Albertine Petit-Brindamour déteste les choux de bruxelles

Et si manger des choux de Bruxelles pouvaient vous donner un superpouvoir ? Albertine adore dresser les listes des choses qu’elle aime : ses mots favoris, ses aliments préférés, les superpouvoirs qu’elle rêve de posséder. Mais il y a une chose que vous ne trouverez sur aucune des listes d’Albertine : les horribles choux de Bruxelles ! Albertine les DÉTESTE ! ! ! Une seule chose pourrait la faire changer d’avis : qu’ils puissent lui donner un superpouvoir ! Un album plein d’humour mettant en vedette les choux de Bruxelles, ces petits légumes trop souvent mal aimés.

Cet album pour les enfants du préscolaire est d’une bonne qualité matérielle: couverture rigide, jolies pages de garde et format agréable. J’ai beaucoup aimé le texte d’Anne Renaud qui capture bien l’aversion des enfants pour les légumes, tout en y ajoutant une pointe d’humour bon-enfant. Le vocabulaire y est riche et les petits lecteurs apprendront plusieurs nouveaux mots comme démasque(r), fanfarons, frondeur, chenapans, hume(r) ou tournoyer.

Albertine est une enfant comme les autres, un peu têtue, un peu naïve, mais curieuse et pleine d’imagination. Elle croit que les carottes lui permettront un jour de voir dans le noir, que les épinard la rendront plus forte, et que les choux de Bruxelles servent surtout à faire les yeux des bonhommes de neige! Ces petites mimiques d’adulte m’ont bien fait rire, par exemple lorsqu’elle fouille dans les livres à la recherche de recettes avec (pas trop) du légume tant détesté. Elle vit avec sa maman (son papa n’est pas mentionné dans l’histoire), une femme élégante aux cheveux crépus, et son petit chat noir. D’ailleurs, l’illustratrice a très bien réussi à dessiner la texture des cheveux!

Le livre se termine pas une blague de pet, qui fera rire les enfants. Le livre me semble plus adapté à une lecture en duo qu’une lecture à un groupe, mais n’hésitez pas à vous familiariser avec cette histoire, car certains bibliothécaires et animateurs auront plaisir à l’adopter pour l’heure du conte. Superbes illustrations colorées et expressives d’Élodie Duhameau. Très bon!

Albertine Petit-Brindamour déteste les choux de bruxelles
AUTEUR(S) : Anne Renaud et Élodie Duhameau 
ÉDITIONLa courte échelle, 2020
ISBN: 9782897743215
PRIX: 18,95$
4 ANS ET PLUS

Ce livre vous a plu?
Vous aimerez peut-être La princesse et le poney, un album jeunesse qui se termine lui aussi par une blague de pet! Essayez aussi Rien du tout!, ou encore Cherche remplaçant: doit aimer les livres, deux histoires dont le personnage principal est une petite fille noire.

Petit pois carotte

Petit pois carotte

Jean-François est un petit pois qui a plein d’amis comme lui. Un jour, il rencontre Charlotte, qui ne lui ressemble pas du tout. En effet, c’est une carotte, ce qui ne les empêche pas de devenir amis et de bien s’amuser ensemble.

Ce petit pois s’appelle Jean-François. J’en ris encore! 😂 Quel beau livre cartonné sur le thème de la différence. Tout en simplicité, l’auteur démontre comment une différence peut être un avantage. Oui, parce que Charlotte la carotte, même si elle perd toujours à cache-cache, qu’elle ne peut pas rebondir et qu’elle ne peut pas rouler comme les autres petits pois, elle peut se transformer en une tour très haute, un chouette toboggan ou un pont super pratique. Et même si Charlotte et Jean-François ne se ressemblent pas du tout, cela ne les empêche pas d’être amis!

La mise en page épurée laisse toute la place aux deux couleurs utilisées pour les illustrations: le vert et le orange. Le texte est simple et efficace. Je recommande!

POUR VOUS PROCURER CE LIVRE, CLIQUEZ SUR LE BOUTON CI-DESSOUS:
Petit pois carotte
AUTEUR(S) : Morag Hood Bouton acheter petit
ÉDITION: Gallimard jeunesse, 2020
ISBN: 9782075131018
PRIX: 24,95$
2 à 5 ans

Ce livre vous a plus ?
Vous aimerez peut-être Tout mélangé! ou Un mouton au pays des cochons, deux albums jeunesse sur le thème de la différence. Essayez aussi Pas encore des légumes!.

Tout mélangé Histoire de couleurs Arree ChungUn mouton au pays des cochons

SUIVEZ MISTIKRAK! SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX

logo livreaddict logo facebook

Mes bébés docs: Le repas

bébé docs repasAvec ses images à nommer et ses grandes scènes à explorer, voici un petit ouvrage pédagogique et ludique pour développer ses capacités d’observation, acquérir du vocubalaire et découvrir le monde. Tout savoir sur les repas, les ustensiles, les plats, la cuisine, etc.

Un documentaire pour les bébés mettant en scène une famille dont le père est noir et la mère blanche. Deux enfants en bas âge apprennent à manger à la cuillère, nommer les objets, mettre la table, différencier les légumes des fruits, etc. Quelques images étranges, du genre une petite fille qui boude et regarde ses tomates avec méchanceté, et un outil incongru sur une table. Moi, je trouve ça drôle, mais les enfants poseront sûrement des questions. J’aime bien utiliser ce genre de livre comme des « cherche et trouve », les enfants s’amusent beaucoup. J’ai lu ce livre à un garçon de 2 ans et demi. Il était très concentré en pointant les images et en enrichissant son vocabulaire! J’ai aussi lu ce livre à des bébés d’un an et demi qui ont adoré.

Auteur(s) / illustrateur(s) : Marion Billet
Maison d’édition: Milan
Année de publication: 2012
ISBN: 9782745956491
Public cible: Bébés.

Vous aimerez peut-être: Par le petit trou, un album tout carton à lire, observer, pointer, lancer, machouiller, regarder avec bébé.

Avez-vous lu ce livre à un enfant? Partagez votre expérience dans les commentaires!

Pas encore des légumes!

encore légumesProblème! Éva refuse de manger ses légumes. Sa mère insiste pour qu’elle les mange, quitte à rester toute la nuit à table. Mais lorsque la maman d’Éva a le dos tourné, la petite fille en profite pour cacher les légumes mous et froids dans une serviette de table, déclarer « J’ai fini! » et de filer. Les légumes se vengeront pendant la nuit…

C’est d’abord le titre qui m’a accroché: « Pas encore des légumes! » : combien de fois ai-je entendu cela déjà de la bouche d’un enfant? Puis, j’ai remarqué la page couverture où était dessinée une petite fille noire aux cheveux coiffés en tresses plates/ti-kouris/dutch braids/cornrows. Les illustrations, un peu sombres, ne m’ont pas particulièrement plu. Le texte est toutefois réussi. Pas de quoi faire aimer les légumes aux enfants, mais assez pour les convaincre de les manger! Sympathique.fille légumes

Auteur(s) / illustrateur(s) : Don Gillmor & Marie-Louise Gay
Maison d’édition: Héritage Jeunesse
Année de publication: 1994
ISBN: 276257773X
Public cible: À partir de 4 ans

Vous aimerez peut-être: Bon appétit, Jamela !, un album à découvrir dès l’âge de 5 ans.

Suivez Mistikrak! sur les réseaux sociaux

logo livreaddict  logo facebook