Grandes roues et petits pois

Émilie vérifie autour d’elle. Personne à l’horizon pour lui prêter main-forte. Elle hésite. Elle rêve d’être championne… Aujourd’hui sera-t-il le grand jour où elle enfourchera son vélo et partira à la conquête de ses grandes roues? Mais elle est petite, les cailloux sont gros, et elle a un peu peur… Maman, qui n’est pas loin dans le jardin avec sa récolte de petits pois, n’est pas consciente des hésitations d’Émilie. Allons! Une grande respiration et… c’est parti!

Un magnifique texte poétique et des illustrations soignées, que demander de plus? Cette histoire croque un moment du quotidien par une belle journée d’été. Émilie est seule. Son papa est parti au travail: il construit des éoliennes. Son grand frère n’est pas là: il joue avec le chien du voisin. Mais ça y est, elle se décide enfin à essayer de monter à vélo toute seule. Coquette, elle n’oubliera pas placer quelques fleurs sauvages dans son panier, de rempli sa gourde de princesse et de mettre son casque parsemé de coccinelles. La détermination se voit dans ses yeux. Et, à la lecture de son histoire, on ne peut s’empêcher de l’encourager et de lui souhaiter qu’elle réussisse. Chaque instant, chaque souvenir est décuplé, pour faire de ce livre un véritable régal. À travers ces premiers instants d’Émilie sur son vélo qui a su braver les cailloux sur la route, on comprend qu’avoir confiance en soi, c’est avancer.

Coup de cœur!

Je remercie les éditions Bouton d’or Acadie de m’avoir offert ce livre.

Pour commander ce livre, cliquez sur le bouton ci-dessous:

Grandes roues et petits pois
AUTEUR(S)
: Christine Arbour & Réjean Roy
ÉDITION: Bouton d’or Acadie, 2018
ISBN: 9782897501211
PRIX: 14,95$
3 à 6 ans

Ce livre vous a plu?
Vous aimerez peut-être Africville, publié chez le même éditeur. Essayez aussi Rien du tout! et Jabari plonge.

La grande fleur

grande fleurChaque matin, Knosazana et son ami Dylan, sur le chemin de l’école, rencontrent une Grande Fleur curieuse qui penche la tête par-dessus la clôture. Elle veut voir ce qui se passe dans la rue! Après leur longue journée en classe, le soir quand Nkosazana et Dylan rentrent chez eux, la Grande Fleur fatiguée tourne la tête de l’autre côté. Du côté où s’en va le soleil…

J’ai déjà évalué plusieurs livres de Yves Pinguilly sur ce blog. Cette histoire-ci se déroule en Afrique du sud. Une petite fille noire et un petit garçon blanc vont à l’école ensemble car ils sont amis. Le trajet du matin est avec le papa de Nkosazana et le trajet du soir est avec le papa de Dylan. Toute la journée, ils jouent et apprennent ensemble. Un récit poétique sur les tournesols, l’optimisme et le temps qui s’écoule. Les différences raciales ne sont jamais mentionnées. Au contraire, de magnifiques double pages comparent les enfants sur d’autres critères, comme le fait qu’ils aient tout les deux de petits cartable pour aller à l’école, qu’ils aient tous les deux deux yeux, même s’ils ne sont pas de la même couleur. De très beaux paysages urbains de Johannesburg illustrent le récit.

Coup de cœur!

Auteur(s) / illustrateur(s) : Yves Pinguilly & Maja Sereda
Maison d’édition: Oskar éditeur Bouton acheter petit
Année de publication: 2013
ISBN: 9791021401396
Public cible: À partir de 4 ans

Vous aimerez peut-être: Pour en apprendre davantage sur l’Afrique du Sud, je vous suggère le livre Anna, Kevin et Nomzipo vivent en Afrique du Sud.

Suivez Mistikrak! sur les réseaux sociaux

logo livreaddict  logo facebook