La street (tome 3): En mode détente

La suite des aventures de vos trois héros préférés ! Tout va pour le mieux dans la street : le trio inaugure officiellement « La Planque », le nouveau centre de street art et de sport urbain, sponsorisé par le célèbre rappeur RCK. Entre la glisse et le collège, ils n’ont pas le temps de s’ennuyer ! Et tout irait pour le mieux si Clarisse, la peste de l’école, ne s’était pas mis à les harceler pour rencontrer RCK. Quand ce dernier leur propose de les accompagner dans sa tournée en Ardèche, c’est la libération ! Loin de la street, Carl, Orel et miel vont prendre l’air… en mode détente !

Ce roman m’a fait retrouver le plaisir que j’avais de lire des romans dans ma jeunesse. D’un coup, j’étais replongée dans ma peau d’enfant, savourant chaque page, admirant longuement les illustrations et imaginant les personnages comme de bons amis à moi.

Je n’ai pas lu les deux premiers tomes de la série, mais je n’ai eu aucun mal à suivre le récit de « En mode détente »: Les personnages sont bien présentés en amont et l’histoire se tient bien seule. Cela dit, la lecture de ce troisième tome m’a absolument donné le goût de lire les deux premiers, ne serait-ce que pour rencontrer à nouveau Carl et sa bande au skate park!

L’auteure Cécile Alix sait raconter une histoire captivante avec des personnages réalistes et attachants. Elle démontre une belle maîtrise de la langue et fait usage d’un vocabulaire riche. Certaines des images qu’elle est parvenue à créer m’ont bien fait sourire.

La mise en page est aérée et la typographie, variée. Les illustrations de Dimitri Zegboro ne font pas qu’illustrer le texte, elles racontent elles aussi l’histoire en y intégrant un contenu nouveau. J’ai adoré son style, très vif et humoristique, proche de la bande dessinée. On sent bien que l’auteure et l’illustrateur ont travaillé ensemble.

J’ai aimé que les personnages soient diversifiés et imparfaits. Le fauteuil roulant de Carl est son super bolide et ça, j’ai trouvé ça vraiment cool. Être à mobilité réduite ne l’empêche pas du tout de faire du sport, d’aller s’amuser au skate park et de s’épanouir autant que ses amis.

J’ai adoré ce roman et je vous le conseil vivement! Cette histoire pleine d’humour plaira aux lecteurs de 8-9 ans et plus! Contexte européen.

Dimitri Zegboro est un illustrateur français.

Je remercie les éditions Magnard Jeunesse de m’avoir offert ce livre.

Pour commander ce livre, cliquez sur le bouton ci-dessous:

La Street (tome 3): En mode détente
AUTEUR(S) : Cécile Alix & Dimitri Zegboro
ÉDITIONMagnard Jeunesse, 2020
ISBN: 9782210968400
PRIX: 20,95$
8 à 12 ans

Ce roman vous a plu? Vous aimerez peut-être les premiers tomes de la série, ou encore Pars, Cours! Bernadette, un roman pour les jeunes lecteurs dans lequel le sport a une place importante.

Black Music: 40 artistes de la musique noire

black musicDécouvrez le portrait de 40 artistes et groupes de légende qui, du blues au rap, ont écrit l’histoire de la musique afro-américaine. Au programme: Biographies, répertoires, sélections CD, tubes, concerts de légende mais aussi engagement et prises de position. Pour tous les grands passionnés.

En introduction, on nous explique que la musique noire aux États-Unis a connu de nombreuses mutations, d’abord par le blues, puis par le Rock & Roll, créé par les Noirs mais popularisé dans les années 1950 par des Blancs.

Chaque double page s’intéresse à un artiste et on y retrouve des faits divers tels que la meilleure chanson des artistes présentés, les éléments de leur look qui les distinguaient des autres, les controverses qui ont entaché leur carrière et les dates importantes. En somme, on y retrouve une présentation très sommaire de quelques artistes afro-américains. C’est bien pour la culture générale, mais pour trouver de l’information de fond, il faudra compléter ses recherches avec d’autres livres plus complets. De plus, on inclut Eminem, les Beastie Boys et Amy Winehouse dans la liste des artistes noirs et on se justifie en disant que cette musique est dite « Black », mais qu’elle est en fait « universelle », renforçant du même coup la domination blanche dans l’industrie musicale.

Enfin, plusieurs grands artistes tels que Ray Charles sont oubliés au profit d’artistes plus contemporains qui n’ont pas encore passé l’épreuve du temps tels que Drake et the Weeknd. Ugh. Je n’ai pas aimé ce livre.

black music 2

Auteur(s) / illustrateur(s) : Olivier Cachin & Jérôme Masi
Maison d’édition: Gallimard Jeunesse Bouton acheter petit
Année de publication: 2018
ISBN: 9782075089128
Public cible: À partir de 10 ans

Suivez Mistikrak! sur les réseaux sociaux

logo livreaddict  logo facebook