Mon livre préféré dans tout l’univers

Henri rentre un soir de l’école avec comme devoir de trouver son livre préféré. Ne sachant pas comment s’y prendre, il se rend à la bibliothèque et à la librairie. Il observe beaucoup de livres, de toutes les formes et de toutes les tailles, mais aucun d’entre eux ne lui donne envie d’en lire davantage. Son échec se transforme pourtant rapidement en triomphe : sa mère a gardé tous les livres qu’il avait écrits quand il était plus jeune. Henri a alors une excellente idée.

À la recherche d’un livre inspirant pour les lecteurs récalcitrants? Mon livre préféré dans tout l’univers est celui qu’il vous faut. On y rencontre Henri qui n’a jamais trouvé un livre qui le faisait vibrer. En fait, même s’il peut aimer les dinosaures, les livres de dinosaures lui donnent mal à la tête. Amener des livres pour lire sur le bord de la piscine lui donne davantage envie de les mettre à l’eau pour voir s’ils flotteront. Certains livres sont trop longs, d’autres trop ennuyants, d’autres encore contiennent des images qui n’ont rien à voir avec les « trucs cool [qu’il] aime, ou avec ce [qu’il] ressens… » La vérité, c’est qu’Henri a des difficultés en lecture. L’histoire qui nous est racontée est celle de l’auteur du livre, Malcolm Mitchell, qui affirme que la lecture a toujours été pour lui un défi de taille. Enfant, il ne savait pas bien lire, mais il se savait tout aussi intelligent que ses camarades de classe (et avec raison!). Heureusement, grâce à des bourses d’études, il a pu aller à l’université pour jouer du Football. Plus tard, il a rempoté le Super Bowl! Mais ses difficultés en lecture étaient toujours présentes. Il a persévéré et a réalisé que sa façon de lire ne définissait pas qui il était. Mon livre préféré dans tout l’univers s’inspire de son parcours de lecteur. Aujourd’hui, Malcolm Mitchell s’implique beaucoup dans des initiatives qui favorisent la littératie auprès des jeunes, notamment afro-américains.

Le texte de Mon livre préféré dans tout l’univers est inspirant. En tant que grande amoureuse de littérature et bibliothécaire jeunesse, il m’a touché en plein coeur! Chaque enfant a un parcours de lecture unique. Ce livre nous le rappelle avec beaucoup de bienveillance.

Coup de coeur!

Malcolm Mitchell est un footballeur et auteur américain.

Pour commander ce livre, cliquez sur le bouton ci-dessous:

Mon livre préféré dans tout l’univers
Auteur(s)
: Malcolm Mitchell & Michael Robertson
Édition : Scholastic, 2021
ISBN : 9781443192149
Prix : 11,99

5 à 8 ans

Ce livre vous a plu?
Vous aimerez peut-être Roi de la maternelle, Tu ne manqueras jamais d’amour ou Le collectionneur de mots, trois albums jeunesse avec des personnages noirs aussi publiés aux éditions Scholastic.

L’arbre à palabres

Planté il a plus de huit cents ans, le vieux baobab raconte son histoire. Tout un village s’est bâti autour de lui et il est devenu l’arbre à palabres, au pied duquel les femmes et les hommes se retrouvent, rient, discutent et prennent les décisions importantes.

Symbole de la liberté de parole, il est le principal ennemi de sinistres personnages qui, un jour, décident d’attaquer le village pour le précipiter dans la nuit.

Amnesty Internal a collaboré avec les éditions Des ronds dans l’O pour la publication de cet album sur la liberté d’expression. Il vous faut absolument lire cet album qui, en ces temps où la liberté d’expression est particulièrement mise à mal, s’avère plus que nécessaire. Ce livre se caractérise par ses illustrations simples et efficaces et son texte poétique qu’on lit comme une dénonciation ou comme un cri du coeur.

Pour une exploitation en milieu scolaire, voici quelques pistes d’exploitation:

  • Que représente le vieil arbre?
  • Pourquoi le vieil arbre est-il la cible d’attaques?
  • Qui raconte cette histoire? Quel est le narrateur?
  • Dans le texte, on fait référence à « mansa Keita ». Mansa veut dire « maître » en yoruba. Effectue une recherche sur Soundjiata Keita, maître de l’empire du Mali.
  • Qu’est-ce que la tradition orale?
  • Qui sont les guerriers qui menacent d’abattre le vieil arbre? Que représentent-ils?
  • Connais-tu l’expression « Renaître de ses cendres? » Que signifie-t-elle?
  • Est-il moral d’imposer ces idées aux autres? Justifie ta réponse.
Pour commander ce livre, cliquez sur le bouton ci-dessous:

L’ARBRE À PALABRES
AUTEUR(S): Remedium
ÉDITION: Des ronds dans l’O
ISBN: 9782374180823
PRIX: 27,95$
9 ans et plus

Ce livre vous a plu?
Vous aimerez peut-être A comme Afrique, Le coq solitaire ou La symphonie africaine, trois livres jeunesse sur l’Afrique.

La très grande piscine

A la piscine, Léa a peur et n’ose pas sauter dans le bassin. Pourtant, petit à petit, elle vainc son appréhension et profite des joies aquatiques avec ses camarades.

J’aime beaucoup cette collection de livres faciles à lire des éditions Milan dans la collection Poussin. On l’oublie parfois, mais lire demande beaucoup d’effort, surtout quand on commence à peine à déchiffrer les lettres et à reconnaître les sons. Ce livre est conçu pour accompagner les apprentis lecteurs, d’abord par des jeux avec les lettres et les mots qu’ils rencontreront dans l’histoire, puis avec une comptine pour s’amuser. Avant l’histoire, il y a donc 5 pages de jeux pour se préparer au récit qui va suivre. Dans le texte, on retrouve une définition des mots et expressions difficiles ou nouvelles pour faciliter la compréhension. 

Le personnage principal, Léa, est craintive lors de son premier cours d’éducation physique à la piscine. Sans brassard, elle craint de ne pas flotter. Elle a peur du grand bassin et ne veut pas qu’on se moque d’elle. Heureusement, grâce aux encouragements de ses camarades de classe, elle affrontera ses peurs. Recommandé! 

La très grande piscine
AUTEUR(S) : Louison Nielman & Colonel Moutarde 
ÉDITION: Milan jeunesse, 2021
ISBN: 9782408019860
PRIX: 8,95$
6 à 8 ans

Ce livre vous a plu?
Vous aimerez peut-être Titus et les lamas joyeux: Mission sac de piscine, une bande dessinée adaptée pour les lecteurs débutants. Essayez aussi Jabari plonge et Tous à l’eau!.

En vie

Cette histoire sans paroles suit cinq personnes qui laissent tout derrière elles pour quitter leur pays.

Parfois, les mots sont superflus car les images parlent d’elles-mêmes. Dans En vie, on suit le parcours de cinq personnages qui ont tout quitté pour entreprendre un long voyage vers des conditions de vie meilleures, dans un pays qu’ils ne connaissent pas. Chaque page constitue une planche titrée qui résume ce qui se passe dans les cases. Le récit est porteur d’espoir puisqu’à la fin, les réfugiés parviennent à s’installer en France.

En vie ne raconte pas seulement l’histoire de ces cinq personnages qui fuient la famine, la guerre, un mariage forcé ou le chômage, mais aussi l’histoire de milliers de personnes réelles qui décident de tout laisser derrière elles. Dans le dossier en postface, on mentionne bien que personne ne quitte son pays, sa famille et ses amis pour le plaisir. Le voyage est long et dangereux. Des familles sont séparées et il y a toujours le risque d’être renvoyé dans le pays qu’on a été contraint de fuir et de devoir tout recommencer.

Ce livre parle aussi de SOS méditerranée, une association française dont la vocation est de porter assistance à toute personne en détresse sur mer se trouvant dans le périmètre de son action, sans aucune discrimination. Les marins ont le devoir de porter assistance et d’aider les personnes qui risquent de se noyer, par exemple lorsqu’ils aperçoivent des migrants dont le bateau ne peut résister aux vagues.

Le livre est publié dans un contexte français et les statistiques fournies sont également françaises, ce qui n’est pas facile d’accès pour un petit québécois qui n’a jamais entendu parler de villes comme Saint-Lô, Carquefou, Concarneau ou Le Puy en Velay, ou encore qui ne saisit pas encore très bien la valeur de l’euro par rapport au dollar canadien. Malgré tout, cette BD, lorsqu’utilisée en parallèle avec d’autres livres sur les réfugiés, peut constituer une belle porte d’entrée vers des discussions sur la solidarité.

À noter que ce livre est la version adaptée au lectorat jeunesse d’une BD pour adulte du même titre. En vie est aussi un album caritatif : sur chaque album, 2,5€ sont reversés à SOS Méditerannée.

Pour vous procurer ce livre, cliquez sur le bouton ci-dessous:

En vie…
AUTEUR(S) : Joub & Nicoby 
ÉDITION: KOMICS INITIATIVE, 2021
ISBN: 9782491374150
PRIX: 27,95$
8 ANS et plus

Ce livre vous a plu?
Vous aimerez peut-être Unis par le jeu : comment le soccer peut changer le monde, Même les mangues ont des papiers, ou encore Un voyage sans retour, trois livres jeunesse sur les réfugiés.

Tu y arriveras…

Découvre comment, en persévérant, tu arriveras à faire les choses que tu ne parviens pas encore à faire! Comment réagis-tu quand tu découvres que tu ne sais pas encore faire quelque chose? N’aie pas peur, le « Persévère » magique est arrivé pour te montrer TES pouvoirs! Prépare-toi à découvrir tout ce que tu peux faire, de grands ou petits accomplissements, grâce au « Persévère » à tes côtés.

Parfois, les enfants se découragent rapidement. On dirait qu’ils veulent réussir tout ce qu’ils entreprennent du premier coup, et surtout, sans effort. Hélas, la vie fait en sorte qu’il faut se tromper, tomber, recommencer et persévérer pour apprendre et développer de nouveaux talents.

Cela faisait un bon moment que je gardais l’œil ouvert sur les nouvelles sorties d’album jeunesse sur la persévérance. Tu y arriveras… est une petite perle dans le genre. Il rappelle aux enfants qu’ils peuvent réussir s’ils n’abandonnent pas. On y suit un personnage principal non nommé et non genré qui apprend que la réussite n’est jamais bien loin lorsqu’on ne baisse pas les bras. On note également la présence de plusieurs personnages secondaires d’origine diverses.

En milieu scolaire, vous pourriez utiliser cet album dans le cadre d’un projet sur la persévérance avec des élèves du primaire. Interrogez vos élèves sur ce qu’est l’échec et si l’échec est une fin en soi, ou simplement une étape dans un parcours plus large. Amenez-les à percevoir l’échec comme une opportunité d’apprentissage!

Pour vous procurer ce livre, cliquez sur le bouton ci-dessous:

Tu y arriveras
AUTEUR(S) : Angela Diterlizzi & Lorena Alvarez 
ÉDITION: Scholastic, 2021
ISBN: 9781443189385
PRIX: 12,99$
3 à 8 ans

Ce livre vous a plu?
Vous aimerez peut-être Voici Willie O’ree, un album biographique sur la vie du joueur de hockey qui a persévéré malgré le racisme présent dans la LNH. Essayez aussi La Valentine trop petite, une histoire sur une fillette qui veut aider mais qui est frustrée de ne pas avoir assez de dextérité pour aider à préparer les décorations de la Saint-Valentin. Ne lâche pas! est un album jeunesse sur la persévérance avec des personnages noirs.

Les amis

Mes amis et moi, on est un peu différents, un peu différentes les uns des autres. Mais on est surtout semblables en dedans. On a tous envie, on a toutes besoin de s’aimer et de s’amuser !

On invite le lecteur à réfléchir sur ce qui le différencie de ses amis, mais aussi à ce qui les rend semblables. Une variété de personnages se comparent ainsi, à la recherche de ce qui lie leur amitié: Un garçon noir aime tresser et nouer ses cheveux crépus avec des barrettes, un jeune asiatique a une prothèse de jambe, une fillette parle français à son amis anglophone qui lui, lui parle anglais, certains amis ont deux papas, d’autres ont des difficultés respiratoires, d’autres encore se déguisent en princesses (peut importe leur sexe)… Bref, un bel éloge à la diversité dans toute sa splendeur. Le livre étant issu de la collection Clin d’œil aux éditions de l’Isatis, on retrouve un texte poétique, avec de jolis rimes et des vers à lire tout doucement pour s’y imprégner adéquatement. Un bon candidat pour une bibliothèque de classe à la maternelle ou au premier cycle du primaire!

Pour acheter ce livre, cliquez sur le bouton ci-dessous:

Les amis
AUTEUR(S):  Paule Brière & Amélie Montplaisir
ÉDITION: Éditions de l’Isatis, 2020
ISBN: 9782925088301
PRIX: 13,95$
3 à 6 ans

Ce livre vous a plu?
Vous aimerez peut-être Sous ma couverture vit un kangourou, Le roi de la maternelle ou Bienvenue à l’école, Aimé!, 3 albums jeunesse pour le préscolaire avec des personnages noirs.

Honey et Ketchup

Papa a une nouvelle amoureuse et elle parle anglais. Son fils a mon âge, mais parle anglais lui aussi. Ils viennent de l’Australie. Papa est certain qu’on va bien s’entendre, mais allons-nous nous comprendre ? Sweet, Open, Close, Okay, Frosty, Hi, Honey, Ketchup, Go, Correct, Snap, Crackle, Pop, Stop. Combien de phrases on peut construire avec si peu de mots? Une famille recomposée, une langue à apprivoiser et voilà que le cœur s’agrandit!

Deux choses ont au premier abord attiré mon attention en voyant ce livre chez mon libraire préféré: Le titre rigolo (« Honey et Ketchup? Me semble que ça va pas ensemble! » ai-je pensé) et l’auteur, Jonathan Bécotte, que j’aime beaucoup pour sa poésie du côté ados/jeunes adultes chez Leméac (Maman veut partir et Souffler dans la cassette).

Honey et Ketchup, ce sont les surnoms que se sont donnés deux garçons qui ne parlent pas la même langue et dont les parents sont tombés amoureux. Avec une poésie en prose qui fait avancer le récit plutôt qu’elle ne décrit, ce livre étonne par sa limpidité, par ses jeux de mots, et par son accessibilité. Les illustrations de Sabrina Gendron sont douces et lumineuses. Ce livre est un excellent choix pour une exploitation en milieu scolaire au niveau primaire.

Ketchup est un garçon gentil, adopté en bas âge par un homme blanc. Sa couleur de peau ne change rien au récit et relève surtout du choix créatif de l’illustratrice d’en faire un personnage noir puisque ce n’est pas évoqué dans le texte.

Est-ce que Honey et Ketchup est le meilleur Jonathan Bécotte? Non. Constitue-t-il un excellent livre pour aborder cet auteur pour la première fois pour le lectorat jeunesse? Absolument! À découvrir!

Honey et Ketchup
AUTEUR(S): Jonathan Bécotte & Sabrina Gendron
ÉDITION: Québec Amérique, 2021
ISBN: 9782764442913
PRIX: 12,95$
9 ANS et plus

Ce livre vous a plu?
Vous aimerez peut-être Grandes roues et petits pois, Africville ou L’enfant gazelle, trois livres jeunesse avec un texte poétique.

Le pays des kangourous

Milo et sa famille rejoignent leurs amis en Australie. Ensemble, ils vont prendre soin des kangourous de la ferme. Milo parviendra t-il à apercevoir Spik, le kangourou préféré de son ami Zakary ?

Une courte histoire adaptée à l’apprentissage de la lecture autonome selon la méthode Montessori. Des étiquettes mots et des images autocorrectives sont à découper pour assimiler le vocabulaire nouveau.

Conçu par une orthophoniste et des éducatrices Montessori, Le pays des Kangourous est une histoire à lire tout seul pour les lecteurs débutants. Il s’inscrit dans la collection « Mes premières lectures Montessori à lire seul » chez Larousse, et est de niveau 4 étoiles, c’est-à-dire qu’on retrouve des groupes de consonnes, de digrammes et de nouveaux mots outils, de plus que des liaisons indiquée par un signe dans le texte. Toute la collection est conçue de manière très progressive afin que dès que l’enfant connaît le son des lettres (possible vers l’âge de 5 ans), il pourra progresser aisément à lire les livres de la collection. Les illustrations, abondantes, permettent à l’enfant de s’autocorriger et d’accéder au sens.

Détail important: Le texte est écrit en lettres attachées, ce qui est fantastique pour permettre aux enfants de s’habituer à déchiffrer l’écriture cursive. Les liaisons sont indiquées clairement dans le texte et les lettres muettes sont grisées. De plus, il y a à la fin du livre est étiquettes de mots et des images à découper pour associer le bon mot à l’illustration.

Le personnage principal, Zachary, est un enfant métis dont la mère est noire et le père, blanc. L’histoire est toute simple, mais intéressante et fait voyager. Très bon! 

Le pays des kangourous
AUTEUR(S): Anaïs Galon, Julie Rinaldi & Amélie Clavier
ÉDITION: Larousse, 2020
ISBN: 9782035979131
PRIX: 6,95$
6 à 8 ANS

Ce livre vous a plu?
Vous aimerez peut-être La rentrée des classes, J comme joie et Les vacances de Léa, trois livres pour les apprentis lecteurs avec des personnages noirs.

Mon coffret premières lectures Montessori : Tom photographe

On retrouve Suzi et Tom dans 3 histoires tendres et pleines d’humour : Tom photographe (le son « ph »), Devine qui je suis (le son « qu »), Vive l’Espagne (le son « gn »). Fidèles à la pédagogie originale Montessori, ces histoires utilisent des mots entièrement phonétiques et des phrases courtes pour que l’enfant prenne confiance et puisse dire : « je sais lire tout seul ! ».

Tom photographe est un excellent livre pour les lecteurs débutants et les enfants en apprentissage de la lecture! On le retrouve en librairie dans un coffret de trois petits livres pour apprendre à lire avec la méthode Montessori. Il y a à la fin plusieurs conseils à l’attention des parents sur la manière de lire ce livre avec son enfant. On suggère par exemple qu’il faut être conscient que la lecture demande un gros effort de la part de l’enfant, qui peut parvenir à déchiffrer une phrase et ne pas se souvenir de ce qu’il a lu: c’est une étape parfaitement normale.

Dans le texte, les lettres muettes sont grisées et le son étudié apparaît en rose. Le livre est abondamment illustré et on retrouve une seule phrase par page. Tout est fait pour faciliter la lecture. Tom, le personnage principal, est un garçon noir. La couleur de sa peau ne change rien au récit. On retrouve également une belle diversité dans les personnages secondaires de l’histoire. À découvrir! 

Tom photographe
AUTRICE: Chantal Bouvÿ, Sabine Hofmann & Amandine Meyer
ÉDITION: Nathan, 2020
ISBN: 9782092789605
PRIX: 13,95$
6 À 8 ANS

Ce livre vous a plu?
Vous aimerez peut-être Notre super école, Fatou la petite sirène et Christophe change de nom, trois livres pour les enfants qui apprennent à lire dans lesquels on retrouve une diversité raciale des personnages.

Titus et les lamas joyeux: Mission sac de piscine

Les Lamas Joyeux sont toujours prêts et ils n’ont peur de rien. Leur mission du jour ? Empêcher leur copain Paolo d’être puni pour avoir oublié ses affaires de piscine. Pour ça, il suffit de s’infiltrer dans l’école, de piquer les affaires d’autres élèves, d’ouvrir les portes avec des cure-dents et surtout, de ne pas se faire attraper… Leur inventivité et leurs bêtises permettront-elles aux Lamas de mener à bien leur mission ? 

Quand on pense « premières lectures », on pense rarement à la bande dessinée. Pourtant, il existe de plus en plus de BDs pour les lecteurs débutants qui offrent un niveau de lecture adapté aux enfants en apprentissage de la lecture. Dans Titus et les lamas joyeux, on a une histoire simple, des bulles faciles à lire et beaucoup d’illustrations. Titus, le personnage principal, est un garçon noir, le super chef des missions impossibles! C’est lui qui mène la bande et, même s’il a beaucoup d’imagination, ces idées ne sont pas toujours à recommander! On notera au passage que l’enseignante de classe et l’instructeur de natation sont également noirs. Un bon livre à découvrir, bien adapté au contexte scolaire également! Contexte français. 

Titus et les lamas joyeux: Mission sac de piscine
AUTEUR(S): Anne-gaëlle Balpe & Zoé Plane
ÉDITION: Nathan, 2021
ISBN: 9782092594483
PRIX: 12,95$
6 à 8 ANS

Ce livre vous a plu?
Vous aimerez peut-être Notre super école, Moi, je lis tout seul: Tous à l’eau! ou Princesse Princesse, trois livres jeunesse pour les lecteurs débutants avec des personnages racisés.