Le petit garçon qui venait de la Jamaïque

Petit garçon qui venait de la Jamaïque

Crois-tu qu’une personne comme toi pourrait marquer l’histoire? N’en doute pas. Lis ce récit et tu découvriras comment Devon, un petit garçon qui venait de la Jamaïque, est entré dans l’histoire du Canada. Tu verras que tout est possible et que les rêves peuvent se réaliser.

L’histoire d’une personne ayant surmonté des difficultés pour atteindre l’impossible est une source d’inspiration sans pareille, surtout quand il s’agit d’un enfant. Il n’y a pas de meilleur exemple que celui de Devon Clunis, Jamaïcain élevé à la campagne sans électricité ou eau courante, pourtant devenu le premier chef de police noir du Canada. Cet album raconte une page de l’histoire de mon pays, le Canada. En ce moment au Québec, on parle beaucoup du racisme systémique et de la manière dont les élèves noirs sont défavorisés par rapport aux élèves blancs dans une même classe. En prologue à cet album, on retrouve une dédicace aux « éducateurs qui ont aidé le petit garçcon de la Jamaïque à s’épanouir », notamment Mme Ruby Hanna, enseignante de l’école primaire de Devon, et M. Bill Wedlake, M. Brian Burdy et M. Dennis Pelisek, qui ont enseigné à Devon à l’école secondaire. On les remercie d’avoir donné leur temps et énergie à façonner la vie de nombreux jeunes. J’ai été touchée par cette dédicace car les enseignants ont un rôle très important à jouer dans la vie des enfants et on ne les remercie pas assez. Il me semble que cette reconnaissance est bien méritée ! Malgré les problématiques entourant le racisme systémique dans les écoles, je pense qu’il est important de souligner le travail de ceux et celles qui enseignent avec passion et qui donnent des ailes aux Canadiens de demain, peu importe leur origine.

Les illustrations d’Émily Campbelle sont adorables et tout en douceur. J’ai aussi beaucoup aimé les photos du véritable Devon Clunis qui rendent son histoire encore plus concrète. On retient de ce livre que chaque enfant a des rêves qui peuvent se réaliser et que beaucoup de personnes sont prêtes à les aider à y parvenir. À la fin du livre, il y a une courte biographie de Devon Cunis dans laquelle on peut lire ceci:

Devon a saisi très tôt son identité d’immigrant noir vivant dans une terre de promesses. Dès le plus jeune âge, il a décidé qu’il voulait exercer un travail lui permetttant de servir de modèle aux enfants issus de minorités qui devaient relever des défis semblables à ceux qu’il avait rencontrés: intégration culturelle, inégalités sociales et rareté des possibilités offertes dans la culture populaire. Ce désir l’a amené à s’engager sans tarder sur la voie d’une carrière dans la police. Il s’agissait d’un choix remarquable, car cette profession n’était normalement pas considérée comme accessible aux personnes de couleur.

Le parcours de Devon est très inspirant. Il parle de sa terre natale, la Jamaïque, de manière positive malgré les difficultés liées au manque d’électricité et de système d’aqueduc. Tout au long du texte, il questionne le jeune lecteur et l’amène à faire des liens entre sa propre expérience et celle de Devon. Par exemple, lorsque Devon parle de son immigration à Winnipeg, il demande au lecteur si lui aussi a déjà déménagé et ce qu’il a ressenti en vivant cette expérience. Ainsi, ce livre s’utilise facilement en animation ou en contexte scolaire (pourquoi pas durant les Journées de la Persévérance Scolaire?). Franchement, cet album est un petit bijou qui faut mettre entre toutes les petites mains, dans les écoles, dans les bibliothèques, dans les chambres d’enfants. Je suis tellement enthousiaste face à cet album !! Vous devez absolument le lire !

Coup de coeur !

Devon Clunis est Canadien. Il a été le chef du Service de police de Winnipeg de 2012 jusqu’à sa retraite en 2016. Il a été le premier Canadien noir à être nommé chef de police au Canada.

Devon Clunis

Auteur(s) / illustrateur(s) : Devon Clunis, Pearlene Clunis & Emily Campbell
Maison d’édition: Éditions des Plaines

Bouton acheter petit

Année de publication: 2019
ISBN: 9782896117864
Public cible: 6 à 11 ans
Vous aimerez peut-être: J’aime mon métier: Policière, un album pour les tout-petits, ou encore Voici Viola Desmond, un docu-fiction sur celle qui a refusé de céder sa place à des Blancs dans un cinéma au siècle dernier.

jaimemonmetierpoliciere      Voici viola desmond

SUIVEZ MISTIKRAK! SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX

logo livreaddict logo facebook

Voyage au sénégal

voyage sénégalCorinne, Française en voyage, part à la découverte du Sénégal où elle rencontre Marie avec qui elle devient vite amie. Ensemble, elles visitent le pays. Cet album est conçu comme un carnet de voyage.

Collages, peintures et photographies se mélangent pour remplir les pages de ce carnet de voyage bien chargé et coloré, à l’image du Sénégal. On y découvre les rythmes qui bercent la vie de ce pays d’Afrique de l’Ouest, sa quotidienneté, ses coutumes, ses habitants et leurs passe-temps. J’ai aimé cette approche: il ne s’agit pas d’un documentaire ni d’une fiction. Ce carnet de voyage est là pour faire voyager, ce qu’il fait très bien. Très bon!

Auteur(s) / illustrateur(s) : Anne-Laure Witschger
Maison d’édition: Seuil Jeunesse
Année de publication: 2001
ISBN: 2020481383
Public cible: 7 à 12 ans.

Suivez Mistikrak! sur les réseaux sociaux

logo livreaddict  logo facebook

Guy-Noël, Victor et Flore vivent au Rwanda

vivent au rwandaFaire connaître aux enfants occidentaux la vie quotidienne des enfants d’ailleurs, telle est l’ambition de la collection Enfants d’ailleurs. Ce livre présente trois enfant vivant au Rwanda. Guy-Noël est tutsi et habite Kigali. Victor est hutu et son père, emprisonné, sera bientôt jugé pour les crimes qu’il a commis pendant le génocide. Flore est de l’ethnie Twa.

Les faits sont relatés sont réels, mais les personnages (Guy-Noël, Victor et Flore) sont fictifs. Le texte est assez dense, mélangeant faits vérifiables et tranches de vie des personnages. On en apprend beaucoup sur le génocide de 1994 et sur les origines du conflits. De nombreuses illustrations et photographies ponctuent le texte. Très bien pour les travaux scolaires, même si la recherche d’information est difficile à l’intérieur du livre (absence de table des matières et/ou d’index). Aussi approprié pour la lecture récréative.

Auteur(s) / illustrateur(s) : Bernadette Balland & Sophie Duffet
Maison d’édition: De La Martinière Jeunesse
Année de publication: 2009
ISBN: 9782732438696
Public cible: À partir de 9 ans

Suivez Mistikrak! sur les réseaux sociaux

logo livreaddict  logo facebook

Aujourd’hui au Sénégal

aujourd'hui sénégalBocar habite à Pikine, dans la banlieue de Dakar, et prépare en famille le mariage de sa soeur. Le récit de ses rêves et de ses émotions au fil des jours nous fait découvrir le Sénégal d’aujourd’hui. De nombreux volets à soulever et un superbe dépliant panoramique de quatre pages orne le point milieu du livre. À chaque page, une mine d’information documentaires (la cuisine, la famille, le ramadan…) répondent aux questions des enfants.

Au musée, nous avons appris le rôle très important que jouaient les femmes dans la société traditionnelle. M. Ndiaye nous a aussi parlé des femmes signares, ces Sénégalaises de l’époque des colonies qui se mariaient avec des Français. (p.23)

On en apprend beaucoup sur le Sénégal dans ce livre documentaire destiné aux enfants. Le mode de vie, les différentes ethnies peuplant le pays, les traditions, etc. Tout au long du livre, nous lisons le journal d’un jeune garçon toucouleur nommé Bocar vivant en banlieue de Dakar. Le ton est approprié pour les enfants et ils aimeront sans doute le format épistolaire du livre, qui rend la lecture facile et proche de la fiction. De nombreuses capsules d’information accompagnent le texte principal, traitant notamment de la nourriture, l’école, les croyances, la beauté et élégance, l’eau et l’électricité, ou le statut de la femme au Sénégal. Chaque entrée du journal de Bocar est une occasion d’en savoir plus sur la vie au Sénégal et on fini par se sentir très proche du personage principal (on partage ses joies, ses peines et ses déceptions). De nombreuses illustrations enjolivent le tout et cassent le texte parfois dense. Parfait pour l’enfant curieux ou celui qui doit se documenter sur ce pays pour un travail d’école (oral, recherche, etc.)

L’écrivain sénégalais Léopold Sédar Senghor et le poète antillais Aimé Césaire lancent le mouvement de la négritude à Paris en 1939. Ce mouvement intellectuel […] tendait à restaurer l’identité culturelle noire. (p.21)

Auteur(s) / illustrateur(s) : Fabrice Hervieu-Wane, Aurélia Fronty & Florent Silloray
Maison d’édition: Gallimard Jeunesse
Année de publication: 2005
ISBN: 2070501566
Public cible: 9 à 13 ans

Suivez Mistikrak! sur les réseaux sociaux

logo livreaddict  logo facebook

Pourquoi je dois… Économiser l’eau

économiserÀ l’aide d’illustrations amusantes et d’un texte simple, ce livre montre aux enfants l’importance de l’eau et la nécessité de l’économiser.

Apprendre aux enfants l’importance d’économiser l’eau va au-delà de leur apprendre à ne pas gaspiller. Économiser l’eau, c’est développer un respect pour l’environnement et les animaux, comprendre la stabilité de notre écosystème, cultiver le sens du partage et le contrôle de soi. Cet album est une excellente introduction en la matière, présentant de manière ludique les raisons pour lesquelles il faut économiser l’eau. Texte simple et peu de phrases par page (certaines sont également présentées dans des phylactères). Une double page de notes pour les parents et les éducateurs clôt le livre, suivit d’un glossaire.

Auteur(s) / illustrateur(s) : Jean Green & Mike Goron
Maison d’édition: Éditions Gamma
Année de publication: 2003
ISBN: 2890697371
Public cible: À partir de 5 ans

Vous aimerez peut-être: Sur le même thème, il y a Les enfants de l’eau.

Suivez Mistikrak! sur les réseaux sociaux

logo livreaddict  logo facebook

La pêche à la marmite

pêche marmiteAu Congo, les eaux du Kasaï sont la seule école que fréquentent régulièrement Kumi et ses jeunes amis. La pêche est parfois dangeureuse; qu’ils pêchent du bord à la marmite ou au milieu de la rivière en pirogue, le mauvais élève risque ici beaucoup plus que cent lignes à copier. Quand rôde le terrible « ngando », la moindre inattention, la moindre faute peuvent vous coûter la vie.

Voilà un petit livre d’image, à la lisière du roman, qui fait découvrir une tranche de vie congolaise. Magnifique illustrations à la peinture.

Auteur(s) / illustrateur(s) : Dominique Mwankumi
Maison d’édition: L’école des loisirs
Année de publication: 1998
ISBN: 211056199
Public cible: À partir de 7 ans

Vous aimerez peut-être: Les fruits du soleil du même auteur.

Dominique Mwankumi est un auteur et illustrateur belge d’origine congolaise.

dominique mwankumi

Suivez Mistikrak! sur les réseaux sociaux

logo livreaddict  logo facebook

Aina, Lalatiana et Alisoa vivent à Madagascar

vivent madagascarFaire connaître aux enfants d’ici la vie quotidienne des enfants d’ailleurs, telle est l’ambition de la collection Enfants d’ailleurs. Ce livre présente trois enfant vivant à Madagascar. Aina vit à Vohipeno, un village situé sur la côte Est de l’île. Lalatiana vie à Antananarivo, la capitale. Alisoa vit à Ilakaka, un village aux allures de western.

Les faits sont relatés sont réels, mais les personnages (Aina, Lalatiana et Alisoa) sont fictifs. Le texte est assez dense, mélangeant faits vérifiables et tranches de vie des personnages. Approprié pour les enfants plus vieux car certains concepts politiques sont abordés avec franchise (corruption, pratiques illicites, enjeux mondiaux, exportations, etc.) De petites illustrations ponctuent quelques fois le texte. Présence des quelques photographies, ce qui m’a beaucoup plu. On s’adresse à l’enfant français et les comparaisons (grandeur de l’île, mode de vie, etc.) sont par rapport à la France. Peut-être pas idéal pour l’enfant québécois car il ne connait pas nécessairement bien la France. De plus, l’absence d’index ou de glossaire à la fin du livre rend la recherche d’information difficile. Ainsi, ce livre est davantage approprié pour la lecture récréative que pour la recherche scolaire.

Auteur(s) / illustrateur(s) : Dorine Leleu & Sophie Duffet
Maison d’édition: De La Martinière Jeunesse Bouton acheter petit
Année de publication: 2008
ISBN: 9782732438108
Public cible: À partir de 9 ans

Vous aimerez peut-être: Dans la même collection, il y a Aina, Lalatiana et Alisoa vivent à Madagascar.

Suivez Mistikrak! sur les réseaux sociaux

logo livreaddict  logo facebook