La nuit du tatou : un conte aymara de la forêt péruvienne

La nuit du tatou un conte aymara de la forêt péruvienneIl y a bien longtemps, la nuit n’existait pas. Le soleil brillait sans cesse; la lumière et la chaleur accablaient les êtres vivants. Mais un jour, Niva, la maman de Cochipil, découvrit que la souris, elle, avait une petite nuit. Acceptera-t-elle de prêter sa nuit ?

Les contes me plaisent. Il y a quelque chose de rassurant dans un conte, vous ne trouvez pas ? La quête, la répétition des épreuves, le dénouement et tout rentre dans l’ordre. Dans La nuit du tatou, le personnage principal est la nuit. Oui, oui, celle qui nous enveloppe lorsqu’on dort. Ici, la nuit peut être trop courte, trop longue, trop absente ou juste comme il faut. Idéal pour l’histoire avant le dodo des enfants. Marie-Célie Agnant signe un texte beau, poétique et efficace. On y apprend d’ailleurs pourquoi les tatous sont des animaux nocturnes !

Marie-Célie Agnant est une auteure haïtienne.

marie célie agnant

Auteur(s) / illustrateur(s) : Marie-Célie Agnant & Véronica Tapia
Maison d’édition: Les 400 Coups
Année de publication: 2008
ISBN: 9782895403821
Public cible: 4 à 6 ans.

Vous aimerez peut-être: De la même auteure, il y a L’oranger magique.

Suivez Mistikrak! sur les réseaux sociaux

logo livreaddict  logo facebook

Rien du tout !

rien-du-toutC’est l’été, Clara en a assez de son emploi du temps réglé comme une horloge. Elle, ce qu’elle souhaite, c’est pouvoir écouter le vent, compter les nuages, respirer la lavande et se perdre dans l’infini. Rien du tout! est un voyage onirique, une ode à la paresse et au repos qui emmènera petits et grands un peu plus près d’eux-mêmes.

Jusqu’ici, aucun livre des Éditions Isatis ne m’avait particulièrement accroché, mais j’ai eu un coup de coeur littéraire pour Rien du tout!, cet album d’une douceur infinie et d’une poésie apaisante. Le format, la poésie, ainsi que l’équilibre entre le texte et l’image m’ont rappelé certains de mes albums jeunesse préférés publiés chez La Bagnole. Le récit offre un champ lexical varié et imagé et apprend au lecteur à faire des inférences et des associations. Les plus grands remarqueront d’ailleurs la présence de personnages déjà rencontrés dans d’autres livres: Le Petit Prince de Saint-Exupéry et Alice au Pays des Merveilles de Carroll, même si ceux-ci ne sont pas explicitement nommés dans le texte.

Publié dans la collection Tourne-pierre, ce livre nous présente Clara, une fillette qui a décidé d’écouler lentement et sans tracas une belle journée ensoleillée. Le livre invite les enfants à prendre une pause en solitaire, à s’écouter, à se connaître, à découvrir le monde qui les entoure et à apprécier les petites choses de la vie qui sont présents à tout instant autour de nous mais que nous ignorons bien souvent. Les enfants d’aujourd’hui sont bien souvent constamment bombardés par toutes sortes d’exigences, ils ont un horaire du temps plus chargé qu’un président d’entreprise, et entre la pratique de hockey, la leçon de piano, le cours de danse, les devoirs, l’école, les sorties familiales et les obligations du quotidien, ils ont parfois peu ou pas de temps pour lâcher prise. Après la lecture de cet album, pourquoi ne pas dégager dans leur horaire une période intitulée « Rien du tout! » où ils pourront rêvasser et se détendre en toute tranquillité?

Pour la petite histoire, j’ai emprunté ce livre à la bibliothèque pour ma petite de 6 ans, mais c’est plutôt sa petite soeur de 3 ans qui redemandait sans cesse que je la lui lise ! Bien sûr, elle n’a pas tout compris, elle a surtout apprécié les petits animaux qui se cachent à chaque page et répéter les dialogues de Clara. Et puisque Clara lui ressemble comme deux gouttes d’eau, dès qu’elle a vu le livre, ma petite de 3 ans s’est faite toute gênée et heureuse: « C’est moi !!! » s’est-elle écriée, abasourdie. Du coup, je lui lisais parfois le livre en changeant le nom de Clara par le sien! Pour elle, c’était merveilleux de se voir dans un livre. Pour moi, c’était merveilleux qu’elle puisse être représentée dans un livre de qualité en tant que fille métissée. Cela dit, pour en profiter pleinement, je suggère quand même une lecture aux 5 ans et plus, tel que suggéré par l’éditeur. Mais qu’importe! La petite de 3 ans a aimé et puis je me dis, bah, ce livre grandira avec elle si je lui achète!

rien-du-tout2

Pistes de réflexion pour une exploitation de cet album en classe

  • Pourquoi Clara dit-elle qu’aujourd’hui, elle est un « lézard paresseux »?
  • Entoure seulement les verbes qui sont présents dans le texte (rêvasser, exploser, crier, observer, énerver, rester immobile, sauter, penser, etc.)
  • Fait la liste de tous les verbes dans le texte qui décrivent ce que Clara fait. (ex.: Rêvasser, observer, imaginer, entendre, rester immobile, respirer, penser, etc.). Que remarques-tu?
  • Décris une journée où tu ne ferais rien du tout!
  • Qui sont les deux personnages issus du « monde merveilleux » que Clara à découvert? Comment penses-tu qu’elle les a découvert?
  • Selon toi, c’est quoi, « rien »?
  • Rapport au temps: Combien de temps Clara est-elle restée à ne « rien faire »?
  • À quoi ressemble le père de Clara? Est-il décrit? Est-il illustré?

J’ai adoré cet album qui nous invite à ne rien faire du tout… et d’en profiter pleinement!

Coup de cœur!

Auteur(s) / illustrateur(s) : Marie-Hélène Jarry & Amélie Dubois
Maison d’édition: Isatis Bouton acheter
Année de publication: 2016
ISBN: 9782924309872
Public cible: 6 à 8 ans
Vous aimerez peut-être: Mon grand rêve, un album merveilleux publié chez les éditions québécoises La Bagnole dont le personnage principal est une fillette rêveuse.

Suivez Mistikrak! sur les réseaux sociaux

logo livreaddict  logo facebook