Le vilain petit canard (ou presque)

Résumé : Dans la nouvelle école d’Omar, les autres élèves se moquent de lui. Mais Omar a un plan pour se faire des amis !

Lectorat cible : 6 à 8 ans

Auteurs : René Guichoux & Rémi Saillard

Édition : Nathan, 2017

ISBN : 9782092570302

Prix : 9,95$

Appréciation : Dans Le vilain petit canard (ou presque), on réinvente ce conte traditionnel avec un garçon noir pour personnage principal nommé Omar Canard. Dans la cours de récréation, on se moque d’abord de son nouveau manteau imperméable tout neuf, jugé trop délicat pour un garçon. Puis, on se moque de son nom. Lorsqu’on lui propose une partie de soccer, Omar refuse car il préfère la danse. Ce sera une nouvelle raison de se moquer de lui. Heureusement, Omar trouvera un certain réconfort à l’idée d’aller regarder les cygnes danser sur le lac, et de danser avec elles. Sa maman l’encourage beaucoup dans sa passion pour la danse. À la fin de l’histoire, les camarades de classe d’Omar le verront danser sur le lac avec les cygnes et seront épatés par sa prestation. Il deviendra un héro et fera de la danse classique son métier. 

J’ai bien aimé cette version du vilain petit canard, surtout le fait que sa couleur de peau ne soit pas l’une des raisons qu’on se moque de lui. Ce livre ravira les enfant en apprentissage de la lecture. Tous les dialogues sont dans des phylactères, ce qui facilite la lecture à deux: l’adulte lit le texte principal et l’enfant lit ce qui est écrit dans les bulles!

Vous aimerez peut-être :  La très grande piscine, Le pays des kangourous et Notre maison est sens dessus dessous, trois petits livres pour débutants lecteurs.

Le taxi d’Imani (Après l’attente… le bonheur!)

Résumé : Après avoir quitté son pays, Imani vit et travaille comme taxi au Gabon. Elle égaye son quotidien en chantant et rencontre toutes sortes de personnes. Un jour, elle tombe sur la grande star africaine de la musique soukous, Oko Doffi, et sa vie s’en trouve bouleversée.

Lectorat cible : 6 à 10 ans

Auteurs : Thierry Lenain & Olivier Balez

Édition : Albin Michel Jeunesse, 2020

ISBN : 9782226445933

Prix : 21,95$

Appréciation : Un nouveau Thierry Lenain qui, encore une fois, ne déçoit pas! J’ai adoré lire ce livre qui raconte l’histoire d’une femme débrouillarde, persévérante, et qui évolue dans un milieu majoritairement masculin. J’ai aussi aimé la belle place faite à la musique car je trouve que l’art musical et littéraire se marient bien. Le taxi d’Imani est également un récit d’immigration, mais exclusivement africain, puisque la jeune femme quitte un pays voisin pour Libreville, la capitale du Gabon afin de fuir la guerre. C’est un voyage qu’elle fait seule. Plutôt que de s’attarder sur son immigration, l’histoire s’intéresse plutôt à la nouvelle vie d’Imani, aux difficultés auxquelles elle fait face, à ce qui la motive à continuer, à ce qui l’inspire, à ce qui la rend heureuse. Le récit est porteur d’espoir, avec un personnage principal féminin maître de son destin.

À travers les balades en taxi d’Imani, on découvre un Gabon urbain, foisonnant, et qui grouille de vie: L’université de Masuku, l’école primaire Nelson-Mandela, le marché de Mont-Brouët, le stade Omar-Bongo… Elle rencontre des écoliers qui apprenent l’importance de protéger l’environnement des déchets de plastique, une chercheuse qui travaille à développer un vaccin contre le paludisme, un homme qui souhaite cuisiner un bon poulet nyembwe, un touriste français amateur de photographie, et même une vedette de musique populaire (le soukous). Un véritable voyage au Gabon, loin des clichés. Fortement recommandé!

Vous aimerez peut-être : Vous aimerez peut-être Le taxi-brousse de Papa Diop, A comme Afrique, ou La petite fille qui voulait voir des éléphants, trois albums jeunesse dont l’histoire se déroule en Afrique, notamment en milieu urbain.

Bonne fête, Rémi!

Résumé : C’est la fête de Rémi. Ses amis lui offrent de drôles de cadeaux. C’est vraiment bizarre… La collection Une syllabe à la fois a été conçue par Michelle Khalil et Marie-Claude Pigeon, orthophonistes passionnées comptant de nombreuses années de pratique en milieu scolaire.

Lectorat cible : 6-7 ans

Autrices : Laurence Dechassey, Michelle Khalil & Marie-Claude Pigeon

Édition : Éditions MD, 2021

ISBN : 9782891449601

Prix : 7,95$

Appréciation : Un texte simple et répétitif avec un vocabulaire accessible: voilà les éléments de base que l’on retrouve dans Bonne fête Rémi! Publié dans la série bleue (plus facile que la série rouge) aux éditions MD, cette petite histoire toute simple contient tout de même un peu de suspense. Rémi reçoit des cadeaux très étranges de ses amis, qui semblent avoir prévu le coup. Que leur réservent-ils? 

Le texte contient des graphèmes simples (a, e, i, o, l, m, s, etc.), des syllabes orales simples et complexes, un système de couleur pour faciliter la lecture des mots ayant plus d’une syllabe, et des lettres muettes grisées. De plus, une lettre soulignée indique qu’elle se prononce seule et non avec la lettre précédente. Tout est fait pour que l’enfant qui commence à déchiffrer les mots puissent réussir. Il y a également deux versions du texte: une version avec toutes les aides à la lecture citées précédemment, et une version du texte sans les aides. En annexe, on retrouve quelques questions de compréhension: des questions de repérage (l’enfant peut-il nommer des éléments repérés dans l’histoire?) et des questions d’inférence (l’enfant peut-il expliquer pourquoi certains personnages réagissent d’une certains façon, ou déduire des éléments non explicitement mentionnés dans le texte?) Bref, un livre parfait pour les débutants lecteurs ou pour une utilisation en classe de premier cycle du primaire. 

Vous aimerez peut-être : Les autres livres de la collection Une syllabe à la fois, dans lesquelles ont retrouve le personnage de Rémi.

Mes p’tites questions: La peau

Seize questions et leurs réponses pour apprendre comment la peau se répare, pourquoi est-ce qu’elle se ride en vieillissant ou encore pourquoi tout le monde n’a pas la même couleur de peau.

Je ne suis pas une grande fan de la collection Mes p’tites questions (et variantes) chez Milan. J’ai tout de même lu « La peau », sans trop d’attentes, si ce n’est l’appréhension d’être déçue, choquée ou exaspérée, comme cela arrive souvent lorsque je feuillette ces livres. Les illustrations donnent à voir des peaux de toutes les couleurs, même quand il n’est pas question de race. Par exemple, à la page « C’est fait en quoi, la peau? » on voit des pieds noirs. Bel effort, sauf que la plante des pieds a été illustrée brune plutôt que beige. Cela m’a frappé quand j’ai vu cette image. Contrairement aux personnes blanches, la plante des pieds des personnes noires n’est pas de la même couleur que le reste du corps. Plusieurs enfants noirs ont des complexes face à la couleur de leurs paumes et/ou sont victimes de moqueries de leurs camarades. Quelle occasion ratée de normaliser les paumes des personnes noires… Cette erreur qui peut semble bénigne a tout de même un impact important puisque le sujet du livre est justement celui de la peau!

Ce livre documentaire aborde aussi les sujets du métissage, de l’albinisme, de la biologie et du racisme. On y parle aussi de coups de soleil, de mélanine, d’égratignure, de rides, du sens du toucher, de transpiration, etc. Peut plaire. 

Mes p’tits pourquoi: La peau
AUTEUR(S)
: Audrey Guiller & Amélie Videlo
ÉDITION: Milan, 2021
ISBN: 9782408024321
PRIX: 14,95$
5 à 9 ans

Ce livre vous a plu?
Vous aimerez peut-être La lune et L’alimentation, deux livres jeunesse publiés chez le même éditeur. Essayez aussi Mon corps est génial! Ses échanges avec l’extérieur.

La très grande piscine

A la piscine, Léa a peur et n’ose pas sauter dans le bassin. Pourtant, petit à petit, elle vainc son appréhension et profite des joies aquatiques avec ses camarades.

J’aime beaucoup cette collection de livres faciles à lire des éditions Milan dans la collection Poussin. On l’oublie parfois, mais lire demande beaucoup d’effort, surtout quand on commence à peine à déchiffrer les lettres et à reconnaître les sons. Ce livre est conçu pour accompagner les apprentis lecteurs, d’abord par des jeux avec les lettres et les mots qu’ils rencontreront dans l’histoire, puis avec une comptine pour s’amuser. Avant l’histoire, il y a donc 5 pages de jeux pour se préparer au récit qui va suivre. Dans le texte, on retrouve une définition des mots et expressions difficiles ou nouvelles pour faciliter la compréhension. 

Le personnage principal, Léa, est craintive lors de son premier cours d’éducation physique à la piscine. Sans brassard, elle craint de ne pas flotter. Elle a peur du grand bassin et ne veut pas qu’on se moque d’elle. Heureusement, grâce aux encouragements de ses camarades de classe, elle affrontera ses peurs. Recommandé! 

La très grande piscine
AUTEUR(S) : Louison Nielman & Colonel Moutarde 
ÉDITION: Milan jeunesse, 2021
ISBN: 9782408019860
PRIX: 8,95$
6 à 8 ans

Ce livre vous a plu?
Vous aimerez peut-être Titus et les lamas joyeux: Mission sac de piscine, une bande dessinée adaptée pour les lecteurs débutants. Essayez aussi Jabari plonge et Tous à l’eau!.

Lever de terre

Lever de Terre raconte l’histoire de la première navette spatiale habitée qui a quitté l’orbite de la Terre pour voler vers la Lune. Mais c’est également l’histoire de la photo prise par Bill Anders pendant ce vol, en orbite autour de la Lune, alors qu’il admirait la Terre.

La première fois qui m’a plu dans cet album, ce sont les illustrations. Le choix de couleur donne un effet vieillot, voir vintage, et le fond beige se découpe nettement des traits de crayons, créant beaucoup de profondeur. Et puis, le texte m’a charmée. L’auteur parvient à capturer un moment de l’histoire américaine, comme une photo prise sur le vif et qui raconte une histoire très personnelle au travers la Grande Histoire de ce pays. Car c’est sur fond de manifestations pour les droits civiques et la vie d’une famille noire américaine qu’on nous dévoile les moments entourant le lancement de la fusée Apollo 8, de son décollage spectaculaire à son arrivée sur la lune. Une petite fille noire suit avec frénésie cette aventure spatiale, comme si cela lui permettait d’oublier la ségrégation et le racisme de son pays. Elle aussi rêve de voyager loin, loin, là où la terre n’a pas de frontières…

On trouve en fin d’album un petit dossier sur la photo Lever de terre, où l’on voit la planète bleue de la lune, prise à un moment où justement, les gens sur terre semblaient avoir bien du mal à vivre ensemble en paix. Pourtant, la photo est claire: la Terre « n’est qu’un seul monde ». Superbes illustrations de Christy Lundy. Un album vraiment génial que je vous recommande vivement!

Pour acheter ce livre, cliquez sur le bouton ci-dessous:

Lever de terre
AUTEUR(S) : James Gladstone & Christy Lundy 
ÉDITION: Les 400 Coups, 2021
ISBN: 9782895406310
PRIX: 19,95$
6 à 10 ANS

Ce livre vous a plu?
Vous aimerez peut-être Des blanches et des noires : pas de pause dans la ségrégation ou Estelle et Noé: À la découverte de l’univers. Essayez aussi Le Coq solitaire, un album pour les 6 à 10 ans.

Le pays des kangourous

Milo et sa famille rejoignent leurs amis en Australie. Ensemble, ils vont prendre soin des kangourous de la ferme. Milo parviendra t-il à apercevoir Spik, le kangourou préféré de son ami Zakary ?

Une courte histoire adaptée à l’apprentissage de la lecture autonome selon la méthode Montessori. Des étiquettes mots et des images autocorrectives sont à découper pour assimiler le vocabulaire nouveau.

Conçu par une orthophoniste et des éducatrices Montessori, Le pays des Kangourous est une histoire à lire tout seul pour les lecteurs débutants. Il s’inscrit dans la collection « Mes premières lectures Montessori à lire seul » chez Larousse, et est de niveau 4 étoiles, c’est-à-dire qu’on retrouve des groupes de consonnes, de digrammes et de nouveaux mots outils, de plus que des liaisons indiquée par un signe dans le texte. Toute la collection est conçue de manière très progressive afin que dès que l’enfant connaît le son des lettres (possible vers l’âge de 5 ans), il pourra progresser aisément à lire les livres de la collection. Les illustrations, abondantes, permettent à l’enfant de s’autocorriger et d’accéder au sens.

Détail important: Le texte est écrit en lettres attachées, ce qui est fantastique pour permettre aux enfants de s’habituer à déchiffrer l’écriture cursive. Les liaisons sont indiquées clairement dans le texte et les lettres muettes sont grisées. De plus, il y a à la fin du livre est étiquettes de mots et des images à découper pour associer le bon mot à l’illustration.

Le personnage principal, Zachary, est un enfant métis dont la mère est noire et le père, blanc. L’histoire est toute simple, mais intéressante et fait voyager. Très bon! 

Le pays des kangourous
AUTEUR(S): Anaïs Galon, Julie Rinaldi & Amélie Clavier
ÉDITION: Larousse, 2020
ISBN: 9782035979131
PRIX: 6,95$
6 à 8 ANS

Ce livre vous a plu?
Vous aimerez peut-être La rentrée des classes, J comme joie et Les vacances de Léa, trois livres pour les apprentis lecteurs avec des personnages noirs.

Mon coffret premières lectures Montessori : Tom photographe

On retrouve Suzi et Tom dans 3 histoires tendres et pleines d’humour : Tom photographe (le son « ph »), Devine qui je suis (le son « qu »), Vive l’Espagne (le son « gn »). Fidèles à la pédagogie originale Montessori, ces histoires utilisent des mots entièrement phonétiques et des phrases courtes pour que l’enfant prenne confiance et puisse dire : « je sais lire tout seul ! ».

Tom photographe est un excellent livre pour les lecteurs débutants et les enfants en apprentissage de la lecture! On le retrouve en librairie dans un coffret de trois petits livres pour apprendre à lire avec la méthode Montessori. Il y a à la fin plusieurs conseils à l’attention des parents sur la manière de lire ce livre avec son enfant. On suggère par exemple qu’il faut être conscient que la lecture demande un gros effort de la part de l’enfant, qui peut parvenir à déchiffrer une phrase et ne pas se souvenir de ce qu’il a lu: c’est une étape parfaitement normale.

Dans le texte, les lettres muettes sont grisées et le son étudié apparaît en rose. Le livre est abondamment illustré et on retrouve une seule phrase par page. Tout est fait pour faciliter la lecture. Tom, le personnage principal, est un garçon noir. La couleur de sa peau ne change rien au récit. On retrouve également une belle diversité dans les personnages secondaires de l’histoire. À découvrir! 

Tom photographe
AUTRICE: Chantal Bouvÿ, Sabine Hofmann & Amandine Meyer
ÉDITION: Nathan, 2020
ISBN: 9782092789605
PRIX: 13,95$
6 À 8 ANS

Ce livre vous a plu?
Vous aimerez peut-être Notre super école, Fatou la petite sirène et Christophe change de nom, trois livres pour les enfants qui apprennent à lire dans lesquels on retrouve une diversité raciale des personnages.

Titus et les lamas joyeux: Mission sac de piscine

Les Lamas Joyeux sont toujours prêts et ils n’ont peur de rien. Leur mission du jour ? Empêcher leur copain Paolo d’être puni pour avoir oublié ses affaires de piscine. Pour ça, il suffit de s’infiltrer dans l’école, de piquer les affaires d’autres élèves, d’ouvrir les portes avec des cure-dents et surtout, de ne pas se faire attraper… Leur inventivité et leurs bêtises permettront-elles aux Lamas de mener à bien leur mission ? 

Quand on pense « premières lectures », on pense rarement à la bande dessinée. Pourtant, il existe de plus en plus de BDs pour les lecteurs débutants qui offrent un niveau de lecture adapté aux enfants en apprentissage de la lecture. Dans Titus et les lamas joyeux, on a une histoire simple, des bulles faciles à lire et beaucoup d’illustrations. Titus, le personnage principal, est un garçon noir, le super chef des missions impossibles! C’est lui qui mène la bande et, même s’il a beaucoup d’imagination, ces idées ne sont pas toujours à recommander! On notera au passage que l’enseignante de classe et l’instructeur de natation sont également noirs. Un bon livre à découvrir, bien adapté au contexte scolaire également! Contexte français. 

Titus et les lamas joyeux: Mission sac de piscine
AUTEUR(S): Anne-gaëlle Balpe & Zoé Plane
ÉDITION: Nathan, 2021
ISBN: 9782092594483
PRIX: 12,95$
6 à 8 ANS

Ce livre vous a plu?
Vous aimerez peut-être Notre super école, Moi, je lis tout seul: Tous à l’eau! ou Princesse Princesse, trois livres jeunesse pour les lecteurs débutants avec des personnages racisés.

A comme Afrique

Sous forme d’un abécédaire dont les lettres sont confectionnées en tissu wax, un voyage à travers l’Afrique, de A comme ancêtres à Z comme zèbre, en passant par griot, marché et sagesse, pour découvrir sa culture, sa faune et ses traditions sous formes de courts textes.

Cet album qui se présente sous la forme d’un abécédaire, est une agréable incursion dans la culture africaine. De A comme ancêtres à Z comme zèbre, en passant par N comme Nil, G comme griot ou S comme sagesse, c’est toute la beauté du continent noir qui se dévoile à nous: sa faune, ses traditions et sa culture sous la forme de courts poèmes.

Le plasticien d’origine franco-béninoise-togolaise William Adjete Wilson s’inspire des couleurs de l’Afrique pour confectionner les 26 lettres avec l’emblématique tissu wax. C’est un voyage lexical et artistique dans plusieurs des 54 pays que compte l’Afrique, pour découvrir ses cultures, sa faune et ses traditions sous formes de courts textes. Un glossaire en fin d’album nous offre informations additionnelles et contexte à certains termes et concepts explorés dans le livre. On y apprend, par exemple l’histoire de royaumes africains, ou encore l’origine européenne du Wax et l’importance de mettre de l’avant des tissus véritablement africains plutôt que celui-ci. À découvrir!

Kouam Tawa est un auteur camerounais.

Pour commander ce livre, cliquez sur le bouton ci-dessous:

A comme Afrique
AUTEUR(S): Kouam Tawa & William Wilson
ÉDITION: Gallimard jeunesse, 2020
ISBN: 9782075105866
PRIX: 41,95$
6 À 10 ANS

Ce livre vous a plu?
Vous aimerez peut-être Vodou, Toclo Toclo et la fille tête-en-l’air ou Une poupée pour maman, trois albums jeunesse sur le continent africain.