Il faut sauver Nikili!

Il faut sauver NikiliGaty vit dans un village au coeur de la brousse africaine. Il est amoureux de la jolie Nikili mais trop timide, il n’ose pas lui montrer ses sentiments. Heureusement, Abou, son meilleur ami a une super idée pour que Nikili tombe sous le charme de Gaty…

Bon, déjà, le pays où vit Gaby n’est pas nommé. On dit simplement qu’il « habite dans un petit village d’Afrique, au cœur de la brousse » (p.5), ce qui d’autant plus ne fait qu’ajouter une couche au stéréotype tenace de l’Africain vivant dans une case et dont les voisins sont des animaux de la savane. Ugh. Bien sûr, il y a réellement des gens qui habitent dans des cases en Afrique, mais ça m’agace toujours lorsqu’on met tous les pays d’Afrique dans le même panier et que la seule représentation des personnages africains en littérature jeunesse soient celle-là. Pourquoi n’a-t-on pas de livres pour enfants mettant en scène des Gabonais, des Maliens, des Ivoiriens, des Burundais, ou des Camerounais vivant en ville? C’est exaspérant.  D’autant plus que cette description de la page 5 est la première phrase du livre (!), histoire de bien enfoncer le clou dès le début.

S’en suit des stéréotypes de genre lorsque l’ami de Gaty conseille à son ami amoureux d’une fille du village voisin: « Tu n’as pas besoin de lui parler. Montre-lui que tu es fort et courageux. Les filles adorent les héros. » (p.6). Oui, parce qu’on a besoin davantage de garçons incapables de communiquer qui pensent que la force physique font d’eux des hommes. M’entendez-vous grincer des dents??

Mais ce n’est pas tout! Comment Gaty va-t-il démontrer son courage? Mais, pardi! Affronter un lion, rien de moins! Il y a quand même un petit revirement de situation lorsque ce sera finalement Nikili qui sauvera Gaty des griffes du lion. Elle sera complimentée sur son courage par Gaty, ce qui la fera « rougir ». Ugh. A-t-on besoin de répéter pour la énième fois que les personnes noires ne rougissent pas? Ouf. Ce livre était vraiment mauvais en termes de représentation. Non recommandé. 😦

 

POUR VOUS PROCURER CE LIVRE, CLIQUEZ SUR LE BOUTON CI-DESSOUS:
Il faut sauver Nikili !Bouton acheter petit
AUTEUR(S) : Jean-Pierre Courivaud & Nathalie Dieterlé
ÉDITION: Oskar, 2012
ISBN: 9782350008677
7 À 9 ANS

À la recherche de premières lectures ayant une représentation des personnages noires plus positive? Vous aimerez peut-être Le mystère des dents de Jaguar ou encore Dans une minute maman!.

Les mystères des dents du jaguar    Dans une minute maman

 

SUIVEZ MISTIKRAK! SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX

logo livreaddict logo facebook

Le mystère des dents du jaguar

Les mystères des dents du jaguarMax, l’oncle de Liberté, n’a décidément pas de chance. Lui qui avait trouvé un travail est sur le point de le perdre. Tout ça parce que la casquette aux dents de jaguar a disparu ! Celle-là même qu’il doit arborer le premier jour de son travail… Mais Liberté n’a pas dit son dernier mot : elle trouvera la casquette et démasquera le voleur, nom d’un jaguar !

Vocabulaire riche et la mise en page dynamique ont fait de ma lecture une expérience agréable. C’est un livre pour les lecteurs débutants vraiment chouette qui m’a fait voyager et m’a tenu en haleine jusqu’à la fin car je voulais absolument découvrir qui était le coupable. Le côté « enquête » est bien exploité et on retrouve au début de chaque chapitre un résumé de « ce que l’on sait ». Ceux-ci résument les indices trouvés en court de lecture et permettent aussi au lecteur de valider sa compréhension du récit. Franchement bien fait ! Ce livre est épuisé; retrouvez-le à votre bibliothèque municipale !

 

Empruntez ce livre auprès de votre bibliothèque municipale!
Le mystère des dents du jaguar
AUTEUR(S) : Quitterie Simon, Anouk Bloch-Henry & Benjamin Adam
ÉDITION: Milan jeunesse, 2011
ISBN: 9782745953995
8-9 ANS

Ce livre vous a plu ?
Vous aimerez peut-être Les vacances et Léaun petit roman pour les lecteurs débutants. Essayez aussi Enquête à quatre pattes, un livre d’enquête avec des questions de compréhension à la fin de chaque chapitre.

Les vacances de Léa Belin éducation      fancette quatre pattes

SUIVEZ MISTIKRAK! SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX

logo livreaddict  logo facebook

Christophe change de nom

Christophe change de nom

Pourquoi se contenter d’un seul prénom lorsqu’il en existe tellement qui sont plus exotiques et excitants? Christophe en a assez de son prénom. Il est ennuyant et peu original. Il décide donc de le changer. Puis encore, et encore… pour finalement se rendre compte qu »il n’y a qu’un seul nom qui soit le bon et c’est le sien. Le problème maintenant, c’est que personne ne se souvient de son vrai prénom…

Ce petit livre contient entre 700 et 1500 mots et s’inscrit dans le niveau 4 de la collection « Je peux lire! » aux éditions Scholastic. L’histoire raconte le quotidien d’un garçon noir qui partage le même prénom que 11 personnes dans son école (dont 3 dans sa classe!). Christophe n’aime pas avoir le même prénom que d’autres. Tout au long du récit, il entrera en contact avec des personnes qui lui raconteront diverses histoires qui finiront par le faire changer d’avis : sa tante vivant à Trinité-et-Tobago lui rendra visite, sa mère lui fera découvrir qui était Elijah McCoy, un savant afro-canadien important. J’ai aimé qu’on fasse découvrir au lecteur plusieurs personnalités canadiennes importantes comme Roberta Bondar ou David Suzuki, ou encore américaines, comme Michael Jordan. Le texte constitue une source d’inspiration et d’information intéressante pour le lecteur. Au final, Christophe finira par comprendre que son nom est unique et important lui aussi : Christophe Kwame Mulamba, c’est lui et il en est fier !

Itah Sadu est une auteure canadienne.

Itah Sadu

Auteur(s) / illustrateur(s) : Itah Sadu & Roy Condy
Maison d’édition: Scholastic

Bouton acheter petit

Année de publication: 2013
ISBN: 9781443124768
Lectorat cible: 7 à 10 ans.
Vous aimerez peut-être: J comme joie, un livre pour les lecteurs débutants.

J comme Joie dominique et compagnie

SUIVEZ MISTIKRAK! SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX

logo livreaddict logo facebook

J’ai un rhume

J'ai un rhume Je veux lireCette petite fille arrive à s’amuser en comptant, malgré le vilain rhume qui la cloue au lit.

Il y a au début du livre une liste de 44 mots à reconnaître et qui sont utilisés pour raconter cette histoire. Celle-ci a pour personnage principal une jeune fille noire coiffée de tresses plaquées qui combat un vilain rhume. Heureusement que sa mère prend soin d’elle. Il s’agit aussi d’un livre à compter: il y a 1 bol de soupe, 2 tasses de tisane, 3 jeux de société, 4 casse-tête, 5 livres d’histoires, etc. La jeune fille a beaucoup d’imagination et « construit » un château fort avec des draps et des oreillers. Ce petit livre plaira aux enfants qui sont en apprentissage de la lecture. Le texte est extrêmement court et les phrases, simples. Recommandé !

Christine Taylor-Butler est une auteure américaine. 

Christine Taylor-Butler

Auteur(s) / illustrateur(s) : Christine Taylor-Butler & Carol Koeller
Maison d’éditionScholastic
Année de publication: 2008
ISBN: 9780545991964
Public cible: 6-7 ans
Vous aimerez peut-être:  L’heure du bain, un livre issu de la collection Je veux lire! de Scholastic.

SUIVEZ MISTIKRAK! SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX

logo livreaddict  logo facebook

Risette et rigolade

risette et rigoladeCollection des histoires de Mona, une singulière marmotte affublée de lunettes porte-crayons qui, sous l’effet de plantes magiques cueillies dans le « jardin des alphines » trouve son inspiration pour écrire contes et comptines. Des textes à saveur didactique et aux accents psychédéliques sur le thème des lettres de l’alphabet. Dans ce numéro: la lettre « R ». Irma Brindamour reçoit son amie Mérilise, qui découvre la cabane à suce et les concours de grimaces!

Publié en  2002, ce tout petit livre date déjà un peu. Les illustrations très vintage m’ont rappelé les livres que je lisais enfant ! Dans cette histoire, on retrouve Mérilise, une fille noire qui semble être de passage dans la ville où se déroule l’histoire. On ignore si elle vient d’un autre pays ou si elle vient tout simplement de la métropole québécoise (car oui, aller à la cabane à sucre peut être tout un dépaysement pour les montréalais!) Extrêmement jolie, Mérilise porte une magnifique coiffure sur ses cheveux crépus. Elle est drôle et de bonne compagnie. Les autres personnages l’aime bien ! Bien qu’il soit possible de lire ce livre sans avoir lu les précédents, quelques informations nous échappe quand même si nous n’avons pas lu les numéros 1 à 14 de la série. Les enfants de 7 ans pourront lire ce livre seul. On retrouve en fin de livre un glossaire des mots difficile ou typiquement québécois et une comptine qui plaira aux plus jeunes de 4-5 ans.

Auteur(s) / illustrateur(s) : Céline Côté
Maison d’édition: Éditions De Mortagne
Année de publication: 2002
ISBN: 9782922762310
Lectorat cible: 4 à 8 ans

Vous aimerez peut-être: La rentrée, c’est aussi, un livre jeunesse québécois.

Suivez Mistikrak! sur les réseaux sociaux

logo livreaddict  logo facebook

La rentrée des classes

Moi je lis tout seul la rentrée des classes.jpgOscar est inquiet aujourd’hui : c’est la rentrée des classesLe petit garçon a mal au ventre, il a si peur de ne pas retrouver ses amis. Alors, lorsque le directeur de l’école oublie de l’appeler et de lui attribuer sa classe, c’est la panique !

Ce livre est issu de la collection « Moi je lis tout seul! » chez Auzou et a été pensé pour les lecteurs du Cours Préparatoire et de maternelle. Il est écrit par une enseignante et testé en classe de CP. Dans l’école d’Oscar et Salomé, il y a des enfants de toutes origines et deux enfants noirs. Ces derniers y jouent toutefois un rôle figuratif, même si on sait que le garçon noir se prénomme Samuel. On pourra d’ailleurs le retrouver dans d’autres histoires de la collection publiée chez Auzou.

L’histoire d’Oscar cerne bien les inquiétudes que peuvent avoir certains enfants à l’approche de la rentrée scolaire. Même s’il a du mal à l’exprimer, Oscar est anxieux: son mal de ventre lui mène la vie dure ! Le récit est bien mené, et alors qu’on se surprend à s’inquiéter aussi pour Oscar, on est soulagé par le dénouement de l’histoire.

En fin d’ouvrage, on retrouve une section jeux particulièrement bien pensée où on invite les petits lecteurs à remettre l’histoire dans l’ordre à l’aide de vignettes et de courtes descriptions. On interroge aussi les lecteurs sur certains détails du récit pour valider leur compréhension. Des jeux d’association et de déduction préparent les jeunes lecteurs a bien performer à l’école et à s’intéresser à la lecture. Contexte français.

Je remercie les éditions Auzou de m’avoir offert ce livre.

Auteur(s) / Illustrateur(s) :  Clémence Masteau & Caroline Modeste
Maison d’édition Auzou Bouton acheter petit
Année de publication : 2015
ISBN : 9782733833148
Lectorat cible : 6-7 ans

Vous aimerez peut-être : Des mêmes auteures chez Auzou il y a La Journée Catastrophe pour les lecteurs débutants.

SUIVEZ MISTIKRAK! SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX

logo livreaddict  logo facebook

Chez grand-maman

Chez grand-mamanUne fillette enthousiaste raconte à quel point elle apprécie passer du temps avec sa grand-mère. Le livre s’ouvre sur une note à l’intention des parents et des enseignants mentionnant que dès que l’enfant sait reconnaître les 33 mots utilisés pour raconter cette histoire, il peut lire le lire en entier. Chaque double page illustre un moment du quotidien et est accompagné par une courte phrase conjuguée au présent de l’indicatif.

La fillette de cette histoire est noire. Ces deux parents et sa grand-mère portent leurs cheveux naturellement crépus et frisés. La grand-mère vit dans une belle et grande maison entourée d’arbres matures avec son petit chien. Une très belle relation unit la famille, elle-même présente à toutes les pages. Voilà une représentation positive d’une famille noire en littérature jeunesse !

Auteur(s) / illustrateur(s) : Kristen Hall & Gloria Calderas
Maison d’édition: Scholastic
Année de publication: 2007
ISBN: 9780545998895
Public cible: À partir de 5 ans
Vous aimerez peut-être: Au terrain de jeu, un livre pour les lecteurs débutants.

Suivez Mistikrak! sur les réseaux sociaux

logo livreaddict  logo facebook

Pieds en l’air, pieds sur terre

pieds en l'air, pieds sur terreJouer à la corde à saute, c’est amusant ! Ce tout petit livre d’à peine 31 pages s’adresse aux enfants en apprentissage de la lecture. Le texte, tout simple, utilise des mots répétitifs que l’enfant finira par reconnaître aisément. D’ailleurs, on retrouve la liste des mots utilisé dans le livre à la fin. Il n’y a pas plus de deux phrases par double-page, et certaines phrases s’étendent sur deux pages. Les personnages de ce livre sont racisés pour la plupart. Une fillette au teint crème à café, un garçon noir de peau, une fillette aux cheveux crépus et une autre aux yeux en amande jouent ensemble et s’amusent à saute à la corde: en solo, en duo, en groupe, au parc, au terrain de jeu, à la place, à l’intérieur ou à l’extérieur. Parfait pour les devoirs de lecture que les enseignants du primaire donnent souvent aux élèves de première année.

Auteur(s) / illustrateur(s) : Pamela Love & Lynne Chapman
Maison d’édition: Scholastic
Année de publication: 2004
ISBN: 9780545992220
Public cible:  6 ans et plus
Vous aimerez peut-être: Sur la même thématique, il y a Au terrain de jeu.

SUIVEZ MISTIKRAK! SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX

logo livreaddict  logo facebook

J comme joie

J comme Joie dominique et compagnieVoici une courte histoire-poésie qui évoque l’émotion de la joie pour les enfants en âge d’apprendre à lire. La série Les sentiments de A à Z permet aux enfants de trouver les mots pour nommer et exprimer leurs émotions et sentiments. Une initiation à la poésie à travers l’évocation des émotions.

Dans « J comme Joie », on s’attarde à une émotion de base qui est primordiale au développement de la pensée. Le texte est court et simple pour permettre aux débutants de faire leurs premiers pas en lecture. De magnifiques illustrations soutiennent la compréhension du texte. L’histoire se lit comme un poème que nous livre un jeune garçon noir qui s’émerveille devant la nature. Les phrases riment er il y a un beau champ lexical à explorer avec les enfants: vent, ciel, terre, fleurs, pré, etc. Dans le mot de la fin, l’auteure partage ce qu’elle aime de la joie et la manière dont cette émotion la fait sentir. Ce tout petit livre de moins de 100 mots ne traite que d’une seule idée: c’est un bon départ pour s’initier à la compréhension de texte. Très bon !

J’ai un endroit préféré
Où l’herbe est haute et sent le sucré
Quand j’y pose les pieds, je vois loin devant et me sens grand
Le ciel et la terre se touchent
Ça me met du bonheur dans la bouche
Alors je cours sans m’arrêter
Je ris sans penser
J’ouvre les mains et je touche le vent
Et le vent me le rend
Il entre dans mes narines et me chatouille le nez
Ça me fait chanter
Puis quand mes jambes deviennent fatiguées de liberté
Je me laisse tomber parmi les fleurs du pré

Auteur(s) / illustrateur(s) : Jennifer Couëlle & Ninon Pelletier
Maison d’édition
Dominique et compagnie Bouton acheter petit
Année de publication: 2018
ISBN: 9782897853426
Public cible: À partir de 6 ans

Vous aimerez peut-être: L’heure du bain, un livre pour apprendre à lire dont le personnage principal est un garçon noir.

SUIVEZ MISTIKRAK! SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX

logo livreaddict logo facebook

Si tu étais mon ami…

si tu étais mon ami scholasticUn vocabulaire simple, des phrases courtes et des illustrations amusantes encourageront les jeunes, lors de leurs premières expériences. Les 50 mots utilisés dans ce livre sont listés avant l’histoire dans une note à l’intention des parents et des enseignants.  Issu de la collection « Je veux lire » de la maison d’édition Scholastic, Si tu étais mon ami… est un livre facile à lire sur le thème de l’amitié et du partage. Six personnages se croisent et se recroisent comme dans un mixer où les danseurs changent de partenaires continuellement. Chaque ami en croise un autre et l’invite à jouer. L’ami invité en invitera lui aussi un autre, etc. dans une série de saynètes drôles et inusitées. À chaque double page, on laisse un indice qui nous permet de deviner et de prédire qui sera le prochain ami invité et ce à quoi il veut jouer. Par exemple, une fillette blonde construit un gigantesque château de sable devant un garçon noir qui tient un livre sur les fleurs à la main. À la page suivante, ce dernier cueille des fleurs.

Parmi les six personnages du récit, deux sont noirs: une fille et un garçon. La fille joue à la poupée, cajole son chat et partage ses chocolats. Le garçon, plus présent dans le livre, joue au baseball, fait du skate, lit des livres, cueille des fleurs et construit un bolide. Les illustrations de style brouillon, mais colorées et sympathiques dynamisent la lecture en racontant elles-aussi une histoire parallèle. Car oui, le chien et le chat de compagnie ont aussi leur histoire racontée par les images ! De leur rencontre en page 20-21, la poursuite du chat par le chien en page 22-23, la peur du chat dans l’arbre en page 24-25, le chien qui tente d’amadouer le chat avec un poisson en page 28-29, le chat qui offre un os au chien en page 30-31 et enfin leur réconciliation. J’ai trouvé ce livre charmant et inventif ! Destiné aux apprentis lecteurs, il favorise l’apprentissage de mots nouveaux et de compétences sociales avec humour. Fortement recommandé !

Auteur(s) / illustrateur(s) : Diane Namm & Mike Gordon
Maison d’édition: Scholastic
Année de publication: 2007
ISBN: 9780439942836
Public cible: 3 à 7 ans.

Vous aimerez peut-être: Aussi dans la collection « Je veux lire! » chez Scholastic, il y a L’heure du bain ou encore Je suis une ballerine.

Suivez Mistikrak! sur les réseaux sociaux

logo livreaddict  logo facebook