Pas dans mon lit !!

Pas dans mon litUn petit garçon qui ne veut pas dormir tout seul invente chaque soir un nouveau problème pour que ses parents l’acceptent avec eux. Mais ces derniers trouvent toujours une solution pour déjouer ses stratagèmes. « Mon lit, je l’aime beaucoup, il est super pour y jouer : il y a une grosse couette pour se cacher ou faire des cabanes, je peux y garer mes petites voitures ou en faire un dortoir pour mes poupées… mais y dormir, quelle drôle d’idée !!! »

Ce sont d’abord les illustrations fantaisistes qui m’on charmées dans cet album en format à l’italienne. L’illustratrice y explore le monde des rêves et peint des tableaux où des licornes broutent l’herbe, des chevaliers chevauchent des tigres, des pingouins se réchauffent près d’un feu, des crocodiles vivent dans des igloos et des pirates géants débarquent sur une île peuplée de lapins. Au fil des pages, on comprend vite que le monde des rêves du personnage principal fait vivre à ses peluches et ses jouets toutes ses aventures. Son lit devient tour à tour une mer en colère, un pays de glace, une banquise gelée ou une forêt enchantée. J’ai adoré cette manière de nourrir l’imagination des enfants en les laissant découvrir à chaque relecture de nouveaux détails dans les illustrations. Les parents ne sont pas en laisse non plus, car de petits clins d’œil leur sont aussi adressés, notamment par le titre du livre que le papa lit certains soirs (« La patience ») , puis celui que la maman lit (« La persévérance ») ;).

Les personnages de ce livre jeunesse n’ont pas de noms : il s’agit simplement du papa (noir), de la maman (blanche) et de leur petit fils (métissé), une famille plein d’amour où l’enfant doit apprendre à dormir seul dans son propre lit. J’ai beaucoup aimé ce livre et j’espère qu’il vous plaira autant qu’à moi !

pas dans mon lit 2

Auteur(s) / illustrateur(s) : Leïla Brient & Émilie Angebault
Maison d’édition: Le buveur d’encreBouton acheter petit
Année de publication: 2015
ISBN: 9782914686792
Public cible: 3 à 5 ans
Vous aimerez peut-être: Minucette et la tortue géante, un album jeunesse dans lequel le monde des rêves est très présent.

minucette

SUIVEZ MISTIKRAK! SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX

logo livreaddict  logo facebook

Le bébé géant

le bébé géantQuoi ? Un bébé géant ?Un bébé tellement grand qu’il veut tout faire tout seul, sans l’aide de personne ? Ah ! Mais ce n’est pas parce qu’il est géant qu’un bébé n’est pas un bébé… qui a parfois grandement besoin de son papa et de sa maman !

Cette histoire s’inspire de « Brise-Montagne », un conte traditionnel haïtien. Les illustrations de fonction descriptive sont faites de techniques mixtes tels que le collage, le fusain et le crayon de bois. Certains angles de vue comme des contres-plongées renforcent la grandeur du bébé dont la taille surprend. L’auteur fait usage d’onomatopées qui dynamisent la lecture à voix haute: « Boum! », « Aïe, aïe, aïe! Ouille! ». La finale, quoiqu’un peu précipitée, est inatendue et fait sourire. Voilà un livre qui parle de l’envie qu’on les enfants de montrer qu’ils sont grands et indépendants, même si parfois ils ont bien besoin de leurs parents ! J’ai beaucoup aimé cette lecture.

Pistes d’exploitation en classe:

Cet album est bien adapté à une exploitation en classe de niveau primaire. Voici quelques idées pour amener les élèves à comprendre et à s’approprier le conte.

  • Raconte l’histoire dans tes propres mots.
  • Quel est l’élément déclencheur du récit ?
  • Invente une histoire où le personnage principal est différent des autres. Que fait-il de ses journées ?
  • Imagine que le personnage princpal s’appelle plutôt « Bébé minuscule ». Réinvente le conte.
  • Trouve des lettres qui ne servent pas à raconter l’histoire dans les illustrations (p.5-6). Que signifient-elles ?
  • Comment l’illustrateur s’y prend-t-il pour mettre l’accent sur la grandeur de Bébé Géant ?
  • L’auteur utilise beaucoup l’humour dans son texte. Trouve trois passages humoristiques et explique pourquoi ils sont drôles.
  • Trouve une morale à ce conte.
  • Illustre à ta manière un passage du conte. Présente ensuite ton dessin et mentionne de quel passage il s’agit.

Auteur(s) / illustrateur(s) : Fred Paronuzzi & Kris Di Giacomo
Maison d’édition: L’école des Loisirs Bouton acheter petit
Année de publication: 2017
ISBN: 9782877679510
Lectorat cible: 6 à 9 ans.
Vous aimerez peut-être Bonnet rouges et bonnets blancs, un conte antillais pour la jeunnesse.

SUIVEZ MISTIKRAK! SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX

logo livreaddict logo facebook

Entre ici et là-bas

Entre ici et là-bas Michèle MatteauPas facile d’être le bourgeon d’un arbre déraciné… C’est ce que pense et vit Ganaëlle, dix-sept ans. Émigrée d’Afrique subsaharienne et au pays depuis bientôt trois ans, elle tente de devenir une Canadienne à part entière, mais se heurte à l’attitude négative de ses parents. Des parents qui ne lui semblent plus les mêmes depuis que la famille s’est réfugiée à Ottawa. Sa mère, surtout, a changé. De femme autonome, aimante et pleine d’humour, elle est devenue dépendante, renfermée et la colère qui la ronge la porte parfois jusqu’à la violence. Ganaëlle n’a personne à qui se confier. Elle se sent terriblement seule. C’est sur les pages lignées de cahiers d’école qu’elle raconte son désarroi, sa rage et la solitude qui la tenaille.

J’ai énormément aimé ce roman. La plume de Michèle Matteau m’a complètement plongé dans la peau du personnage de Ganaëlle, une adolescente arrivée au Canada depuis trois ans et qui cherche toujours à s’intégrer. Son style d’écriture est efficace, réaliste et empreint d’un respect pour le vécu des personnes immigrantes dont elle raconte l’histoire. L’auteure étant blanche et n’ayant pas vécu un tel parcours migratoire (on ne peut comparer une immigration interprovinciale à une immigration internationale), le risque était de s’approprier ces récits qui ne sont pas les siens. Une petite recherche m’indique que l’auteure a pris soin de rencontrer des personnes immigrantes et a longuement travaillé avec elles. Elle mentionne d’ailleurs dans ses remerciements qu’auprès d’elles, « [elle] a pris conscience des profondes difficultées d’une intégration réussie à un pays d’adoption et [elle] a pu constater le courage, la détermination et la résilience que cela exige. » (p.159) Les thèmes de l’immigration sont rarement exploités en littérature jeunesse avec autant de doigté et de profondeur dans les récits de fiction. Franchement, chapeau !

Michèle Matteau a choisi de ne pas identifier le pays duquel Ganaëlle provient, par souci de pérennité de son histoire. J’ai aimé cette approche. L’histoire de Ganaëlle aurait aussi bien pu être la mienne ou celle de gens de mon entourage. De plus, le fait que l’histoire soit racontée par une adolescente à un moment charnière de sa vie rend le récit encore plus fort. L’adolescence vient avec une série de questionnements, mais aussi la sensation de pouvoir tout faire, tout accomplir. Malgré toutes les difficultés rencontrées, Ganaëlle a la vie devant elle et l’histoire porte en elle ce souffle d’espoir. Je recommande vivement ce roman ! Contexte canadien.

Je remercie les éditions David de m’avoir offert ce livre.

Auteur(s) / illustrateur(s) : Michèle Matteau
Maison d’édition: Éditions David Bouton acheter petit
Année de publication: 2019
ISBN: 9782895977117
Public cible: Ados
Vous aimerez peut-être: Le roman pour adolescents Sur les traces de Loubaye Victor, un auteur canadien.

SUIVEZ MISTIKRAK! SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX

logo livreaddict  logo facebook

Toussaint Louverture

toi« Frères et amis, je suis Toussaint Louverture; mon nom s’est peut-être fait connaître jusqu’à vous. J’ai entrepris la vengeance de ma race. Je veux que la liberté et l’égalité règnent à Saint-Domingue… Déracinez avec moi l’arbre de l’esclavage. » T’étais qui, toi? est une collection pour découvrir les hommes et les femmes qui ont fait l’Histoire, parfois héroïques, parfois peu recommandables, ou tout simplement humains.

Ouf… quelle belle lecture, ce livre ! Un documentaire pour les 9 ans et plus écrit à la manière d’un roman et ponctué de petites planches de bandes dessinées pleines d’humour. On en apprend beaucoup sur Toussaint Louverture et sur l’histoire haïtienne, même si bien sûr il ne s’agit pas d’un document exhaustif ni d’une analyse en profondeur du personnage. Le ton est juste, légèrement décalé et l’humour rend le tout digeste pour les enfants de cet âge dont plusieurs se désintéressent à la lecture. Une mise en page aérée, en couleur (vert). Un livre vraiment accrocheur; en anglais, on dit un « page-turner », une lecture qu’on ne peut arrêter. Une chronologie des évènements marquants de l’époque clôt le livre et une section Pour aller plus loin donne aux enfants des pistes d’exploration pour en connaître davantage sur Toussaint Louverture. À la recherche de modèles positifs dans le domaine du livre pour de jeunes lecteurs noirs ? C’est ce livre qu’il vous faut. Parfait pour les groupes scolaires également, à intégrer au programme d’histoire, de socio ou de philo. Un petit bijou, vraiment, courez vous le procurer en librairie ou en bibliothèque !

Il porte toujours son nom d’esclave, Toussaint Breda […], mais son surnom de « l’ouverture » commence déjà à circuler, et il ne le refuse pas: il lui a été donné par un général français pour souligner sa capacité à transpercer partout les lignes ennemies. Et non pas, comme le suggèrent des mauvaises langues, parce qu’il lui manque des dents !  (p.37)

Auteur(s) / illustrateur(s) : Jacques Vénuleth & Frédéric Rébéna
Maison d’édition: Actes Sud Junior
Année de publication: 2011
ISBN: 9782742795116
Public cible: 9 à 13 ans

Un livre jeunesse pour souligner le Mois de l’Histoire des Noirs.

Vous aimerez peut-être: Une journée à la gomme, un petit roman drôle et plein de rebondissements.

Suivez Mistikrak! sur FACEBOOK!

Josephine

josephineIn exuberant verse and stirring pictures, Patricia Hruby Powell and Christian Robinson create an extraordinary portrait for young people of the passionate performer and civil rights advocate Josephine Baker, the woman who worked her way from the slums of St. Louis to the grandest stages in the world. Meticulously researched by both author and artist, Josephine’s powerful story of struggle and triumph is an inspiration and a spectacle, just like the legend herself.

One of my favorite types of children books are biographies. The format, large and full of illustrations, makes it a pleasure to read. Children learn about real people, about history and about politics while having fun reading and discovering new books. Josephine is one of those books : realistic, informative, pleasant, fun. Black stories are not often put in the forfront. School teaches you about amazing people such as Abraham Bell, James Dean and Coco Chanel, but more rarely about amazing people such as Viola Desmond, Josephine Baker and Elizabeth Coleman. Needless to say, black female role models are important to black girls and their families. This book is a must read.

Author(s) / illustrator(s) : Patricia Hruby Powell & Christian Robinson
Publishing company: Éditions Scholastic
Publication date: 2014
ISBN: 978452103143
Target audience: 9 to 13 years old

Love this book!

* Bologna Ragazzi Nonfiction Honor 2014

* Robert F. Sibert Informational Book Award, Honor

* Coretta Scott King Book Award, Illustrator, Honor

Christian Robinson is an american illustrator.

christian robinson

A children’s book to celebrate Black History Month.

You might also like: Queen of the scene or, Lili Rose veut être gentille for all the little girls who strive to be the center of attention and are confident enough to say they’re the best.

FOLLOW MISTIKRAK! ON SOCIAL MEDIA

logo livreaddict  logo facebook