Émilie est envieuse

C’est le retour du congé de Noël au service de garde aujourd’hui, et tout le monde est excité de montrer ses plus beaux cadeaux aux amis. Surtout Juliette, qui a reçu une si jolie bague! Et Émilie, elle ? Qu’a-t-elle reçu en cadeau? Un livre sur la jalousie.

Ce grand livre aux pages cartonnées débute par un guide à l’intention des parents, des éducateurs et des animateurs écrit par une psychologue. On y apprend comment aborder le sentiment envieux avec les enfants. L’information y est divisée en plusieurs sections: Qu’est-ce que les émotions, que sont la jalousie et l’envie, ainsi que quelques conseils pour animer l’album. C’est très pratique pour les parents à la maison qui ne savent pas comment animer la lecture avec leur enfant, ou encore qui se sentent démunis lorsque leur progéniture fait des crises de jalousie.

Dans l’histoire, Émilie, piquée par la jalousie, vole la bague de son amie. Grâce à son éducatrice, elle comprend le malaise et la culpabilité qu’elle ressent après avoir posé ce geste et le répare. D’autres enfants peuvent avoir d’autres réactions: partir avec la bague à la maison et la cacher, faire une crise pour en avoir une, la briser, se battre, etc. On explique bien avant l’histoire que ces comportements sont possibles et normaux chez des enfants en bas âge, et on suggère de réfléchir avec l’enfant aux conséquences de ces comportements sur les gens qui l’entourent. On met aussi beaucoup l’emphase sur la respiration: si l’émotion est trop forte, il faut prendre conscience de ses émotions, les accepter, et les extérioriser.

Au départ, je n’ai pas trop aimé les pages cartonnées, puis finalement, je me suis dit que ce serait très pratique en animation (facilité à tourner les pages), et cela ajoute à la durabilité du livre (parfait pour les CPE, par exemple).

Le personnage principal de l’histoire est une fille noire. Tout au long de la lecture, on comprend bien se quelle ressent et on s’y identifie. Même si l’histoire est avant tout celle d’une jalousie, l’auteure a pris le temps de donner une personnalité et des goûts à Émilie: elle est d’habitude souriante, est polie, adore danser et aime les jeux vidéo. Elle est aussi honnête car elle ira parler à son éducatrice de l’erreur qu’elle a commise.

On voyant ce livre à la librairie, ma crainte était que, parce qu’il aborde les émotions et que le personnage principal est noir, il y aura un passage où le personnage rougit (de honte, de colère, de malaise, de bonheur ou autre). Et c’est exactement ce qui s’est passé dans l’histoire. Je comprend qu’on veut faire comprendre aux enfants que les émotions se reflètent bien souvent de manière physique, mais pour la millième fois: les personnes noires ne rougissent pas. 🙄 Ça me fatigue beaucoup à chaque fois que je vois ça dans un livre: prendre l’expérience d’une personne blanche et la transposer sur celle d’une personne noire sans se demander si ça s’applique ou pas. Bravo à l’illustratrice pour avoir choisi de faire d’Émilie une petite fille noire sans que la couleur de sa peau soit un enjeu, mais j’aurais aimé une représentation plus réaliste. Peut plaire.

Émilie est envieuse
AUTEUR(S)
 : Martine Latulippe, Nathalie Parent & Bach
ÉDITION: Mammouth Rose, 2020

ISBN: 9782898050213
PRIX: 16,95$
4 ANS ET PLUS

Ce livre vous a plus ?
Vous aimerez peut-être Moi aussi je suis triste ou Timothée est timide, deux albums qui aborde le sujet des émotions chez les tout-petits. Essayez aussi Le souci de Calie.

Mes plus beaux chants de gospel

Mes plus beaux chants de gospel

Écoute les plus beaux chants de gospel : Amazing Grace ; Down by the riverside ; Go down Moses ; Oh Happy Day ; When The Saints Go Marchin’In. Des puces faciles à voir pour les petits !

Ce livre sonore est constitué de 10 pages cartonnées. Chaque double page croque un moment de la vie de personnes noires, accompagnée d’une chanson à découvrir. L’éditeur, Larousse, aurait pu s’intéresser au gospel contemporain, celui que l’on entend résonner aujourd’hui dans les églises baptistes et évangéliques nord-américaines. Il a plutôt choisi d’éditer un livre sur le gospel traditionnel, apparu au XXe siècle durant la période esclavagiste au États-Unis. C’est du moins ce que laissent supposer les illustrations qui mettent en image des scènes clairement associées à cette période: Diverses familles dans des chaloupes tentant de fuir pendant la nuit, des personnes regroupées dans un champ, une famille préparant le souper à la marmite dans ce qui ressemble à une case en briques, ou encore des personnes traversant une rivière avec des drapeaux blancs de fortune. Je veux bien laisser le bénéfice du doute à l’illustratrice, mais à mon sens, il y a clairement une tentative d’illustrer l’Amérique du XIX siècle. J’ai donc été dérangée par le fait que tous les personnages du livre sourient et semblent heureux. Pourquoi donc avoir choisi d’illustrer des personnes prises en esclavage ou victimes de ses répercussions de manière heureuse?? 😬 Surtout lorsque les chants gospel chantés sont particulièrement tristes??? Lorsqu’on s’attarde à la signification des chansons, l’amalgame devient encore plus « malaisant »:

Mes plus beaux chants gospel 3

  • Down by the riverside fait référence à la rivière de l’Ohio qui séparait les états esclavagistes de ceux qui ne l’étaient pas. La rivière à traverser est donc celle qui menait vers la liberté pour de nombreux esclaves.
  • « Go Down Moses », par le biais d’une analogie avec le pharaon d’Égypte et Israël, évoque le désir d’émancipation des afro-américains de leurs maîtres esclavagistes. « Let my people go », entend-on dans la chanson. Ça ne peut être plus clair. Aussi, il est intéressant de savoir que cette chanson était chantée par les esclaves américains pour signifier qu’Harriet Tubman était dans les parages et que les possibilités d’évasion étaient meilleures.
  • Amazing Grace a été écrit par un négrier converti et louange la grâce de Dieu. Dans le texte du livre, on dit d’ailleurs que cette mélodie nous invite à « lever les yeux vers le ciel et à garder espoir ». On suppose donc que, par la grâce de Dieu, les esclaves en fuite illustrés à la première page parviendront à échapper à leur condition.
  • « When the Saints Go Marchin’ in » est un chant funèbre. Sur l’illustration accompagnant la chanson dans le livre, on aperçoit des personnes sortant d’une église, instruments à la main et le sourire aux lèvres. 🙄

Bref, ce livre manque clairement de sensibilité. Et, oui, ce sont des chansons gospel, mais pas toujours chantées en version gospel (c’est-à-dire des mélodies simples généralement en ton majeur et au rythme répétitif). Les versions de « Go Down Moses » et « When the Saints go Marchin’ in » choisies sont celles jazzées de Louis Armstrong. Seules « Amazing Grace » (Mahalia Jakson), « Down by the riverside » (The Golden Gate Quartet) et « Oh happy day » (The Famous Davis Sisters) sont effectivement chantées de manière gospel. Le seul point positif que j’ai pu trouver à ce livre sonore est que les extraits musicaux sont assez généreux (aux alentours d’une vingtaine de seconde chacun). Ugh. Non recommandé.

Mes plus beaux chants gospel 2

POUR VOUS PROCURER CE LIVRE, CLIQUEZ SUR LE BOUTON CI-DESSOUS:
Mes plus beaux chants de gospelBouton acheter petit
AUTEUR(S) : Marie Paruit
ÉDITION: Larousse, 2019
ISBN: 9782035977755
17,95$
2 ans ET PLUS

Ce livre vous a plu ?
Vous aimerez peut-être L’âne au crottin d’or, ou encore Épaminondas, deux livres accompagné d’un CD audio.

crottin      épaminondas

SUIVEZ MISTIKRAK! SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX

logo livreaddict logo facebook

Bertille et Brindille

bertille et brindilleLa petite Bertille a perdu son chat Brindille. Pour se retrouver, ils parcourent une ville pleine de surprises chacun de leur côté avant que les deux récits se rejoignent au centre de l’ouvrage. Le lecteur peut lui aussi s’amuser à les chercher au fil des pages.

J’ai A-DO-RÉ ce livre. Les illustrations, infiniment douces, regorgent de petits détails inattendus et amusants, comme un chef pâtissier qui fait la sieste sur une étagère à pains, ou encore une veille dame qui se promène en sous-marin dans les égouts sous la ville. Ainsi, alors que le lecteur s’amuse à chercher soit Brindille, soit Bertille, il tombe sur toute sorte de situations cocasses. De quoi s’inventer sa propre histoire! En plus de chercher les deux personnages principaux, ont peu aussi trouver à chaque page la petite souris bleue qui joue des tours. Ce livre de type cherche-et-trouve plaira assurément aux tout-petits (oui, car Bertille et Brindille sont assez faciles à trouver), mais bon, je suis adulte et j’ai adoré! Rendu au milieu du livre, il faut le retourner à l’envers et recommencer de la fin pour suivre la suite de l’histoire. On retrouve les mêmes figurant d’un côté ou de l’autre du livre (je vous le dit, cette mamie en sous-marin est à croquer!)

Bertille est une petite fille noire et la couleur de sa peau ne change absolument rien au récit. J’ai beaucoup aimé son design: une petite robe rouge, des espadrilles blanches, de rondes lunettes vertes et des tresses plaquées. On retrouve également une belle diversité ethnique et corporelle parmi les personnages du livre. Je vous recommande chaudement ce petit livre aux pages cartonnées pour vous amuser avec vos petits de 2 ans et plus!  Ils adoreront!

Bertille et brindille 2

Coup de cœur! 

POUR VOUS PROCURER CE LIVRE, CLIQUEZ SUR LE BOUTON CI-DESSOUS:
Bertille et BrindilleBouton acheter petit
AUTEUR(S) : Adèle Tariel et Jérôme Peyrat
ÉDITION: Père Fouettard, 2019
ISBN: 9782371650435
Prix: 16,95$
7 À 9 ANS

Ce livre vous a plu?
Vous aimerez peut-être Gus et Lina, explorateurs de l’espace, un livre-jeux de type « cherche-et-trouve », ou encore Mes bébés docs: Le repas, un livre cartonné.

Cherche et trouve Gus et Lina explorateurs de l'espace        bébé docs repas

 

SUIVEZ MISTIKRAK! SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX

logo livreaddict logo facebook

Histoires pour s’habiller

Histoires pour s'habiller il pleut il mouilleTrois histoires tendres et malicieuses pour s’habiller en s’amusant et partager avec son bébé le plaisir des premières lectures.

Ce petit livre carré à la couverture matelassée comporte trois histoires: 1) Il pleut, il mouille. 2) Comment va s’habiller Zoé? 3) La chaussette préférée. C’est dans la première histoire que l’on retrouve une famille racisée et l’aventure de Tom qui adore aller jouer sous la pluie. Tom a été très autonome et s’est habillé seul. Son papas lui fera réaliser que pour ne pas mouiller ses chaussettes, il convient de mettre des bottes de pluies. Tom sera d’ailleurs tout heureux de sauter à pieds joints dans les flaques d’eau ! Voilà une petite histoire efficace, simple, et qui plaira aux tout-petits. Les deux autres histoires sont amusantes aussi: Zoé doit trouver les vêtements appropriés pour aller jouer toute la journée et Léo, le petit raton, qui a perdu sa chaussette. Pourquoi ne pas emprunter ce livre à votre bibliothèque municipale et raconter une courte histoire par jour avant l’heure du dodo ? 😉

Histoires pour s'habiller 2

Empruntez ce livre à la bibliothèque municipale !
HISTOIRES POUR S’HABILLER
AUTEUR(S) : Raffaella, Aurélie Abolivier, Sofie Kenens & Elen Lescoat
ÉDITION: Fleurus, 2016
ISBN: 9782215131588
À PARTIR DE 2 ANS

Ce livre vous a plu ?
Vous aimerez peut-être Imagine… c’est tout blanc!, un livre cartonné pour les poupons. Essayez aussi Pendant que maman fait la sieste.

Imagine c'est tout blanc     pendant que maman fait la sieste

SUIVEZ MISTIKRAK! SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX

logo livreaddict  logo facebook

Cherche et trouve: Gus et Lina, explorateurs de l’espace

Cherche et trouve Gus et Lina explorateurs de l'espaceGus & Lina partent en mission et explorent de drôles de planètes. Ils sont des explorateurs de l’espace qui voyagent de planète en planète à la recherche de nouvelles espèces extraterrestres. Aide-les à retrouver de drôles de personnages et objets !

Ce livre géant de près de deux pieds en longueur en met plein la vue ! On y retrouve Gus, un garçon noir portant des lunettes dont la présence est tout aussi importante que celle de Lina, une fillette rousse.

À chaque double page, il faut retrouver les deux personnages principaux, ainsi que leur singe pilote et leur chien. Il faut aussi trouver des spécimens uniques à chaque planète et découvrir sur quelle planète le robot M1-ch3L est caché. Il y a également des « missions de dernière minute » sur chaque planète et plusieurs petits extraterrestres à trouver plusieurs fois.

Ce livre-jeu amusant favorise l’attention, l’observation et la concentration de votre enfant. Pour jouer seul ou à plusieurs ! Je recommande !

gus et cherche et trouve 2

Auteur(s) / illustrateur(s) : Marc-Étienne Peintre
Maison d’édition: Auzou  Bouton acheter petit
Année de publication: 2019
ISBN: 9782733873342
Public cible: 4 à 8 ans

SUIVEZ MISTIKRAK! SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX

logo livreaddict  logo facebook

Imagine… C’est tout blanc

Imagine c'est tout blancPeindre le ciel du bout des doigts, couvrir le paysage de neige, parsemer les champs de fleurs… C’est possible si tu joues avec tes doigts comme autant de baguettes magiques ! » Dans ce livre tout en carton, idéal pour les petits, Claire Dé rend hommage à la couleur blanche dans de très belles photographies d’objets, de paysages et de matière, qui incitent le lecteur à imaginer et à rêver, à partir du blanc.

Arrêtez tout et allez acheter ce livre en librairie à l’instant. Il est franchement fantastique ! Les photographies croquent des moments du quotidien, de la vie, de la nature. Un ciel bleu barré de nuages ici, une colline enneigée là, une plume sur l’oreille d’un petit garçon par là-bas… Et à chaque page, de petites mains noires qui touchent, tiennent, relâchent, montrent, se salissent, serrent le poing ou croisent les doigts. Et, à la toute fin, une liste de mots de choses blanches que l’on peut retrouver dans le livre si on le relit: une pétale, un silence, un brouillard, de l’écume, du coton, etc. Le livre laisse toute la place à l’imaginaire et dès qu’il termine, on veut tout de suite le recommencer et imaginer de nouvelles choses.

Coup de coeur !

imagine c'est tout blanc 3Imagine c'est tout blanc 2imagine c'est tout blanc 4

Auteur(s) / illustrateur(s) : Claire Dé
Maison d’édition: Éditions Les Grandes Personnes Bouton acheter petit
Année de publication: 2015
ISBN: 9782361934187
Public cible: Bébés
Vous aimerez peut-êtreMon château, un livre cartonné avec un personnage noir.

SUIVEZ MISTIKRAK! SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX

logo livreaddict  logo facebook

Avant, après

Soulève les voleAvant après Mélanie Walshts et devine ce qui est arrivé à un arbre en automne, à un petit chien plein de boue, et à plein d’autres choses, dans ce livre amusant des avant/après ! Un livre animé.

Les enfants s’amuseront à soulever les rabats de ce livre tout en carton. Certaines pages sont particulièrement originales, comme un beau ballon (avant) qui éclate (après), ou bien une page blanche (avant) qui sera colorée d’un joli dessin (après).

Il y a un garçon noir dans ce livre. Dans le « avant », il dort paisiblement car c’est la nuit. Dans le « après », il se réveille avec le sourire car le jour s’est levé. Rien à redire là-dessus; on utilise un personnage noir et cela ne change rien à l’histoire. C’est très bien.

Il y a aussi une petite fille noire dans ce livre. Et là, j’ai mes réticences. Elle a les cheveux emmêlés, qui poussent dans tous les sens et semblent parfois défier la gravité. Elle fait la baboune et semble clairement malheureuse. En rabaissant le rabat on retrouve la même petite fille, cette fois-ci le sourire aux lèvres et coiffée de « belles couettes ». Ses cheveux sont alors droits et poussent vers le bas, comme le font les cheveux lisses. Cela m’a dérangé. Avoir les cheveux mêlés, d’accord, pas de soucis. Ça arrive à tous les enfants, bien entendu. Mais pourquoi avoir choisi des cheveux lisses et droits pour le « après », comme si avoir les cheveux lisses était ce qui était souhaité ? Les enfants, qui n’ont pas encore la capacité à relativiser les choses, retiendront que des cheveux « coiffés » sont des cheveux droits. Ceci est d’autant plus dommageable lorsqu’on utilise une fille noire pour passer maladroitement ce message. Les filles noires ont naturellement les cheveux d’une texture bouclée, frisée ou crépue qui poussent en zigzague un peu dans tous les sens. Le après ici aurait pu être la même fille qui porte des tresses ou un joli afro. C’est irréaliste d’avoir choisi les cheveux droits pour le après. Le risque est d’insuffler un sentiment d’insatisfaction auprès des filles noires qui liront ce livre. Bref, je ne recommande pas ce livre.

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Auteur(s) / illustrateur(s) : Melanie Walsh
Maison d’édition: Éditions Bayard
Année de publication: 2001
ISBN: 2747004902
Public cible: Bébés
Vous aimerez peut-être: Mon anniversaire, un album tout en carton pour les bébés.

Suivez Mistikrak! sur les réseaux sociaux

logo livreaddict  logo facebook

Mon château

mon châteauAvec toute la poésie de l’imagination enfantine, un enfant construit son château…

Le personnage de cette histoire aurait pu ne pas être noir et cela n’aurait absolument rien changé. Quelle bouffée de fraîcheur de retrouver un livre ayant un héros noir dans une situation du quotidien et loin des clichés habituels (racisme, esclavage, pauvreté, immigration, etc.) ! Jouer aux blocs, c’est si familier aux enfants. Le fond blanc laisse toute la place aux mots et aux illustrations, qui d’ailleurs sont superbes. Ce livre aux pages cartonnées apprend au passage aux enfants le côté éphémère des choses: ce n’est pas si grave si ce qu’on construit se défait. On recommence et cela fait aussi partie du jeu ! D’ailleurs, la première et la dernière phrase du livre est la même: « Je vais faire un château. » Ainsi, c’est une boucle qui se referme sur elle-même. Encooooore !

Coup de coeur !

Auteur(s) / illustrateur(s) : Illya Green
Maison d’édition: Nathan Bouton acheter petit
Année de publication: 2017
ISBN: 9782092572245
Lectorat cible: Bébés
Vous aimerez peut-être: Pendant que maman fait la sieste, un livre cartonné pour les poupons.

SUIVEZ MISTIKRAK! SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX

logo livreaddict  logo facebook

Le toboggan

le toboggan fouquierDéjà fini ? Non, encore un tour ! 

Ce livre cartonné pétille et explose de couleurs vives et nettes, parfois fluos (ce rose: quel éclat !). Elsa Fouquier capture un moment de jeu et de découverte, de l’arrivée au centre aquatique jusqu’au moment où il faut se sécher et partir, en passant bien sûr par les descentes follement amusantes dans la glissade du grand bain.

On retrouve dans ce livre une fillette noire coiffée de deux jolies couettes crépues. Il y a aussi des enfants au teint brun, d’autres au teint très pâle, et toutes les couleurs au milieu. Je trouve cela fantastique que l’auteure ait ainsi représenté la diversité dont est constituée notre société. On le sait, ce n’est pas tous les créateurs qui le font !

Ici et là, on retrouve des onomatopées qui rendent la lecture tout à fait plaisante: Snif ! Ça sent le chlore. Pfiou ! Dans le vestiaire, il fait trop chaud. Brrr! la douche est un peu froide. Splash ! Le premier pas dans l’eau. Clac! des lunettes de bain sur le nez. Zip ! Coucou ! Pfff! Houaaa! Hiiii ! Ouf ! Ouhou ! Fshhh ! Ziou ! Woosh ! Youpi ! Plouf ! Un véritable hommage à tous les toboggans aquatiques qui useront encore longtemps nos maillots de bain ! Un livre adorable qui fait sourire. Les enfants en redemanderont !

Dites donc. C’est moi ou ça sent déjà l’été ? 😉

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Auteur(s) / illustrateur(s) : Elsa Fouquier
Maison d’édition: Marcel et JoachimBouton acheter petit
Année de publication: 2018
ISBN: 9791092304534
Public cible:  4 à 7 ans.
Vous aimerez peut-être: Le château, un album cartonné.

SUIVEZ MISTIKRAK! SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX

logo livreaddict  logo facebook

C’est quoi… une étoile ?

C'est quoi une étoile usborne éditionsElles scintillent dans le ciel nocturne, mais une étoile, c’est quoi? Il est temps de s’y intéresser d’un peu plus près…

Dans ce petit livre carré tout en carton, un petit garçon noir se demande ce qu’est une étoile. Au début du livre, on l’aperçoit dans sa chambre, un livre sur les étoiles à la main. Un certificat de « l’étoile de la semaine » nous laisse supposer qu’il s’appelle Ben. À la page suivante, on voit Ben avec un homme qu’on devine être son papa et ceux-ci observent les étoiles avec l’aide d’un télescope. Ben est présent sur toutes les pages, toujours dans un contexte positif : ici en astronaute, là jouant dans le sable, ici pêchant en mer, là-bas pique-niquant avec ses amis. On ne connaît pas ses origines et c’est très bien ainsi; on voulait mettre en scène un personnage dans ce livre et on a décidé qu’il serait noir. Parce que les personnes noires existent aussi et s’intéressent aussi aux étoiles (oui, oui, je vous assure!)

Il y a plusieurs rabats à soulever dans le livre, dont certains dont on aurait pu se passer. Par exemple, il est écrit qu’une étoile est une « énorme boule de lumière… » et on soulève un rabat où est illustrée un hibou pour y lire « … très, très lointaine » accompagné du hibou qui s’envole. On comprend qu’on souhait probablement illustrer de manière ludique l’idée de la proximité, mais j’ai trouvé cela un peu boiteux. À contrario, d’autres rabats sont intéressants : dans un ciel étoilé, on soulève cinq rabats formant un pentagone pour y découvrir une énorme boule de gaz. Chaque rabat comporte un élément informatif : « Elle n’a pas du tout la forme d’une étoile! » ou encore « Elle est très, très chaude ».

À noter que certains rabats requièrent une dextérité assez fine pour être soulevés : même s’il est en carton, ce livre-jeux s’adresse aux enfants d’âge scolaire et non aux poupons. Voilà un livre documentaire pour s’initier aux sciences !

c'est quoi une étoile usborne éditions 2

Auteur(s) / illustrateur(s) : Katie Daynes & Marta Álvarez Miguéns
Maison d’édition: Éditions Usborne Bouton acheter petit
Année de publication: 2018
ISBN: 9781474944724
Public cible: À partir de 7 ans
Vous aimerez peut-être: Cache-cache au palais, un livre avec des rabats à soulever.

Suivez Mistikrak! sur les réseaux sociaux

logo livreaddict  logo facebook