F pour fille: Emma

F pour fille, Emma gynmastiqueJe m’appelle Emma et j’adoooore la gymnastique! J’en fais depuis que je suis toute petite et j’ai toujours été très douée. Mon entraîneur m’a même dit que cette année, si je travaillais très fort, je pourrais peut-être participer aux jeux du Québec! Enfin… ça c’était avant… parce que là, je ne sais même plus si je fais toujours partie de l’équipe. Hier, l’entraînement a été une véritable catastrophe… Je suis totalement désespérée. Oh, non… est-ce que c’est déjà la fin de ma carrière de gymnaste?

J’ai lu ce livre !! Ce roman est pour les filles !! Emma aime la gymnastique !! Et les paillettes !! Elle est enthousiaste!! Elle met des points d’exclamation partout!! 🙄

Bon, vous l’aurez compris, j’ai eu du mal à prendre ce livre au sérieux. C’était un bon condensé de clichés et de stéréotypes. Je n’ai vraiment pas aimé. Déjà dès la première page, on présente Emma de manière assez superficielle et elle qualifie elle-même ses cheveux afro comme étant « impossibles à coiffer! ». Juste comme ça, histoire de miner l’estime de soi des petites lectrices noires… Combien de fois faudra-t-il répéter que les cheveux crépus et bouclés ne sont pas impossibles à coiffer? Ils requièrent simplement des soins particuliers et l’usage de techniques appropriées.

Je ne saurais vous dire combien de fois j’ai levé les yeux au ciel en lisant ce roman mis en marché pour les préadolescentes. Déjà le titre de la série: « F pour fille » (oui, parce que les garçons ne peuvent pas faire de gymnastique ou s’y intéresser… 🙄). Ensuite le rose criard de la page couverture et le récit inutilement genré. Et puis Emma aime les paillettes et tout ce qui brille et ne cesse de le répéter, histoire de bien faire comprendre qu’elle est une fille. Les filles de son club de gym sont toutes minces aux cheveux raides. À la fin de certains chapitres, on retrouve des questions sensées faire réfléchir les lectrices. La section s’intitule à chaque fois, vous l’aurez deviné, « Questions de fille »! Le tout agrémenté de petits cœurs et fleurs à pétales rondes. 😬

Emma F pour fille 2

Après, l’attitude d’Emma m’a exaspérée au plus haut point. Elle doute beaucoup d’elle-même et ce, pour aucune autre raison que d’être une fille. Par exemple, en pensant à la prochaine compétition de gymnastique à laquelle elle va participer, elle dit: « Oh là là! Quel désastre! Je n’arriverais jamais à faire un saut enjambé au championnat régional… » Et on laisse ça comme ça, flotter à la fin du premier chapitre, sans donner à Emma la possibilité de même envisager être à la hauteur, même si elle de toute évidence est très bonne en gymnastique. Ce manque de confiance reviendra souvent dans le récit et chaque fois, on présente ça comme étant une manière d’être naturelle chez les filles. Autre exemple: en effectuant un saut, elle perd pied et frappe accidentellement son entraîneur qui tentait de la rattraper pour amortir sa chute (vous savez… ce que sont censés faire les entraîneurs). S’en suivra des pages et des pages d’Emma qui s’en voudra cruellement d’avoir « frappé » son entraîneur, qui se pensera pas à la hauteur et envisagera même d’arrêter la gymnastique. Et l’entraîneur (assez peu sympathique, merci) ne fera rien pour rassurer son élève. Ugh.

Seul point positif: Oui, Emma est un personnage noir, et elle admire aussi Simone Biles, la gymnaste noire américaine qui s’est démarquée aux Jeux olympiques de Rio en 2016. Cette dernière est un excellent modèle pour les aspirant.e.s sportives et les sportifs. Mais le livre pris dans sa globalité ne constitue pas le genre de représentation que j’aimerais offrir à mes enfants. Non recommandé.

POUR VOUS PROCURER CE LIVRE, CLIQUEZ SUR LE BOUTON CI-DESSOUS:
F pour Fille: EmmaBouton acheter petit
AUTEUR(S) : Thalia Kalkipsakis
ÉDITION: Héritage, 2018
ISBN: 9782762598070
PRIX: 9,95$
8 À 11 ANS

Ce livre vous a plu?
Vous aimerez peut-être Lulu la très chic, ou encore Chloé la fée des topazes.

lulu tres chic      chloé

SUIVEZ MISTIKRAK! SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX

logo livreaddict logo facebook

I have a dream : 52 icônes noires qui ont marqué l’histoire

52 icônes noires qui ont marqué l'histoirePartez à la rencontre de 52 icônes noires d’hier et d’aujourd’hui qui ont marqué le cours de l’histoire! Découvrez le parcours exceptionnel et parfois insoupçonné de grands meneurs et de militants comme Nelson Mandela et Michelle Obama, d’artistes réputés comme Beyoncé et Alexandre Dumas, de sportifs épatants comme Muhammad Ali et Usain Bolt et de scientifiques brillants comme Katherine Johnson. Leurs rêves et leur lutte pour l’avancement des droits des Noirs vous feront traverser les frontières, le temps et même l’espace! Ce livre encourage la prochaine génération à poursuivre ses propres rêves… quels qu’ils soient !

Ce livre est une lettre d’amour. Il débute par un mot des auteures où elles expliquent les raisons qui les ont poussées à écrire ce livre. L’illustratrice a travaillé sur cet ouvrage alors qu’elle était enceinte et cette expérience a cristallisé à ses yeux l’importance des livres mettant en avant des personnages auxquels sont petit garçon ressemblera. Les enjeux entourant la représentation dans les livres que nous lisons et les médias que nous consommons sont au coeur de la démarche des auteures:

Tous les enfants méritent de se voir représentés de façon positive dans les histoires. Voilà pourquoi nous mettons en avant le talent, les actions et les combats menés par les Noirs du monde entier, en nous adressant à des lecteurs de tous horizons. (p.3)

En tout, ce sont 60 personnalités qui sont présentées, dont Ava Duvernay, le couple Obama, Chimamanda Ngozi Adichie, Alexandre Dumas, Steve McQueen, George Washington Carver, Jessie Owens, Kofi Annan, Simone Biles, Malorie Blackman  et les soeurs William. Si des représentants du Nigéria, de l’Australie, du Royaume-Uni, de la Somalie, de Trinité-et-Tobago, de la France, de la Jamaïque, de l’Afrique du Sud, du Kenya et du Brésil ont une place dans ce livre, ce sont surtout des américains que l’on découvre. Au nombre de 33, ces derniers occupent plus de la moitié du contenu du livre. J’aurais aimé plus découvrir davantage de personnes venant d’ailleurs (par exemple, pour le Canada, Michaëlle Jean ou Viola Desmond !) Toutefois, le choix des personnalités est excellente et chacun y a sa place.

On retrouve à la fin du livre une galerie de talents où des photographies de chaque individu nous renvoie à la page où on peut lire sa biographie. Les illustrations aux couleurs éclatantes sont magnifiques et inspirantes. Fortement recommandé !

Coup de coeur !

Un livre pour souligner le mois de l’histoire des Noirs.

Jamia Wilson est une auteure américaine.

jamia wilson

Andrea Pippins vit à Stockholm.

andrea pippins

Auteur(s) / illustrateur(s) : Jamia Wilson & Andrea Pippins
Maison d’édition: Petit homme Bouton acheter petit
Année de publication: 2018
ISBN: 9782897541439
Public cible: À partir de 10 ans.
Vous aimerez peut-être: Pour en savoir plus sur l’explorateur Matthew Henson, lisez Vers les mers glacées du nord. Pour en savoir plus sur l’aviatrive Bessie Coleman, lisez Talkin’ about Bessie : The story of aviator Elizabeth Coleman. Pour en savoir plus sur Jean-Michel Basquiat, lisez L’enfant radieux. Pour en savoir plus sur Josephine Baker, lisez Josephine. Pour en connaître plus sur Wangari Maathai, lisez Mama Miti la mère des arbres.

SUIVEZ MISTIKRAK! SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX

logo livreaddict  logo facebook