’école! Les élèves de maternelle sont également de diverses origines. L’enseignante est une femme noire très sympathique.

La vivifiante histoire de l’auteur Derrick Barnes, gagnant de la médaille Newberry, va donner aux nouveaux élèves de maternelle un élan d’assurance et de réconfort. Les illustrations de Vanessa Brantley-Newton, quant à elles, transmettent la joie et l’allégresse qui accompagnent les nouveaux départs.

Coup de cœur!

Derrick D. Barnes est un auteur américain.

Vanessa Brantley-Newton est une autrice américaine.

Roi de la maternelle
AUTEUR(S): Derrick D. Barnes & Vanessa Brantley Newton
ÉDITIONScholastic, 2020
ISBN: 9781443185066
PRIX: 11,99$
3 à 5 ans

Ce livre vous a plu?
Vous aimerez peut-être Julian est une sirène, Jabari plonge ou La bulle de Miro, trois albums pour le préscolaire dans lesquels le personnage principal est un garçon noir.

Émilie est envieuse

C’est le retour du congé de Noël au service de garde aujourd’hui, et tout le monde est excité de montrer ses plus beaux cadeaux aux amis. Surtout Juliette, qui a reçu une si jolie bague! Et Émilie, elle ? Qu’a-t-elle reçu en cadeau? Un livre sur la jalousie.

Ce grand livre aux pages cartonnées débute par un guide à l’intention des parents, des éducateurs et des animateurs écrit par une psychologue. On y apprend comment aborder le sentiment envieux avec les enfants. L’information y est divisée en plusieurs sections: Qu’est-ce que les émotions, que sont la jalousie et l’envie, ainsi que quelques conseils pour animer l’album. C’est très pratique pour les parents à la maison qui ne savent pas comment animer la lecture avec leur enfant, ou encore qui se sentent démunis lorsque leur progéniture fait des crises de jalousie.

Dans l’histoire, Émilie, piquée par la jalousie, vole la bague de son amie. Grâce à son éducatrice, elle comprend le malaise et la culpabilité qu’elle ressent après avoir posé ce geste et le répare. D’autres enfants peuvent avoir d’autres réactions: partir avec la bague à la maison et la cacher, faire une crise pour en avoir une, la briser, se battre, etc. On explique bien avant l’histoire que ces comportements sont possibles et normaux chez des enfants en bas âge, et on suggère de réfléchir avec l’enfant aux conséquences de ces comportements sur les gens qui l’entourent. On met aussi beaucoup l’emphase sur la respiration: si l’émotion est trop forte, il faut prendre conscience de ses émotions, les accepter, et les extérioriser.

Au départ, je n’ai pas trop aimé les pages cartonnées, puis finalement, je me suis dit que ce serait très pratique en animation (facilité à tourner les pages), et cela ajoute à la durabilité du livre (parfait pour les CPE, par exemple).

Le personnage principal de l’histoire est une fille noire. Tout au long de la lecture, on comprend bien se quelle ressent et on s’y identifie. Même si l’histoire est avant tout celle d’une jalousie, l’auteure a pris le temps de donner une personnalité et des goûts à Émilie: elle est d’habitude souriante, est polie, adore danser et aime les jeux vidéo. Elle est aussi honnête car elle ira parler à son éducatrice de l’erreur qu’elle a commise.

On voyant ce livre à la librairie, ma crainte était que, parce qu’il aborde les émotions et que le personnage principal est noir, il y aura un passage où le personnage rougit (de honte, de colère, de malaise, de bonheur ou autre). Et c’est exactement ce qui s’est passé dans l’histoire. Je comprend qu’on veut faire comprendre aux enfants que les émotions se reflètent bien souvent de manière physique, mais pour la millième fois: les personnes noires ne rougissent pas. 🙄 Ça me fatigue beaucoup à chaque fois que je vois ça dans un livre: prendre l’expérience d’une personne blanche et la transposer sur celle d’une personne noire sans se demander si ça s’applique ou pas. Bravo à l’illustratrice pour avoir choisi de faire d’Émilie une petite fille noire sans que la couleur de sa peau soit un enjeu, mais j’aurais aimé une représentation plus réaliste. Peut plaire.

Émilie est envieuse
AUTEUR(S)
 : Martine Latulippe, Nathalie Parent & Bach
ÉDITION: Mammouth Rose, 2020

ISBN: 9782898050213
PRIX: 16,95$
4 ANS ET PLUS

Ce livre vous a plus ?
Vous aimerez peut-être Moi aussi je suis triste ou Timothée est timide, deux albums qui aborde le sujet des émotions chez les tout-petits. Essayez aussi Le souci de Calie.

La bulle de Miro

La bulle de MiroLa bulle de Miro vise à faire comprendre aux enfants ce que sont les frontières interpersonnelles et intimes à travers l’histoire de Miro. Lors d’une journée, tout ceux que Miro rencontre veulent lui faire une caresse, un bisou ou un câlin. Il n’en a pas envie mais ne sait pas comment le dire.

Quel beau livre pour aborder les frontières interpersonnelles et intimes avec les enfants! Miro, le personnage principal, n’apprécie pas qu’on empiète sur sa bulle personnelle. Par exemple, son enthousiasme à l’idée de retrouver ses amis à la garderie est rapidement refroidi lorsque son éducatrice se permet de le saluer en passant sa main dans ses cheveux crépus. Suivra l’amie qui voudra faire la sieste avec lui, le câlin non souhaité de son copain de jeu, le bisou non sollicité de la voisine. Miro en a assez ! Et avec raison ! Heureusement, son père prendra le temps de l’écouter et le rassura en lui disant qu’il a le droit de mettre des limites avec les gens qui l’entoure. Il lui parlera de la confiance et de bulle personnelle. À la fin de l’album, il y a quelques pistes de discussion à l’attention des adultes accompagnateurs qui liront ce lire à des enfants. J’aurais bien aimé qu’on aborde la question de comment dire non. Pour un enfant qui apprend à gérer ses émotions et ses impulsions, ce n’est pas toujours facile. Mais tout de même, ce livre est franchement excellent!

Vous pouvez lire le livre complet en cliquant ici. Vous pouvez également recevoir à la maison la version papier en cliquant sur le bouton ACHETER si dessus. Bonne lecture !

Coup de coeur !

POUR VOUS PROCURER CE LIVRE, CLIQUEZ SUR LE BOUTON CI-DESSOUS:

LA BULLE DE MIRO
AUTEUR(S): Rhéa Dufesne & Geneviève DesprésBouton acheter petit
ÉDITION: Fondation Marie-Vincent (sous la direction des éditions Les 400 coups), 2019
ISBN: 9782898100888
PRIX: 11.95$
À partir de 4 ans

Ce livre vous a plus ? Vous aimerez peut-être Lili Rose veut être gentille ou encore Interdits aux Éléphants, deux albums pour la jeunesse qui permettent aux enfants de développer leurs compétences sociales.

lili rose      Interdit aux éléphants

SUIVEZ MISTIKRAK! SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX

logo livreaddict  logo facebook