Titus et les lamas joyeux: Mission sac de piscine

Les Lamas Joyeux sont toujours prêts et ils n’ont peur de rien. Leur mission du jour ? Empêcher leur copain Paolo d’être puni pour avoir oublié ses affaires de piscine. Pour ça, il suffit de s’infiltrer dans l’école, de piquer les affaires d’autres élèves, d’ouvrir les portes avec des cure-dents et surtout, de ne pas se faire attraper… Leur inventivité et leurs bêtises permettront-elles aux Lamas de mener à bien leur mission ? 

Quand on pense « premières lectures », on pense rarement à la bande dessinée. Pourtant, il existe de plus en plus de BDs pour les lecteurs débutants qui offrent un niveau de lecture adapté aux enfants en apprentissage de la lecture. Dans Titus et les lamas joyeux, on a une histoire simple, des bulles faciles à lire et beaucoup d’illustrations. Titus, le personnage principal, est un garçon noir, le super chef des missions impossibles! C’est lui qui mène la bande et, même s’il a beaucoup d’imagination, ces idées ne sont pas toujours à recommander! On notera au passage que l’enseignante de classe et l’instructeur de natation sont également noirs. Un bon livre à découvrir, bien adapté au contexte scolaire également! Contexte français. 

Titus et les lamas joyeux: Mission sac de piscine
AUTEUR(S): Anne-gaëlle Balpe & Zoé Plane
ÉDITION: Nathan, 2021
ISBN: 9782092594483
PRIX: 12,95$
6 à 8 ANS

Ce livre vous a plu?
Vous aimerez peut-être Notre super école, Moi, je lis tout seul: Tous à l’eau! ou Princesse Princesse, trois livres jeunesse pour les lecteurs débutants avec des personnages racisés.

A comme Afrique

Sous forme d’un abécédaire dont les lettres sont confectionnées en tissu wax, un voyage à travers l’Afrique, de A comme ancêtres à Z comme zèbre, en passant par griot, marché et sagesse, pour découvrir sa culture, sa faune et ses traditions sous formes de courts textes.

Cet album qui se présente sous la forme d’un abécédaire, est une agréable incursion dans la culture africaine. De A comme ancêtres à Z comme zèbre, en passant par N comme Nil, G comme griot ou S comme sagesse, c’est toute la beauté du continent noir qui se dévoile à nous: sa faune, ses traditions et sa culture sous la forme de courts poèmes.

Le plasticien d’origine franco-béninoise-togolaise William Adjete Wilson s’inspire des couleurs de l’Afrique pour confectionner les 26 lettres avec l’emblématique tissu wax. C’est un voyage lexical et artistique dans plusieurs des 54 pays que compte l’Afrique, pour découvrir ses cultures, sa faune et ses traditions sous formes de courts textes. Un glossaire en fin d’album nous offre informations additionnelles et contexte à certains termes et concepts explorés dans le livre. On y apprend, par exemple l’histoire de royaumes africains, ou encore l’origine européenne du Wax et l’importance de mettre de l’avant des tissus véritablement africains plutôt que celui-ci. À découvrir!

Kouam Tawa est un auteur camerounais.

Pour commander ce livre, cliquez sur le bouton ci-dessous:

A comme Afrique
AUTEUR(S): Kouam Tawa & William Wilson
ÉDITION: Gallimard jeunesse, 2020
ISBN: 9782075105866
PRIX: 41,95$
6 À 10 ANS

Ce livre vous a plu?
Vous aimerez peut-être Vodou, Toclo Toclo et la fille tête-en-l’air ou Une poupée pour maman, trois albums jeunesse sur le continent africain.

Le coq solitaire

Quand Michel voit passer devant lui un vieux coq myope et malodorant, il ne pense qu’à s’en débarrasser. Mais le chef du village, son grand-père Moulika le retient. Pour lui, les animaux sont des êtres humains réincarnés et il faut les protéger. Un conte initiatique sur les liens entre les vivants et les morts.

Aimez-vous les contes? Si oui, Le Coq solitaire pourrait vous plaire. C’est un conte familial et initiatique sur le respect des aînés, de la vie animale et sur la transmission. Un petit garçon, que les animaux embêtent parfois, aimerait bien pouvoir s’en débarrasser. Son grand-père lui partagera une sage leçon qui le marquera… mais le garçon est aussi futé et a plus d’un tort dans son sac.

Les auteurs entretiennent un certain suspense, tant au niveau du récit savamment écrit, que des illustrations qui parfois se déploient en pleine double-page, sans texte. À la lecture de cet album jeunesse, on voyage en Afrique, dans le quotidien de ses habitants, sans jamais tomber dans les clichés ou les stéréotypes. J’ai lu plusieurs livres de Mabanckou et je n’ai encore jamais été déçue. Le Coq Solitaire ne fait pas exception. Fortement recommandé! 

Alain Mabanckou est un auteur congolais.

Le coq solitaire
AUTEUR(S): Alain Mabanckou & Yuna Troël
ÉDITION: Seuil jeunesse, 2019
ISBN: 9791023512816
PRIX: 29,95$
6 à 9 ANS

Ce livre vous a plu?
Vous aimerez peut-être Ma soeur étoile, du même auteur. Essayez aussi Tu sais que je t’aime très fort, d’un auteur auteur camerounais, ou encore Les fruits du soleil, d’un auteur congolais.

Notre super école

C’est le premier jour d’école, et les élèves de la classe de Mme Farfelue font une chasse au trésor. Mais il y a un petit problème : Andrew ne connaît pas encore bien l’école. Avec l’aide de ses camarades, sera-t-il capable de finir la chasse au trésor? Les enfants adoreront cette histoire qui parle de nouvelles amitiés et de nouveaux départs.

Ce petit roman de type premières lectures est abondamment illustré. La typographie est large et aérée pour faciliter la lecture et le déchiffrage des mots. Le texte, très simple et au présent de l’indicatif, utilise un vocabulaire accessible. On retrouve dans le texte des phrases affirmatives et des phrases interrogatives, excellent pour pratiquer l’intonation descendante dans les premières et l’intonation montante dans les deuxièmes. Il y a aussi de courts dialogues, encore une fois très simples, et de l’information textuelle dans les illustrations. Les enfants qui apprennent à lire seront très fiers d’avoir lu ce livre tout.e seul.e!

Le personnage principal, Alex, est un garçon noir au teint foncé, nouveau dans son école, et qui craint beaucoup la nouveauté. Et si l’enseignante était un robot? Et s’il se perdait dans l’école? Et si…? Et si…? Heureusement, ses camarades de classes sont là pour l’aider! Au final, cette première journée à l’école se déroule bien et Alex est fier de lui. Notre super école est un très bon livre qui donne à voir un personnage noir dans le quotidien sans que sa couleur de peau ne change quoi que se soit au récit. Recommandé!

Point boni pour la bibliothécaire de l’école qui est une femme noire. Yay! 😉

Coup de cœur!

Mes amis de classe: Notre super école
AUTEUR(S) : Judy Katschke & Clare Elsom
ÉDITION: Scholastic, 2020
ISBN: 9781443185769
8,99$
6 à 8 ans

Ce livre vous a plu?
Vous aimerez peut-être Notre maison est sens dessus dessous, Fatou la petite sirène ou Christophe change de nom, trois petits livres pour les enfants qui apprennent à lire dont les personnages principaux sont noirs.

Louis Armstrong

Sais-tu que Louis Armstrong a découvert la musique à l’âge de cinq ans en écoutant, à l’église, du gospel ? Et toi, y a-t-il un lieu où tu aimes écouter la musique ? Et as-tu déjà rêvé très fort, comme Armstrong, d’avoir un instrument bien à toi ? Louis a huit ans, quand il s’offre son premier cornet à piston (c’est le cousin de la trompette). En écoutant ce disque, tu pourras peut-être devenir, toi aussi, un très grand musicien de jazz !

J’ai lu et écouté ce livre à l’heure du souper avec des enfants de 10 et 7 ans. Nous avons vraiment aimé écouter les morceaux de jazz et nous discutions de musique, de la vie aux États-Unis au siècle dernier et de la ségrégation lorsque le narrateur cessait sa lecture. C’était vraiment agréable!

Le livre est un objet de qualité à couverture rigide, abondamment illustré. En plus du texte principal, lu par un acteur sur le CD d’accompagnement, il y a des encarts pour aller plus loin dans lesquels ont retrouver de l’information complémentaire. On questionne aussi les lecteurs en les faisant discuter sur les liens qu’ils peuvent faire entre ce qui s’est passé dans la vie de Louis Armstrong et leur propre vie.

Les extraits musicaux sont bien choisis et généraux: jusqu’à 3 minutes par extrait! Ce livre est fantastique pour une lecture avec tous les enfants d’une même fratrie d’âge différents: chacun y retirera quelque chose, que ce soit l’écoute de musique, la découverte d’un nouveau musicien, la géographie des États-Unis et l’histoire de ce pays, les particularité du jazz comme style musical, ou tout simplement l’histoire d’un garçon qui a poursuivit ses rêves. Fortement recommandé!

Coup de cœur!

À la découverte des musiciens: Louis Armstrong
AUTEUR(S) : Rémi Courgeon & Stéphane Ollivier 
ÉDITION: Gallimard jeunesse, 2015
ISBN: 9782070668519
PRIX: 29,95$
6 à 10 ans

Ce livre vous à plu?
Vous aimerez peut-être Ray Charles, un livre-audio paru dans la même collection chez Gallimard. Essayez aussi Des noires et des blanches et Mon voisin Oscar, deux livres jeunesse sur des musiciens afro-descendants.

Estelle et Noé: à la découverte des dinosaures

Comment s’est développée la vie sur notre planète ? Quels furent les premiers animaux ? Quand sont apparus les dinosaures, et pourquoi ont-il disparu ? Estelle et Noé sont des enfants curieux. Ensemble, ils revisitent l’histoire de notre planète et révèlent les mystères de l’Univers grâce aux sciences. Un retour aux premiers âges de la Terre, avant l’apparition de l’homme et des civilisations, lorsque les dinosaures et les animaux géants régnaient encore en maîtres.

J’ai déjà partagé avec vous le premier tome des aventures d’Estelle et Noé. Cette fois-ci, les deux amis partent à la découverte de l’apparition de la vie sur Terre et des dinosaures.

Contrairement au premier opus dans lequel c’était Estelle qui partageait son savoir et sa passion pour l’astronomie, cette fois-ci, c’est au tour de Noé de dévoiler toute l’étendue de ses connaissances sur le paléolithique. J’ai aimé cet échange entre les deux enfants: cela montre bien qu’on peut avoir des intérêts différents et être tout de même amis. Le livre permet aussi aux petits lecteurs de réaliser que lorsqu’on s’intéresse à un sujet, il est facile et amusant d’apprendre toutes sortes d’informations sur celui-ci.

Ce livre est un mélange équilibré d’une bande dessinée, d’un album et d’un documentaire. La trame narrative est somme toute assez simple; elle ne sert que de prétexte à apprendre des information au sujet des dinosaures. Malgré tout, j’ai aimé l’amitié qui lie Estelle et Noé. Je vous recommande chaudement ce livre, qui d’ailleurs, ferait un excellent cadeau d’anniversaire à un enfant entre 7 et 9 ans. À découvrir!

Estelle et Noé: à la découverte des dinosaures
AUTEUR(S) : Peggy Vincent & Camouche
ÉDITION: Millepages, 2020
ISBN: 9782842184704
19,95$
6 ANS ET PLUS

Baby-sitters Petite soeur : Karen et la sorcière

Dans cette série dérivée du célèbre Club des Baby-Sitters, les petites soeurs s’emparent de la scène! Karen Brewer aime ses deux familles. Cela veut dire deux Noëls, deux fois plus de jouets et deux maisons. À côté de chez son père et sa belle-mère vit Mme Porter, alias Morbida Destinée. Karen est convaincue que Mme Porter est une sorcière. Elle porte de longues robes noires, ses cheveux sont gris et ébouriffés, et elle a un chat noir. En plus, elle passe son temps dans son jardin à s’occuper de ses herbes aromatiques. Karen est sûre que son effrayante voisine prépare une réunion de sorcières. Comment va-t-elle persuader ses amis qu’elle a raison?

L’éditeur dit de cette BD qu’elle évoque les préjugés et célèbre les différences. Je n’ai pas du tout eu cette impression en lisant ce livre. Si Karen a beaucoup de préjugés envers sa voisine qu’elle pense être une sorcière, à aucun moment elle n’apprendra qu’il faut connaître une personne avant de la juger ni ce que sont les préjugés. On lui dit simplement d’arrêter d’espionner les gens. Et Karen ne se contente pas de vouloir découvrir si sa voisine est une sorcière ou pas, elle va jusqu’à lui prêter des fausses intentions, l’accuser de comploter pour faire du tort au voisinage, et ira même jusqu’à se pointer chez la voisine pour gâcher son club de jardinage en portant ses accusations devant tous les invités.

Heureusement, Hannie (une petite fille noire), sa meilleure amie quand elle est chez son père, sera là pour tenter de la raisonner un peu. Elle aura des appréhensions quant aux plans de Karen et essayera de la décourager de poser certaines actions répréhensibles. Hannie a un rôle tout de même assez mineur. On ne saura pas si elle a aussi été punie pour avoir été complice des agissement de son amie.

Disons que cette adaptation aurait bénéficié d’une mise à jour car l’histoire a assez mal vieilli. Les personnages principaux sont très jeunes (6 ans) et je doute que leurs aventures intéressent vraiment les enfants de 8, 9, 10 ans. Or, le texte est trop complexe pour qu’un enfant de 5-6 ans le lise de manière autonome. Je n’ai pas aimé.

Pour commander ce livre, cliquez sur le bouton ci-dessous:

Baby-sitters petite soeur: Karen et la sorcière
AUTEUR(S) : Katy Farina, d’après Ann M. Martin
ÉDITIONScholastic, 2020
ISBN: 9781443181266
PRIX: 16,99$
6 à 8 ANS

Enfants du monde: Le racisme et l’intolérance

Ce livre explique les concepts de racisme, de préjugés et d’intolérance tout en encourageant des discussions sur le respect et la sécurité. Des mots justes et des illustrations émouvantes pour expliquer très simplement aux enfants ce qui se passe dans le monde, sans les inquiéter, mais sans rien leur cacher.

On me demande souvent à partir de quel âge doit-on aborder la question du racisme auprès des enfants. Ou encore, on me demande si j’ai une suggestion de lecture jeunesse sur le sujet. Le racisme et l’intolérance, écrit par Louise Spilsbury et Hanane Kai est le livre parfait pour parler de ce sujet délicat avec de jeunes enfants. Et quant à l’âge, eh bien ma nièce avait 4 ans lorsqu’elle m’a dit qu’elle était « noire » en pointant sa peau et qu’elle n’était pas comme les autres. Ma mère m’a raconté que j’avais à peu près cet âge lorsque je lui ai demandé pourquoi les gens disaient que j’étais noire. « Je ne suis pas noire! » aurais-je dit, perplexe. « Je suis brune!!! » Je pense que l’important est de partir des questionnements des enfants et d’y répondre au fur et à mesure. Dans tous les cas, ce livre est franchement génial pour expliquer ce qu’est le racisme sans être alarmiste ou inquiétant. Pour pousser la discussion plus loin, on pourra au besoin compléter avec d’autres livres.

Il y a dans cet album à couverture souple une table des matières qui renvoie à des numéros de page, mais pas de titre aux diverses sections référées. Le texte se lit comme une histoire, ce qui en fait un espèce d’hybride entre l’album et le documentaire, assez bien adapté au milieu scolaire. On retrouve aussi un glossaire, mais les mots listés dans celui-ci ne sont pas identifiés dans le texte. Enfin, il y a un index pour facilement retrouver les différents sujets abordés dans le livre.

Les illustrations sont douces et j’ai aimé retrouver le petit chat jaune aux pattes rayées de pages en pages. Pour débuter une conversation sur le racisme auprès de jeunes enfants (dès 6 ans), c’est le livre qu’il vous faut.

Pour vous procurer ce livre, cliquez sur le bouton ci-dessous:

Enfants du monde: Le racisme et l’intolérance
AUTEUR(S): Louise Spilsbury & Hanane Kai
ÉDITION: Scholastic, 2019
ISBN: 9781443176576
PRIX: 11,99$
6 ans et plus

Ce livre vous a plu?
Vous aimerez peut-être Le petit garçon qui venait de la Jamaïque, un beau récit d’immigration. Essayez aussi André a la peau noire, un livre pour débutants lecteurs sur le racisme, ou encore Unis par le jeu, un autre album-documentaire publié chez Scholastic.

Le petit chaperon bleu

Une forêt sombre, une grand-mère un peu barbante, une pèlerine rouge… Rouge ? Non, bleue ! Ce livre raconte l’histoire d’un loup et d’un chaperon uniques en leur genre. Espiègle et audacieuse, la petite fille ne s’en laisse pas conter et défie son compagnon à un jeu particulier… Une version moderne et décalée du célèbre conte.

J’adore les contes classiques réinventés. Ils offrent tellement de possibilités d’exploitation en bibliothèque ou en milieu scolaire car on y retrouve souvent une forme narrative simple et bien définie, et ils permettent de comparer des livres contemporains à ceux dont ils se sont inspirés. Dans Petit chaperon bleu, c’est bien entendu le Petit chaperon rouge de Charles Perrault qui est détourné, mais bien vite, l’auteure Guia Risari y ajoute des éléments issus d’autres contes, tels que Raiponce, Les trois petits cochons, La Belle au bois dormant, et Cendrillon.

Le texte est intriguant et le récit, bien mené. On y retrouve plusieurs notes en bas de page: Certaines notes sont vraies, alors que d’autres manifestement fausses, d’autres encore, entre les deux. J’ai parfois trouvé que ces dernières s’éloignaient trop du récit principal. Certains lecteurs y verront une opportunité de faire naître une autre histoire, comme une mise en abîme.

Le petit chaperon bleu est une fille racisée, du moins on peut facilement le supposer par son teint plus foncé que celui de son ami de jeu. Elle est une fille moderne, décidée, et elle ne manque pas de caractère. Son chaperon, c’est son coton ouaté qu’elle a teint elle-même dans le lavabo de sa salle de bain. Sa grand-mère est une femme aux cheveux crépus très courts. La relation entre les deux femmes n’est pas vraiment développée dans l’histoire: on mentionne seulement que Chaperon bleu se montre patiente et à l’écoute des plaintes douloureuses de la vieille femme.

Les illustrations font usage de blocs de couleurs franches et de contours rouges, qui leur donnent une belle lumière. Elles regorgent de détails savamment choisis permettant de créer un contexte urbain sans toutefois être trop chargé. L’illustratrice a réussi à créer une belle atmosphère. J’ai bien aimé! 

POUR VOUS PROCURER CE LIVRE, CLIQUEZ SUR LE BOUTON CI-DESSOUS:

Le petit chaperon bleuBouton acheter petit
AUTEUR(S) : Guia Risari & Clémence Pollet
ÉDITION: Le Baron perché, 2012
ISBN: 9782360800544
6 à 10 ANS

Ce livre vous a plu ?
Vous aimerez peut-être Naya ou la messagère de la nuit.

SUIVEZ MISTIKRAK! SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX

logo livreaddict logo facebook

Nous sommes tous des féministes

Dans ce discours prononcé en 2012 dans le cadre d’un programme dédié à l’essor du continent africain, l’écrivaine nigériane aborde avec lucidité et humour le sujet du féminisme. A travers des anecdotes issues de sa vie quotidienne, au Nigeria comme aux Etats-Unis, elle évoque les questions de l’inégalité des sexes et de l’image de soi des femmes. Le texte est ici adapté pour le jeune public.

J’ai sauté de joie lorsque j’ai su que le célèbre manifeste de Chimamanda Ngozi Adichie avait été adapté pour la jeunesse. L’écrivaine nigériane y aborde la question de l’égalité des sexes avec lucidité et humour, au travers de son expérience et d’anecdotes de son enfance. Le large format se prête parfaitement au texte et les illustrations de Leire Salaberria accompagnent à merveille la puissance des mots. Le passage de ce discours (qui, au départ, était adressé à un public adulte) vers un lectorat jeunesse se fait tout en douceur. La présentation matérielle est également très bien réussie: couverture rigide et jolies pages de garde enveloppent le livre, alors que chaque double page présente le texte et les illustrations comme le miroir l’un de l’autre.

Voilà un texte à partager avec tous, filles et garçons, pour semer, dès à présent, les graines du changement. Ne passez pas à côté!

«J’aimerais que nous rêvions à un monde différent et que nous commencions à le préparer. Un monde plus juste. Un monde où les hommes et les femmes seront plus heureux et plus honnêtes envers eux-mêmes. Et voici le point de départ: nous devons élever nos filles autrement. Et aussi nos garçons.»

Chimamanda Ngozi Adichie est une autrice nigériane.

Pour commander ce livre, cliquez sur le bouton ci-dessous:

Nous sommes tous des féministes
AUTEUR(S) : Chimamanda Ngozie Adichie & Leire Salaberria
ÉDITIONGallimard JEUNESSE, 2020
ISBN: 9782075142915
PRIX: 19,95$
6 À 12 ANS

Ce livre vous a plu?
Vous aimerez peut-être Ces femmes incroyables qui ont changé le monde, On n’est pas des super-héros ou Histoires du soir pour filles rebelles, trois livres jeunesse portant un message féministe.