Mes plus beaux chants de gospel

Mes plus beaux chants de gospel

Écoute les plus beaux chants de gospel : Amazing Grace ; Down by the riverside ; Go down Moses ; Oh Happy Day ; When The Saints Go Marchin’In. Des puces faciles à voir pour les petits !

Ce livre sonore est constitué de 10 pages cartonnées. Chaque double page croque un moment de la vie de personnes noires, accompagnée d’une chanson à découvrir. L’éditeur, Larousse, aurait pu s’intéresser au gospel contemporain, celui que l’on entend résonner aujourd’hui dans les églises baptistes et évangéliques nord-américaines. Il a plutôt choisi d’éditer un livre sur le gospel traditionnel, apparu au XXe siècle durant la période esclavagiste au États-Unis. C’est du moins ce que laissent supposer les illustrations qui mettent en image des scènes clairement associées à cette période: Diverses familles dans des chaloupes tentant de fuir pendant la nuit, des personnes regroupées dans un champ, une famille préparant le souper à la marmite dans ce qui ressemble à une case en briques, ou encore des personnes traversant une rivière avec des drapeaux blancs de fortune. Je veux bien laisser le bénéfice du doute à l’illustratrice, mais à mon sens, il y a clairement une tentative d’illustrer l’Amérique du XIX siècle. J’ai donc été dérangée par le fait que tous les personnages du livre sourient et semblent heureux. Pourquoi donc avoir choisi d’illustrer des personnes prises en esclavage ou victimes de ses répercussions de manière heureuse?? 😬 Surtout lorsque les chants gospel chantés sont particulièrement tristes??? Lorsqu’on s’attarde à la signification des chansons, l’amalgame devient encore plus « malaisant »:

Mes plus beaux chants gospel 3

  • Down by the riverside fait référence à la rivière de l’Ohio qui séparait les états esclavagistes de ceux qui ne l’étaient pas. La rivière à traverser est donc celle qui menait vers la liberté pour de nombreux esclaves.
  • « Go Down Moses », par le biais d’une analogie avec le pharaon d’Égypte et Israël, évoque le désir d’émancipation des afro-américains de leurs maîtres esclavagistes. « Let my people go », entend-on dans la chanson. Ça ne peut être plus clair. Aussi, il est intéressant de savoir que cette chanson était chantée par les esclaves américains pour signifier qu’Harriet Tubman était dans les parages et que les possibilités d’évasion étaient meilleures.
  • Amazing Grace a été écrit par un négrier converti et louange la grâce de Dieu. Dans le texte du livre, on dit d’ailleurs que cette mélodie nous invite à « lever les yeux vers le ciel et à garder espoir ». On suppose donc que, par la grâce de Dieu, les esclaves en fuite illustrés à la première page parviendront à échapper à leur condition.
  • « When the Saints Go Marchin’ in » est un chant funèbre. Sur l’illustration accompagnant la chanson dans le livre, on aperçoit des personnes sortant d’une église, instruments à la main et le sourire aux lèvres. 🙄

Bref, ce livre manque clairement de sensibilité. Et, oui, ce sont des chansons gospel, mais pas toujours chantées en version gospel (c’est-à-dire des mélodies simples généralement en ton majeur et au rythme répétitif). Les versions de « Go Down Moses » et « When the Saints go Marchin’ in » choisies sont celles jazzées de Louis Armstrong. Seules « Amazing Grace » (Mahalia Jakson), « Down by the riverside » (The Golden Gate Quartet) et « Oh happy day » (The Famous Davis Sisters) sont effectivement chantées de manière gospel. Le seul point positif que j’ai pu trouver à ce livre sonore est que les extraits musicaux sont assez généreux (aux alentours d’une vingtaine de seconde chacun). Ugh. Non recommandé.

Mes plus beaux chants gospel 2

POUR VOUS PROCURER CE LIVRE, CLIQUEZ SUR LE BOUTON CI-DESSOUS:
Mes plus beaux chants de gospelBouton acheter petit
AUTEUR(S) : Marie Paruit
ÉDITION: Larousse, 2019
ISBN: 9782035977755
17,95$
2 ans ET PLUS

Ce livre vous a plu ?
Vous aimerez peut-être L’âne au crottin d’or, ou encore Épaminondas, deux livres accompagné d’un CD audio.

crottin      épaminondas

SUIVEZ MISTIKRAK! SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX

logo livreaddict logo facebook

Bertille et Brindille

bertille et brindilleLa petite Bertille a perdu son chat Brindille. Pour se retrouver, ils parcourent une ville pleine de surprises chacun de leur côté avant que les deux récits se rejoignent au centre de l’ouvrage. Le lecteur peut lui aussi s’amuser à les chercher au fil des pages.

J’ai A-DO-RÉ ce livre. Les illustrations, infiniment douces, regorgent de petits détails inattendus et amusants, comme un chef pâtissier qui fait la sieste sur une étagère à pains, ou encore une veille dame qui se promène en sous-marin dans les égouts sous la ville. Ainsi, alors que le lecteur s’amuse à chercher soit Brindille, soit Bertille, il tombe sur toute sorte de situations cocasses. De quoi s’inventer sa propre histoire! En plus de chercher les deux personnages principaux, ont peu aussi trouver à chaque page la petite souris bleue qui joue des tours. Ce livre de type cherche-et-trouve plaira assurément aux tout-petits (oui, car Bertille et Brindille sont assez faciles à trouver), mais bon, je suis adulte et j’ai adoré! Rendu au milieu du livre, il faut le retourner à l’envers et recommencer de la fin pour suivre la suite de l’histoire. On retrouve les mêmes figurant d’un côté ou de l’autre du livre (je vous le dit, cette mamie en sous-marin est à croquer!)

Bertille est une petite fille noire et la couleur de sa peau ne change absolument rien au récit. J’ai beaucoup aimé son design: une petite robe rouge, des espadrilles blanches, de rondes lunettes vertes et des tresses plaquées. On retrouve également une belle diversité ethnique et corporelle parmi les personnages du livre. Je vous recommande chaudement ce petit livre aux pages cartonnées pour vous amuser avec vos petits de 2 ans et plus!  Ils adoreront!

Bertille et brindille 2

Coup de cœur! 

POUR VOUS PROCURER CE LIVRE, CLIQUEZ SUR LE BOUTON CI-DESSOUS:
Bertille et BrindilleBouton acheter petit
AUTEUR(S) : Adèle Tariel et Jérôme Peyrat
ÉDITION: Père Fouettard, 2019
ISBN: 9782371650435
Prix: 16,95$
7 À 9 ANS

Ce livre vous a plu?
Vous aimerez peut-être Gus et Lina, explorateurs de l’espace, un livre-jeux de type « cherche-et-trouve », ou encore Mes bébés docs: Le repas, un livre cartonné.

Cherche et trouve Gus et Lina explorateurs de l'espace        bébé docs repas

 

SUIVEZ MISTIKRAK! SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX

logo livreaddict logo facebook

Histoires pour s’habiller

Histoires pour s'habiller il pleut il mouilleTrois histoires tendres et malicieuses pour s’habiller en s’amusant et partager avec son bébé le plaisir des premières lectures.

Ce petit livre carré à la couverture matelassée comporte trois histoires: 1) Il pleut, il mouille. 2) Comment va s’habiller Zoé? 3) La chaussette préférée. C’est dans la première histoire que l’on retrouve une famille racisée et l’aventure de Tom qui adore aller jouer sous la pluie. Tom a été très autonome et s’est habillé seul. Son papas lui fera réaliser que pour ne pas mouiller ses chaussettes, il convient de mettre des bottes de pluies. Tom sera d’ailleurs tout heureux de sauter à pieds joints dans les flaques d’eau ! Voilà une petite histoire efficace, simple, et qui plaira aux tout-petits. Les deux autres histoires sont amusantes aussi: Zoé doit trouver les vêtements appropriés pour aller jouer toute la journée et Léo, le petit raton, qui a perdu sa chaussette. Pourquoi ne pas emprunter ce livre à votre bibliothèque municipale et raconter une courte histoire par jour avant l’heure du dodo ? 😉

Histoires pour s'habiller 2

Empruntez ce livre à la bibliothèque municipale !
HISTOIRES POUR S’HABILLER
AUTEUR(S) : Raffaella, Aurélie Abolivier, Sofie Kenens & Elen Lescoat
ÉDITION: Fleurus, 2016
ISBN: 9782215131588
À PARTIR DE 2 ANS

Ce livre vous a plu ?
Vous aimerez peut-être Imagine… c’est tout blanc!, un livre cartonné pour les poupons. Essayez aussi Pendant que maman fait la sieste.

Imagine c'est tout blanc     pendant que maman fait la sieste

SUIVEZ MISTIKRAK! SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX

logo livreaddict  logo facebook

Chez le docteur

Chez le docteur claire clément popi helen oxenburyLéo va voir le docteur. Il ca l’examiner, le peser, le mesurer… Heureusement, Popi est venu aussi. C’est plus amusant ! 

Publié pour la première fois en français en 2005, ce petit livre pour les enfants de 2 ans et plus charme par la douceur de ces illustrations. Les couleurs pastel et les traits délicats de Oxenbury donnent à voir des images qui illustrent précisement le texte. Il n’y a pas de réel décodage à faire ici: le texte parle du stétoscope, il y a un stétoscope qui est illustré. Le texte est simple et accompagne les petits lecteurs à travers les étapes d’une visite habituelle chez le docteur. Cette lecture rassurera assurément les tout-petits qui sauront à quoi s’attendre.

Dans le livre, le docteur est un homme noir à lunettes et à l’air sympathique. Sa présence offre une représentation positive d’un homme noir qui exerce un métier qui aide la communauté. Le fait qu’il soit noir ne change rien au récit et il n’est pas représentré de manière exotique. Il est médecin, c’est tout, comme tous les autres médecins. Je recommande fortement la lecture de ce livre !

Auteur(s) / illustrateur(s) : Claire Clément & Helen Oxenbury
Maison d’édition: Bayard Jeunesse
Année de publication: 2015
ISBN: 9782747058025
Public cible: 2 à 5 ans

Vous aimerez peut-être: De la même illustratrice, il y a Capitaine Jules et les pirates, et Deux petites mains et deux petits pieds, deux livres d’images pour la petite enfance.

capitaine-jules-pirates    deux petites mains et deux petits pieds

SUIVEZ MISTIKRAK! SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX

logo livreaddict  logo facebook

Imagine… C’est tout blanc

Imagine c'est tout blancPeindre le ciel du bout des doigts, couvrir le paysage de neige, parsemer les champs de fleurs… C’est possible si tu joues avec tes doigts comme autant de baguettes magiques ! » Dans ce livre tout en carton, idéal pour les petits, Claire Dé rend hommage à la couleur blanche dans de très belles photographies d’objets, de paysages et de matière, qui incitent le lecteur à imaginer et à rêver, à partir du blanc.

Arrêtez tout et allez acheter ce livre en librairie à l’instant. Il est franchement fantastique ! Les photographies croquent des moments du quotidien, de la vie, de la nature. Un ciel bleu barré de nuages ici, une colline enneigée là, une plume sur l’oreille d’un petit garçon par là-bas… Et à chaque page, de petites mains noires qui touchent, tiennent, relâchent, montrent, se salissent, serrent le poing ou croisent les doigts. Et, à la toute fin, une liste de mots de choses blanches que l’on peut retrouver dans le livre si on le relit: une pétale, un silence, un brouillard, de l’écume, du coton, etc. Le livre laisse toute la place à l’imaginaire et dès qu’il termine, on veut tout de suite le recommencer et imaginer de nouvelles choses.

Coup de coeur !

imagine c'est tout blanc 3Imagine c'est tout blanc 2imagine c'est tout blanc 4

Auteur(s) / illustrateur(s) : Claire Dé
Maison d’édition: Éditions Les Grandes Personnes Bouton acheter petit
Année de publication: 2015
ISBN: 9782361934187
Public cible: Bébés
Vous aimerez peut-êtreMon château, un livre cartonné avec un personnage noir.

SUIVEZ MISTIKRAK! SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX

logo livreaddict  logo facebook

Avant, après

Soulève les voleAvant après Mélanie Walshts et devine ce qui est arrivé à un arbre en automne, à un petit chien plein de boue, et à plein d’autres choses, dans ce livre amusant des avant/après ! Un livre animé.

Les enfants s’amuseront à soulever les rabats de ce livre tout en carton. Certaines pages sont particulièrement originales, comme un beau ballon (avant) qui éclate (après), ou bien une page blanche (avant) qui sera colorée d’un joli dessin (après).

Il y a un garçon noir dans ce livre. Dans le « avant », il dort paisiblement car c’est la nuit. Dans le « après », il se réveille avec le sourire car le jour s’est levé. Rien à redire là-dessus; on utilise un personnage noir et cela ne change rien à l’histoire. C’est très bien.

Il y a aussi une petite fille noire dans ce livre. Et là, j’ai mes réticences. Elle a les cheveux emmêlés, qui poussent dans tous les sens et semblent parfois défier la gravité. Elle fait la baboune et semble clairement malheureuse. En rabaissant le rabat on retrouve la même petite fille, cette fois-ci le sourire aux lèvres et coiffée de « belles couettes ». Ses cheveux sont alors droits et poussent vers le bas, comme le font les cheveux lisses. Cela m’a dérangé. Avoir les cheveux mêlés, d’accord, pas de soucis. Ça arrive à tous les enfants, bien entendu. Mais pourquoi avoir choisi des cheveux lisses et droits pour le « après », comme si avoir les cheveux lisses était ce qui était souhaité ? Les enfants, qui n’ont pas encore la capacité à relativiser les choses, retiendront que des cheveux « coiffés » sont des cheveux droits. Ceci est d’autant plus dommageable lorsqu’on utilise une fille noire pour passer maladroitement ce message. Les filles noires ont naturellement les cheveux d’une texture bouclée, frisée ou crépue qui poussent en zigzague un peu dans tous les sens. Le après ici aurait pu être la même fille qui porte des tresses ou un joli afro. C’est irréaliste d’avoir choisi les cheveux droits pour le après. Le risque est d’insuffler un sentiment d’insatisfaction auprès des filles noires qui liront ce livre. Bref, je ne recommande pas ce livre.

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Auteur(s) / illustrateur(s) : Melanie Walsh
Maison d’édition: Éditions Bayard
Année de publication: 2001
ISBN: 2747004902
Public cible: Bébés
Vous aimerez peut-être: Mon anniversaire, un album tout en carton pour les bébés.

Suivez Mistikrak! sur les réseaux sociaux

logo livreaddict  logo facebook

Mon château

mon châteauAvec toute la poésie de l’imagination enfantine, un enfant construit son château…

Le personnage de cette histoire aurait pu ne pas être noir et cela n’aurait absolument rien changé. Quelle bouffée de fraîcheur de retrouver un livre ayant un héros noir dans une situation du quotidien et loin des clichés habituels (racisme, esclavage, pauvreté, immigration, etc.) ! Jouer aux blocs, c’est si familier aux enfants. Le fond blanc laisse toute la place aux mots et aux illustrations, qui d’ailleurs sont superbes. Ce livre aux pages cartonnées apprend au passage aux enfants le côté éphémère des choses: ce n’est pas si grave si ce qu’on construit se défait. On recommence et cela fait aussi partie du jeu ! D’ailleurs, la première et la dernière phrase du livre est la même: « Je vais faire un château. » Ainsi, c’est une boucle qui se referme sur elle-même. Encooooore !

Coup de coeur !

Auteur(s) / illustrateur(s) : Illya Green
Maison d’édition: Nathan Bouton acheter petit
Année de publication: 2017
ISBN: 9782092572245
Lectorat cible: Bébés
Vous aimerez peut-être: Pendant que maman fait la sieste, un livre cartonné pour les poupons.

SUIVEZ MISTIKRAK! SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX

logo livreaddict  logo facebook

Mais où se cache Doudou-Loup ?

Mais où se cache doudou-loupIl est l’heure d’aller se coucher. Léo Pose un drnier cube tout en haut de sa tour, puis il cherche tout autour de lui. Mais Doudou-Loup n’est pas là. Où peut-il bien se cacher ? Aide Léo à le retrouver !

Ce livre à rabats est tout désigné pour l’heure du coucher. Il met en scène une mère blanche et son fils au large afro. Les petits auront du plaisir à découvrir ce qui se cache sous les rabats et à aider Léo à trouver son doudou adoré. De plus, ils seront ravis de constater que leurs besoins et inquiétudes sont partagées par d’autres enfants: la peur de la perte, le besoin d’être aimé, d’être aidé, d’être rassuré. Le texte, dynamisé par la présence de dialogues et de péripéties répétitives contient quelques rimes qui rythment la lecture. À lire !

Auteur(s) / illustrateur(s) : Nadine Brun-Cosme & Lucie Brunellière
Maison d’édition: Fleurus Bouton acheter petit
Année de publication: 2016
ISBN: 9782215132936
Public cible: Bébés

Vous aimerez peut-être: Cache-cache au palais, un livre-jeu avec des rabats.

Suivez Mistikrak! sur les réseaux sociaux

logo livreaddict  logo facebook

Pendant que Maman fait la sieste

pendant que maman fait la siestePour apprendre à l’enfant à ne pas faire de bruit et à se contenir lorsqu’il attend que sa maman se réveille.

Ce petit livre aux pages rigides est écrit par Agnès Laura-Petit, une psychologue, psychomotricienne et psychanalyste spécialiste de l’enfance. On découvre aux fil des pages un petit garçon qui fait tout pour ne pas réveiller sa maman qui fait la sieste. La couverture de la maman devient un terrain de jeu imaginaire où les jouets prennent vie. Un récit doux qui se lit facilement aux bébés et aux très jeunes enfants. À découvrir !

Auteur(s) / illustrateur(s) : Jo Hoestlandt & Claire Frossard
Maison d’édition: FlammarionBouton acheter petit
Année de publication: 2015
ISBN: 9782081344464
Public cible: 2 à 5 ans

pendant que maman fait la sieste 2

Suivez Mistikrak! sur les réseaux sociaux

logo livreaddict  logo facebook

Mon anniversaire

mon anniversaireQu’est ce qu’il y a dans une fête d’anniversaire ? Des ballons? Du maquillage? Un imagier à toucher rigolo  pour apprendre ses premiers mots!

Ce livre m’a été recommandé par une lectrice du blog (merci pour la suggestion!) sur ma page Facebook. Il s’agit d’un imagier pour les bébés, tout carton et au petit format carré, parfait pour les petites mains qui voudront probablement arracher les pages, les mettre dans leur bouche, taper dessus et tirer le livre dans tous les sens. Les différentes textures (doux, rugueux, lisse, bombé, poilu, etc.) plairont à bébé. J’ai aimé le vocabulaire choisi: il s’agit de mots de tous les jours, sans dialecte régional (le livre est publié par une maison française). L’écriture cursive m’a également plu: cela donne étrangement un côté personnalisé au livre… c’est déjà mieux que l’éternel Times New Roman!

Je ne peux pas passer sous silence la page couverture. Deux choses l’une: 1) Un garçon, et 2) Noir. Les filles lisent plus que les garçons, du moins, c’est ce qu’on dit. La littérature jeunesse s’adresse beaucoup aux filles et moins aux garçons (ce qui est bien dommage… il nous faut davantage de représentation pour nos fils!). Un garçon en page couverture, c’est moins courant, vous ne trouvez pas? Et là, ce livre nous offre un garçon noir: c’est d’autant plus rare. Et puis, le choix de couleurs est fantastique: le contraste entre les tons chaux et froids, ça marche! C’est parfait pour éveillé bébé, très sensible aux différentes teintes.

Et là, je me suis demandé en prenant ce livre s’il n’aura de diversifié que la page couverture. Eh bien non. Une fillette noire aux cheveux bouclés, une autre asiatique et une autre aux cheveux crépus coiffés en nattes plates (« ti-kouri » ou « cornrows ») sont présentes dans le livre. Donc, sur sept personnages, quatre sont issus de la diversité ethnique. Du jamais vu dans un livre pour bébé! À découvrir, vite, vite, vite. Et vous, qu’avez-vous pensé de ce livre?

Auteur(s) / illustrateur(s) : Amélie Graux
Maison d’édition: Milan
Année de publication: 2012
ISBN: 9782745958143
Public cible: Bébé

Vous aimerez peut-être: Par le petit trou!, un album cartonné à lire avec bébé.

Coup de cœur !

Suivez Mistikrak! sur les réseaux sociaux

logo livreaddict  logo facebook