30 choses à ne surtout pas faire avec les animaux

Avez-vous déjà réveillé un lion pendant sa sieste, peint un éléphant en rose ou fait de la corde à sauter avec un serpent ? Non ? Alors n’essayez pas, sinon… Suivez Moussa, son grand-père et une foule d’animaux rigolos dans une hilarante leçon de bonnes manières !

Un superbe album de format agréable et à la mise en page aérée. On a un récit qui se déroule dans un petit village rural et ayant pour personnage principal un jeune garçon noir. Le grand-père de ce dernier le met en garde sur les choses à ne pas faire avec les animaux sauvages, par exemple faire de jolies bouclettes à un lion, apprendre à un perroquet à dire des gros mots, faire glisser un singe sur une peau de banane ou présenter sa souris domestique à un éléphant. On imagine facilement que l’histoire se déroule quelque part dans un pays Africain, et même s’il n’est pas nommé, ce n’est pas très important dans ce cas-ci car on ne parle pas de culture ou d’identité dans le livre, et on ne met pas non plus en exergue la différence des personnages. Leur quotidien et leur existence n’est pas justifiée dans le texte car elle n’a pas besoin de l’être: les auteurs croquent plutôt un moment entre un grand-père et son petit-fils. On remarquera également que les personnages sont habillés à l’occidentale, ce qui diffère de la majorité des livres se déroulant en contexte rural africain. 

J’ai aimé l’imagination du grand-père et certaines interdictions sont assez loufoques! Aussi, le texte a un bon rythme, puisque après chaque série de mise en garde, la page se termine par « Sinon… » avant de dévoiler en pleine page une conséquence inattendue, gracieuseté des animaux contrariés. Les petits se régaleront de l’attente avant la surprise et de la répétition du texte qui crée un sentiment familier. L’auteur fait référence à des expressions de la langue française, comme « l’éléphant dans la pièce » lorsqu’il prévient qu’il ne faut pas peindre un éléphant en rose. Ainsi, c’est un bon livre pour travailler les inférences à la maternelle ou au premier cycle du primaire, par exemple. L’histoire donne à voir une belle relation entre le grand-père et son garçon et tous deux ont l’air très heureux.

À noter qu’aucun des deux auteurs n’est noir ou africain, on n’est donc pas dans du #OwnVoices, mais plutôt dans une histoire où on fait interagir un personnage noir avec des animaux, écrit par deux personnes non-noires. Le livre en soi n’est pas mauvais, mais je ne peux passer sous silence le fait que ceci n’est pas sans rappeler cette tendance qu’ont les créateurs de littérature jeunesse à placer des personnages noirs dans des environnements ruraux, près des animaux sauvages. Car les animaux de ce livre ne sont pas des chiens, des chats, des oiseaux, des chevaux ou autres animaux domestiqués. Ce sont plutôt des lions, des éléphants, des crocodiles, des singes, des serpents et des hyènes. C’est l’un des stéréotypes les plus courants quand on parle de représentation des personnages noirs en littérature jeunesse. Si 30 choses à ne surtout pas faire avec les animaux était l’un des seuls livres pour enfants véhiculant ce genre d’images, ce ne serait pas problématique. Ce n’est malheureusement pas le cas. Ainsi, si vous décidez d’utiliser ce livre en classe avec vos élèves, ou de lire ce livre à vos enfants, assurez-vous de leur offrir plusieurs autres livres avec des personnages noirs dans lesquels il n’y a pas d’animaux sauvages, pour tenter de contrebalancer.

Un bon livre plein d’humour tout de même sur la transmission, le respect des consignes et l’imagination.

Pour commander ce livre, cliquez sur le bouton ci-dessous:

30 choses à ne surtout pas faire avec les animaux
AUTEUR(S): Samir Senoussi & Henri Fellner
ÉDITION: GALLIMARD JEUNESSE, 2020
ISBN: 9782075098007
PRIX: 22,95$
3 À 6 ANS

Ce livre vous a plu?
Vous aimerez peut-être Baobonbon, Pour quelques gouttes d’eau, ou encore Ma journée dans la savane: Un voyage en Tanzanie.

Petite graine

Deux enfants trouvent une petite graine. Ils la mettent dans une boîte, lui chantent des chansons, jouent avec elle mais rien ne se passe. Alors, ils la mettent en terre. Quand vient le printemps et son doux soleil, elle se met à pousser et une superbe fleur apparaît. L’automne revient, la fleur se fane, laissant derrière elle des graines. Un album évoquant le cycle des saisons.

Le texte pétillant et rythmé invite à prendre soin de la nature et à découvrir les saisons. De jolies illustrations colorées mettent en images deux enfants qui, ensemble, découvriront le secret du cycle de la vie florale. Ces deux amis ne sont pas nommés et parlent d’eux-mêmes directement au lecteur. L’emphase est mis sur leurs découvertes, en particulier celle de cette petite graine bien mystérieuse…

Pour une exploitation en classe, prenez le temps de prévoir des points d’arrêt durant la lecture à voix haute à votre groupe afin de les amener à faire des inférences. Qu’est-ce que la petite graine? D’où vient-elle? Comment fait-elle pour devenir une plante? Puis, vous pouvez également utiliser cet album pour enseigner des notions de sciences naturelles: de quoi une plante a-t-elle besoin pour pousser? Comment fait-elle pour se reproduire? Pourquoi est-il important de prendre soin de la nature? Cet album offre de nombreuses possibilités!

Pour vous procurer ce livre, cliquez sur le bouton ci-dessous:

Petite graine
Auteur(s)
: Rob Ramsden
Édition: Gallimard Jeunesse, 2020
ISBN: 9782075138079
Prix: 26,95$
3 ans et plus

Ce livre vous a plu?
Vous aimerez peut-être Les bananes, Le jardin de Clara ou encore Belles coccinelles.

Les couleurs de la pluie

les couleurs de la pluie winter«Depuis des siècles, en Afrique du Sud, les femmes du Lesotho peignent leurs maisons. Leurs dessins sont des prières adressées aux ancêtres afin qu’ils leur envoient la pluie.»
Dans son village souffrant de la sécheresse, la petite Elsina souhaite très fort pouvoir peindre les murs de la maison pour faire venir la pluie, comme le fait sa maman. Et voici que l’occasion lui en est donnée lorsque l’on ajoute une nouvelle pièce pour la venue d’un petit frère. Elsina peint de tout son cœur les motifs qu’elle voit en rêve : des nuages blancs, des nuages noirs chargés de pluie, le sorgho qui fleurit, les montagnes et le ciel. Si bien qu’un jour, les nuages arrivent et que la pluie finit par tomber. «Les ancêtres t’ont écoutée Elsina!»

Le texte est  parfois présenté dans des phylactères colorés, mais il n’y a pas de dialogues et ce n’est pas une bande dessinée. J’ai trouvé ce choix particulier car il n’ajoute pas grand chose au récit. Toutefois, les illustrations vives et colorées m’ont charmées. On dirait des tableaux aux couleurs claires et aux traits bien nets. L’auteure rend avec subtilité et poésie le temps qui passe, les saisons qui vont et viennent, le petit frère qui naît et grandit. Chaque pluie efface les dessins d’Elsina qui repeint chaque fois sa maison. Voilà donc un récit du quotidien qui ne rend pas exotique les personnages noirs. Plutôt, il rend compte d’une coutume sud-africaine avec respect et créativité. Couverture rigide.

Pistes d’exploitation en milieu scolaire ou à la maison:

Vous pouvez, comme le personnage principal du livre, peindre la fondation extérieure de votre maison à la craie ou à la peinture lavable ou l’entrée de votre stationnement si vous n’en avez pas. N’hésitez pas à questionner vos enfants et à discuter avec eux de votre lecture de ce livre: De quelle couleur est la pluie ? A-t-elle une couleur ? Plusieurs ? Es-tu heureux-se lorsqu’il pleut? À ton avis, à quoi sert la pluie ? En classe, vous pouvez utiliser cet album pour enseigner aux élèves comment les plantes utilisent l’eau pour se nourrir et comment les humains cultivent la terre. Amusez-vous !

les couleurs de la pluie winter 2

Auteur(s) / illustrateur(s) : Jeanette Winter
Maison d’édition: Gallimard Jeunesse
Année de publication: 2004
ISBN: 2070559955
Public cible: 4 à 9 ans

Vous aimerez peut-être: Il serait intéressant de lire ce livre en parallèle avec Pourquoi je dois économiser l’eau ? pour discuter de l’abondance de l’eau et de sa gratuité au Québec, puis de sa rareté en Afrique du Sud.

Suivez Mistikrak! sur les réseaux sociaux

logo livreaddict  logo facebook

 

Nina

nina2« Dream, my baby, dream… » Nina Simone, grande dame du jazz, avait l’habitude d’endormir sa fille en lui chantant une berceuse. Mais, ce soir-là, Lisa ne trouve pas le sommeil. Alors Nina lui raconte une histoire, son histoire.

La première chose que l’on remarque dans ce superbe livre d’images, ce sont les illustrations infiniment délicates et précises, presque volatiles, faites de milliers de petits points noirs sur un fond blanc immaculé. La mise en page est bien aérée. Le texte m’a touché. Le point de vue est intéressant; il s’agit d’une mère qui raconte à sa fille les difficultés qu’elle a eu à surmonter en tant que noire dans l’Amérique des années 50, elle qui voulait faire de la musique pour faire tomber les barrières liées à la couleur de la peau. Elle qui a du se lever pour céder sa place à une personne blanche dans l’autobus et qui, pour se donner du courage et surmonter sa colère, pensait au piano et à la beauté de son chant. Elle qui, le jour où elle donnait un récital de piano, a vu sa mère devoir elle aussi céder sa place alors qu’elle voulait être assise dans la première rangée pour écouter sa fille jouer. Et cette petite pianiste, ce n’est pas n’importe qui: c’est Nina Simone, chanteuse, musicienne et activiste pour les droits civiques. Cet album est une perle de beauté, une ode à l’humanité, un récit poignant sur le racisme, sur l’Histoire nord-américaine, sur les liens familiaux, sur la musique. Gallimard Jeunesse nous permet d’ailleurs d’aller écouter une sélection de titres de Nina Simone et de sa fille Lisa sur leur site internet (attention: court essai gratuit, après il faut s’abonner à Deezer).

nina

* Prix Millepages jeunesse 2015

Un livre jeunesse pour souligner le Mois de l’Histoire des Noirs.

Auteur(s) / illustrateur(s) : Alice Brière-Haquet & Bruno Liance
Maison d’édition: Gallimard Jeunesse
Année de publication: 2015 Bouton acheter petit
ISBN: 9782070664849
Public cible: 6 à 11 ans

Vous aimerez peut-être: La détermination de Viola desmond, un livre d’images sur la vie de l’activiste canadienne Viola Desmond.

Suivez Mistikrak! sur les réseaux sociaux

logo livreaddict  logo facebook