Le planteur et la bague

planteur de la bague ruisseaux d'afrique 2Grâce à sa bague magique, Dossou le planteur obtient tout ce qu’il veut. Alors, Dossou ne travaille plus. Cette situation va-t-elle durer ?

Alors que les illustrations naïves de cet album m’ont charmées malgré leur couleur un peu terne, la typographie choisie, fade, m’a laissée complètement de glace. Le manque d’équilibre dans la mise en page du texte et les images répétitives m’ont également déplu : le texte chevauche quelques fois des éléments importants des illustrations et le manque de contraste entre les deux rend la lecture difficile à certains moments. De plus, certaines pages semblent vides. Il aurait fallu mieux équilibrer le texte et l’image. Ce livre, d’un petit format rectangulaire, a une couverture souple et une reliure brochée somme toute assez fragile.

Ce conte respecte les éléments constitutifs du genre et on y retrouve des animaux anthropomorphisés à qui on prête des comportements humains. Toutefois, certains éléments (par exemple la bague magique) auraient gagné à être mieux introduits dans le récit. Malgré une morale convenable, la chute est mal menée et précipitée. J’aurais tellement aimé apprécier davantage ce livre d’images écrit, illustré et publié en Afrique par des personnes africaines. Cependant, je ne peux me résoudre à prétendre aimer un livre qui m’a déçu. Dommage !

Béatrice Lalinon Gbado est une auteure béninoise.

Béatrice Lalinon Gbado

Auteur(s) / illustrateur(s) : Béatrice Lalinon Gbado & Valère Lalinon
Maison d’édition: Éditions Ruisseaux d’Afrique
Année de publication: 2002
ISBN: 9991997083
Public cible: À partir de 8 ans
Vous aimerez peut-être: Bovi et le miroir, aussi publié aux éditions Ruisseaux d’Afrique.

Suivez Mistikrak! sur les réseaux sociaux

logo livreaddict  logo facebook

Madamy fête l’Aïd

Un aMamady fête l'aïdlbum simple, sur le thème de l’Aïd, à lire en famille, pour promouvoir le multilinguisme et favoriser l’ouverture d’esprit. Le texte, en cinq langues, est traduit en bambara, peul, soninké et wolof. On retrouve un alphabet détaillé pour chaque langue africaine en fin d’album. 

Des illustrations douces accompagnent le texte, composé de phrases brèves, en noir pour le français, en vert pour le bambara, en orange pour le peul, en violet pour le soninké et en bleu pour le wolof. Ce petit livre à couverture souple et au format carré permet aux tout-petits de découvrir le déroulement de la journée de l’Aïd chez les musulmans afin de favoriser l’ouverture d’esprit.

L’aïd el-Fitr marque la fin du Ramadan. Mamady célèbre avec ses parents, les membres de sa communauté, ses amis, sa famille et ses voisins. À travers ses yeux, on observe son père préparer l’aumône, on assiste au bain rituel, on participe à la prière à la mosquée et on ouvre des cadeaux. Un esprit de respect et de partage se dégage de cet album, et quel plaisir d’être témoin d’un moment du quotidien de Mamady ! Fraîchement publié chez Wagadou Jeunesse, une maison d’édition dont le nom rend hommage l’un des plus grands empire ouest-africain (l’empire du Ghana dit Wagadou en soninké), ce livre vulgarise et rend accessible à tous une coutume musulmane célébrée partout à travers le monde. J’ai trouvé tout à fait fantastique que la phonétique des langues bambara, peul, soninké et wolof soit détaillé à la fin du livre: cela incite le lecteur à s’intéresser et lire des langues africaines ! Au préscolaire, une lecture accompagnée s’impose. Les enfants d’âge scolaire seront aptes à lire ce livre de manière autonome.

Mamady fête l’Aïd est pour le moment disponible sur la page Facebook des éditions Wagadou Jeunesse, à la librairie Averrroes à Creteil et au magasin Forêts d’Afrique à Montreuil. Vous devez absolument mettre la main dessus !

Assida Traoré est une auteure française d’origine soninkée. 

Je remercie les éditions Wagadou Jeunesse de m’avoir offert ce livre. 

Auteur(s) / illustrateur(s) : Assida Traoré & Audrey-Sarah Boon
Maison d’édition: Wagadou JeunesseBouton acheter petit
Année de publication: 2018
ISBN: 9782901154006
Public cible: 3 à 5 ans
Vous aimerez peut-être: Le petit frère d’Amkoullel, un livre ce déroulant dans un village bambara du Mali.

Suivez Mistikrak! sur les réseaux sociaux

logo livreaddict  logo facebook

Ma soeur étoile

Ma-soeur-etoileDans ce texte autobiographique, Alain Mabanckou met en scène un jeune garçon, un brin naïf et très imaginatif dans le Congo des années 1970. Fils unique, solitaire, il dialogue la nuit avec sa sœur « montée au ciel avec les anges ». (c) Dimedia

« J’avais dix ans en ce temps-là. Pendant la saison sèche, je quittais en douce mon lit, j’ouvrais la porte de notre maison et je sortais dans la cour. (…) J’attendais parfois une demi-heure. Soudain, il y avait une étoile, une toute petite étoile qui brillait plus que les autres. Je l’observais avec attention. Je la voyais alors se déplacer, s’isoler, me sourire, avant de disparaître un moment entre deux nuages et de réapparaître. (…) Je lui avait donné un petit nom, un joli petit nom : Ma Soeur-Etoile… »

Quel beau récit. Alain Mabanckou nous raconte en toute intimité une histoire autobiographique à laquelle il est facile de s’identifier. Il s’agit d’une histoire universelle, belle et touchante. Le récit fait notamment référence au Petit Prince d’Antoine de Saint-Exupéry. À lire au plus vite!

soeur-etoile-4

Coup de cœur !

Auteur(s) / illustrateur(s) : Alain Mabanckou & Judith Gueyfier
Maison d’édition: Seuil Jeunesse
Année de publication: 2010
ISBN: 9782021005882
Public cible: 6 à 9 ans
Vous aimerez peut-êtreMistigri mon ami, une histoire sur le deuil d’un jeune garçon.

Alain Mabanckou est un auteur congolais.

Alain Mabanckou

Suivez Mistikrak! sur les réseaux sociaux

logo livreaddict  logo facebook

À toi de lire, Sarie !

a toi de lire sarieSarie n’aime pas l’école : chaque fois qu’elle doit lire à voix haute, sa gorge se serre et ses camarades se moquent d’elle. Une seule personne la comprend, Mme Helen, elle lui lit de merveilleuses histoires pour la consoler. Un jour Sarie trouve un vieux livre et les deux amies commencent à lire ensemble… Un livre pour aider les enfants à surmonter leur blocage face à la lecture.

Mon avis

J’ai toujours aimé l’école, surtout pour apprendre à écrire et à lire, et pour connaître la grammaire. Toutefois, je n’aimais pas lire à voix haute devant mes camarades. Je crois que plusieurs enfants redoutent le moment où leur enseignant(e) leur demandera de lire en classe un passage d’un livre. Cette histoire est parfaite pour les enfants qui appréhendent ces moments de lecture à voix haute. Ils se reconnaîtront dans le personnage principal, dans ses peurs et ses appréhensions.

Le texte m’a beaucoup touché. L’école, ce n’est pas facile! Et apprendre alors que les camarades de classe se moquent de toi, encore moins! Heureusement que Sarie a un professeur compréhensif et une amie d’un certain âge, Mme Helen, qui la supporte. Et, bientôt, un nouvel ami de classe qui verra en elle tout le potentiel caché derrière ses peurs. Chaque dimanche, Sarie rencontre sa grande amie, Mme Helen, dans une voiture abandonnée et elles jouent à s’imaginer faire de la grande route, les cheveux au vent. Mme Helen est pleine de sagesse et leur relation est merveilleuse. Elle lui parle de Cendrillon, de son enfance, de l’époque où la voiture pouvait encore rouler, d’histoires…

L’histoire se déroule en Afrique du Sud. Pour se rendre à l’école, Sarie enfile un uniforme bleu marine et doit effectuer une longue marche, très tôt le matin, jusqu’à Hopefield. C’est l’occasion d’aborder avec les enfants ce que l’école représente pour eux et d’explorer les diverses formes que prend l’école autour du monde. Tous les enfants ne vont pas à l’école, savent-ils pourquoi? Certains enfants consacrent des heures et des heures au trajet pour aller à l’école chaque jour, peuvent-ils imaginer vivre ainsi? Certains écoliers doivent porter un uniforme scolaire, qu’en pensent-ils? etc.

Je recommande vivement ce livre, que je conseille aux enfants de 7 ans et plus. Pourquoi ne pas lire une page sur deux avec votre enfant? Il se sentira valorisé et appréciera pouvoir continuer à se faire lire des histoires même s’il commence à apprendre à lire tout seul. Tentez l’exercice et dites-moi ce que vous en pensez dans les commentaires!

Auteur(s) / illustrateur(s) : Niki Daly
Maison d’édition: Gautier-Languereau
Année de publication: 2003
ISBN: 201390975
Public cible: 6 à 9 ans

Vous aimerez peut-être: Du même auteur sud-africain, il y a Bon appétit, Jamela!

Suivez Mistikrak! sur les réseaux sociaux

logo livreaddict  logo facebook

Le petit monde merveilleux

petit monde merveilleuxKéheli tient son journal dans un petit agenda. Il nous fait partager son quotidien en Afrique, dans le village sur pilotis où vit sa famille. Comme la plupart des enfants de son âge, il va à l’école, fait des blagues, et ne supporte pas sa plus jeune soeur. Et puis, il y a la jolie Amiri, et le « petit monde » merveilleux que Kéheli rêve de lui faire découvrir : le soleil qui se couche tous les soirs sur le lac, devant sa maison, véritable coin de paradis offert par la nature? Mais, soudain, le lac se met à dégager une drôle d’odeur, et les habitants du village tombent malades les uns après les autres? Que se passe-t-il ? Où est donc passé le petit monde merveilleux de Kéheli ?

J’ai beaucoup aimé ce roman où un garçon raconte dans un journal intime ce qui fait son petit monde merveilleux: sa sœur qui pleure sans arrêt, ses rêves où il incarne un prince sauvant une princesse, la nouvelle élève qui lui plaît tant, les jeux dans la cour de récré, puis la maladie, le choléra… Extrêmement bien mené, ce petit bijou de littérature jeunesse vaut le détour. À lire en toute urgence.

Coup de cœur !

Gustave Akakpo est un auteur Togolais.

Akakpo gustave

Auteur(s) / illustrateur(s) : Gustave Akakpo & Dominique Mwankumi
Maison d’édition: Grasset-Jeunesse
Année de publication: 2007
ISBN: 9782246646518
Public cible: 7 à 12 ans
Vous aimerez peut-être: Du désespoir à la liberté: Julia May Jackson, sur le chemin de fer clandestin (De la Virginie au Canada-Ouest, 1863-1864), un journal intime à lire dès l’âge de 10 ans.

Suivez Mistikrak! sur les réseaux sociaux

logo livreaddict  logo facebook

Les fruits du soleil

fruitsAujourd’hui, on trouve des fruits exotiques des quatre coins du monde toute l’année sur les marchés et cela grâce aux importations, aux techniques modernes de conservation et aux cultures en serre. Une présentation de différents fruits dits « exotiques », de l’arbre dont ils sont issus et des pays où ils proviennent.

Un livre différent au narrateur inconnu s’adressant directement au lecteur. Un livre pour en apprendre beaucoup sur les fruits exotiques qui fait voyager et met l’eau à la bouche. Les illustrations à la peinture de l’auteur débordent de couleurs et de chaleur. Instructif. Ludique. Réussi. Pour en savoir plus sur l’auteur, Belge d’origine congolaise, une petite vidéo:

Auteur(s) / illustrateur(s) : Dominique Mwankumi
Maison d’édition: L’école des loisirs
Année de publication: 2005
ISBN: 9782211078801
Public cible: À partir de 7 ans

Suivez Mistikrak! sur les réseaux sociaux

logo livreaddict  logo facebook