On est tous uniques

Je suis moi et tu es toi. On est pareils mais différents à la fois. Et c’est bien mieux comme ça !Une tendre galerie de personnages pour célébrer ce qui nous rend unique.

J’ai découvert les illustrations de Kate Hindley il y a quelques années et depuis, je suis sous le charme! D’ailleurs, Ne m’appelez plus chouchou! est un de mes préférés. 🙂 Quel plaisir de revoir le travail de l’illustratrice anglaise dans ce nouvel album sur les différences et les ressemblances. On y retrouve des personnages humains et des personnages animaux qui sont tous pareils et différents à la fois.

J’apprécie particulièrement les livres jeunesse qui abordent la thématique de la différence en parallèle avec la thématique des ressemblances. Parce que lorsqu’on parle de différence, il faut aussi se demander « différent de qui? ». Dans mon enfance, les livres sur la différence posaient la blanchité comme normale et tout le reste comme étant différent, ce qui créait toujours chez moi un sentiment d’aliénation. C’était comme s’il n’y avait qu’une seule façon d’être différent: ne pas être Blanc. Dans On est tous uniques, ce n’est pas du tout le cas. Les auteurs célèbrent ce qui fait chacun de nous des êtres uniques.

Le texte est très court et simple, et les illustrations regorgent de détails intéressants. L’histoire se termine par une invitation au dodo, ce qui fait de ce livre jeunesse un bon candidat pour l’histoire du soir. À découvrir!

Pour commander ce livre, cliquez sur le bouton ci-dessous:

On est tous uniques
AUTEUR(S)
: Karl Newson & Kate Hindley
ÉDITION: Gautier-Languereau, 2019
ISBN: 9782017073727
PRIX: 24,95$
3 à 6 ANS

Ce livre vous a plu?
Vous aimerez peut-être Interdit aux éléphants, Tous différents, tous pareils! ou encore Un jour, tu découvriras
, trois albums jeunesse qui abordent la thématique des différences et des ressemblances.

L’ours brun qui voulait être blanc


ours-brun-qui-voulait-etre-blancUn ours brun qui s’ennuie seul dans sa forêt décide de partir à l’aventure. Baluchon sur le dos, il observe plusieurs choses qu’il n’a jamais vues auparavant. Mais c’est une fois arrivé au pôle Nord qu’il fait une découverte des plus surprenantes: là-bas, tous les ours sont blancs.

Ce livre n’est pas qu’une histoire sur la l’identité raciale. C’est avant tout une histoire sur l’ouverture sur le monde, sur le départ du cocon familial et sur l’autonomie. C’est l’histoire d’un ours brun, oui, mais aussi l’histoire d’un ours qui apprend à se débrouiller seul. Il est très sûr de lui, d’ailleurs, jusqu’à ce qu’il rencontre pour la première fois une ourse blanche et ses amies (blanches également) qui insiste un peu trop sur la couleur de sa fourrure. Intimidé par toute cette attention, l’ours décide de se mettre à l’abri des regards indiscrets. Jamais auparavant la couleur de sa fourrure avait-elle été un élément distinctif de sa personne. Et même si les commentaires des ourses blanches et des pingouins sont positifs (« Ça amincit! », « C’est original! », « Le foncé [est] aussi beau que le pâle »), l’ours prend soudainement conscience de sa différence. Il n’est pas qu’un ours. Il est un ours BRUN. Heureusement, il finit par renouer avec l’ourse blanche pour faire plus ample connaissance. Voilà une histoire sur la découverte de l’Autre. Couverture matelassée.

ours-brun-qui-voulait-blanc.jpg

Auteur(s) / illustrateur(s) : Jean Leroy & Bérengère Delaporte
Maison d’édition: Éditions les 400 Coups
Année de publication: 2012
ISBN: 9782895406044
Public cible: 3 à 5 ans
Vous aimerez peut-être: Le mouton un peu différent, un livre d’images qui met en scène des animaux de la ferme, ou encore Fourchon, un livre jeunesse qui parle de la différence et de l’acceptation de soi.

Suivez Mistikrak! sur les réseaux sociaux

logo livreaddict  logo facebook