Charlie et ses drôles d’habits

Dans la forêt des belettes, Charlie se fait remarquer par sa manière excentrique de s’habiller. Se sentant rejeté par les autres belettes, il part à la recherche d’un lieu plus accueillant. En son absence, ses compagnons se rendent compte que la vie est plus triste, et commencent à copier son style original.

Cette histoire amusante sur l’acceptation de la différence m’a chargé. Enfin un album pour parler de la tolérance ayant un peu d’humour, tout en gardant un propos intelligent. Les petites belettes sont très expressives et les enfants n’auront aucun mal à s’y identifier (ou encore: à s’identifier à Charlie!)

Le livre-objet est de qualité avec une belle couverture rigide et des pages de garde franchement rigolotes. Les illustrations se déploient sur les double-page, ce qui en fait un livre parfait pour l’heure du conte en bibliothèque.

Ce livre véhicule non seulement des valeurs de tolérance, mais encourage les enfants à ne pas avoir peur d’être différents.

Coup de cœur!

Charlie et ses drôles d’habits
AUTEUR(S) : Samuel Langley-Swain & Ryan Sonderegger
ÉDITIONKimane, 2020
ISBN: 9782368087541
PRIX: 21,95$
3 à 7 ANS

Ce livre vous a plu? Vous aimerez peut-être Un mouton au pays des cochons, Fourchon ou encore Le mouton un peu différent, trois albums pour les petits sur la différence.

Connais-tu? Rosa Parks

Connais-tu Rosa Parks, la courageuse femme noire qui a refusé de céder son siège à un homme blanc dans un bus en 1955? Celle qui est ainsi devenue un symbole légendaire de la lutte pour l’égalité des droits des Noirs aux États-Unis? La militante qui s’est battue toute sa vie aux côtés de leaders comme Martin Luther King, contre le racisme et la discrimination envers les Noirs? La première Afro-Américaine à avoir sa statue au Capitole, à Washington?

Qui ne connait pas la collection Savais-tu? et, plus récemment, la collection Connais-tu? mise sur pied par la maison d’édition Michel Quintin? Ces collections, adorés des enfants, m’est demandée presque tous les jours à ma bibliothèque par les élèves du primaire. Ils aiment son petit format, la familiarité qu’il ont développé avec les collections, et les pages de bandes dessinées à l’intérieur. 

En voyant « Connais-tu Rosa Parks? » chez le libraire, je me suis demandé comment les auteurs allaient réussir à garder l’humour si caractéristique à la collection pour aborder la lutte pour les droits civique aux États-Unis. C’est un pari réussi puisque ce livre s’est révélé à la fois instructif et humoristique. On retrouve par exemple un petit rat anthropomorphisé qui se promène de page en page, ou encore des extraterrestres qui se demandent quand est-ce que les humains comprendront que tous les terriens sont égaux. L’illustrateur s’est aussi amusé à dessiner la jeune Rosa en train d’inverser les affiches « Blancs seulement » et « Pour les Noirs » au dessus de fontaines d’eau et rire de deux femmes blanches qui préféreraient mourir plutôt que de boire l’eau d’à côté. L’humour est donc bien dosé et on ne perd par de vu le propos sensible. Rosa Parks est présentée comme étant une militante engagée plutôt que comme une vieille couturière fatiguée, ce que j’ai bien aimé. Les illustrations sont en noir et blanc et la couverture est souple. Plaira aux élèves de 2e et 3e cycle du primaire! 

Pour vous commander ce livre, cliquez sur le bouton ci-dessous:

Connais-tu Rosa Parks?
AUTEUR(S) : JOHANNE MENARD & PIERRE BERTHIAUME
ÉDITION: MICHEL QUINTIN, 2020
ISBN: 9782897624392
PRIX: 9,95$
7 À 11 ANS

Ce livre vous a plu?
Vous aimerez peut-être Le bus de Rosa, Les grandes vies: Maya Angelou, ou encore De petite à grande: Rosa Parks.

La street (tome 3): En mode détente

La suite des aventures de vos trois héros préférés ! Tout va pour le mieux dans la street : le trio inaugure officiellement « La Planque », le nouveau centre de street art et de sport urbain, sponsorisé par le célèbre rappeur RCK. Entre la glisse et le collège, ils n’ont pas le temps de s’ennuyer ! Et tout irait pour le mieux si Clarisse, la peste de l’école, ne s’était pas mis à les harceler pour rencontrer RCK. Quand ce dernier leur propose de les accompagner dans sa tournée en Ardèche, c’est la libération ! Loin de la street, Carl, Orel et miel vont prendre l’air… en mode détente !

Ce roman m’a fait retrouver le plaisir que j’avais de lire des romans dans ma jeunesse. D’un coup, j’étais replongée dans ma peau d’enfant, savourant chaque page, admirant longuement les illustrations et imaginant les personnages comme de bons amis à moi.

Je n’ai pas lu les deux premiers tomes de la série, mais je n’ai eu aucun mal à suivre le récit de « En mode détente »: Les personnages sont bien présentés en amont et l’histoire se tient bien seule. Cela dit, la lecture de ce troisième tome m’a absolument donné le goût de lire les deux premiers, ne serait-ce que pour rencontrer à nouveau Carl et sa bande au skate park!

L’auteure Cécile Alix sait raconter une histoire captivante avec des personnages réalistes et attachants. Elle démontre une belle maîtrise de la langue et fait usage d’un vocabulaire riche. Certaines des images qu’elle est parvenue à créer m’ont bien fait sourire.

La mise en page est aérée et la typographie, variée. Les illustrations de Dimitri Zegboro ne font pas qu’illustrer le texte, elles racontent elles aussi l’histoire en y intégrant un contenu nouveau. J’ai adoré son style, très vif et humoristique, proche de la bande dessinée. On sent bien que l’auteure et l’illustrateur ont travaillé ensemble.

J’ai aimé que les personnages soient diversifiés et imparfaits. Le fauteuil roulant de Carl est son super bolide et ça, j’ai trouvé ça vraiment cool. Être à mobilité réduite ne l’empêche pas du tout de faire du sport, d’aller s’amuser au skate park et de s’épanouir autant que ses amis.

J’ai adoré ce roman et je vous le conseil vivement! Cette histoire pleine d’humour plaira aux lecteurs de 8-9 ans et plus! Contexte européen.

Dimitri Zegboro est un illustrateur français.

Je remercie les éditions Magnard Jeunesse de m’avoir offert ce livre.

Pour commander ce livre, cliquez sur le bouton ci-dessous:

La Street (tome 3): En mode détente
AUTEUR(S) : Cécile Alix & Dimitri Zegboro
ÉDITIONMagnard Jeunesse, 2020
ISBN: 9782210968400
PRIX: 20,95$
8 à 12 ans

Ce roman vous a plu? Vous aimerez peut-être les premiers tomes de la série, ou encore Pars, Cours! Bernadette, un roman pour les jeunes lecteurs dans lequel le sport a une place importante.

La star du rock et ses camarades de classe

Pénélope Rex est la seule T. rex de sa classe. Cette différence ne l’empêche pas de bien s’entendre avec ses camarades de classe, même si elle a parfois l’impression qu’ils ne voient que le dinosaure en elle. Alors, le jour où madame Bonnepâte propose d’organiser un concours de talents, Pénélope y voit une chance de révéler sa passion : le rock’n’roll!

Cet album fait suite à On ne mange pas ses camarades de classe publié en 2019 par Ryan T. Higgins. J’adore cet auteur, et sa petite série avec Maman Ours est un délice. Dans La star du rock et ses camarades de classe, on retrouve avec plaisir Pénélope, la seule T. Rex de sa classe de primaire elle-même très ethniquement diversifiée: un camarade de classe est juif et porte la kippa, une camarade est voilée, deux camarades sont noirs, etc.

Le texte est plein de l’humour si particulier à l’auteur. Par exemple, Pénélope parlera de son groupe de rock préféré à l’école et mentionnera que « C’est le meilleur groupe de tous les temps! Mon père les a vus plusieurs fois en concert… avant de manger par accident le batteur. ». Au exemple: alors que Pénélope doute d’elle-même et de sa capacité à faire de la musique en tant que « simple » dinosaure, sa mère lui demandera, inquiète: « Tu es sûre que tu n’as plus faim, ma Pénélope? Tu n’as mangé que 52 hamburgers. » Le ton est donc léger, drôle, mais le récit parvient tout de même a mettre le doigt sur l’anxiété de performance et la mauvaise estime de soi. J’ai été touchée par cet album que j’ai refermé doucement en soupirant de contentement. Rassurez-vous, à la fin du récit, Pénélope retrouvera confiance en elle grâce à l’écoute et les conseils de ses parents. Et même si elle arrivera en deuxième place au concours de talents, elle sera très fière d’elle.

Points boni pour les illustrations évocatrices, les superbes pages de garde constituées de véritables dessins d’enfants, et un nom de groupe de rock vachement cool: « Pénélope et les Graines de moutarde »! 🙂

Coup de cœur!

Pour vous procurer ce livre, cliquez sur le bouton ci-dessous:

La star du rock et ses camarades de classe
AUTEUR(S) : Ryan T. Higgins
ÉDITION: Albin Michel Jeunesse, 2020
ISBN: 9782226454133
PRIX: 19,95$
4 À 8 ANS

Ce livre vous a plu?
Vous aimerez peut-être les albums Puis-je rejoindre votre club?, Tout mélangé! ou L’ours brun qui voulait être blanc, trois albums sur l’acceptation des différences.

Le prince et la sorcière et la voleuse et les ours

Une aventure débordante de revirements qui surprendra les amateurs de contes traditionnels à coup sûr! À l’heure du dodo, le papa de Jacob raconte à son fils une histoire vieille comme le monde à propos d’un prince qui habite un village lointain, où vivent des dragons, des loups et des princesses en détresse. Curieux, Jacob ne peut s’empêcher d’ajouter des éléments à l’histoire de son père. Bientôt, le prince est rejoint par une sorcière maléfique qui transforme les gens en gelée, une grenouille ninja qui se bat à coups de brocoli et une princesse experte en crochetage des serrures.

Hahahaha! Quelle drôle d’histoire! J’ai adoré! Un garçon noir et son père inventent au fil de leurs envies une histoire de prince et de princesse pas comme les autres qui déconstruit la structure traditionnelle des contes, ainsi que les clichés reliés au genre (par exemple, lorsque Jacob se plaint qu’il voudrait que se soit la princesse qui sauve le prince pour une fois). Ce n’est peut-être pas l’histoire que le papa voulait raconter, mais ensemble, Jacob et lui créent un récit dynamique et tout simplement hilarant! Sans l’ombre d’un doute, j’ajoute ce livre à ma bibliographie sur les contes réinventés car les enseignants me demandent régulièrement ce genre de livres pour leurs classes de primaire à la bibliothèque.

Les illustrations colorées aux traits ronds sont un plaisir pour les yeux et participent à la narration de l’histoire. Un livre intelligent, inventif, drôle et loin des clichés. Que voulez-vous de plus? 😉

Coup de cœur!

Pour vous procurer ce livre, cliquez sur le bouton ci-dessous:

Le prince et la sorcière et la voleuse et les ours
AUTEUR(S)
: Alastair Chisholm, Jez Tuya
ÉDITIONScholastic, 2019
ISBN: 9781443173872
Prix: 11,99$
4 à 8 ANS

Lettres timbrées au Père Noël

Tu as reçu un cadeau raté ? Cassé ? Pas pour ton âge ? Personne n’est parfait, pas même le père Noël ! Mais on peut lui écrire des lettres de réclamation toute l’année !

Dans ce livre hilarant, des enfants écrivent des lettres pour dire au Père Noël qu’il a mal choisi leur cadeau. Qu’ils viennent de France, de Belgique, de la Martinique ou de Suisse, c’est un véritable bureau des réclamations qui se déploie dans ce livre, avec des demandes loufoques, inventives et rigolotes. Par exemple, Emma, 8 ans, écrit que ce n’est pas parce qu’elle est une fille qu’il faut lui offrir de des trucs de ménage! Même si les enfants de ce livre vivent parfois des choses difficiles pour leur âge, ils sont lucides et intelligents. Certains ont connu le divorce des parents, le départ d’un père dans l’armée, le décès d’un grand-parent ou encore vivent dans un hôpital pour combattre une maladie.

lettres timbrées

La demande de réclamation de la petite Régina en particulier m’intéresse. Âgé de 7 ans et trois-quart, elle vit à l’Île de La Réunion. Elle a reçu pour Noël « un baigneur blond avec un zizi » alors qu’elle avait demandé « une poupée FILLE NOIRE avec des cheveux pour apprendre à faire des tresses. » Déçue, elle demande au Père Noël de lui apporter une poupée noire car c’est sa couleur de peau et, ajoute-t-elle, elle espère qu’il n’est pas raciste. Cette lettre si criante de vérité m’a profondément touchée et je me suis facilement reconnue en la petite Regina qui recherche dans ses jouets une représentation d’elle-même. De plus, malgré son jeune âge, elle semble très consciente des significations associées à la race. Elle en parle franchement dans sa lettre, et sans détour. Franchement, bravo !

Bouton acheter petit

Auteur(s) : Elisabeth Brami & Estelle Billon-Spagnol
Maison d’édition: Talents hauts 
Année de publication: 2017
ISBN: 9782362661853
Lectorat cible: À partir de 6 ans
Vous aimerez peut-être: La princesse et le poney, un livre jeunesse humoristique.

princesse-et-le-poney

SUIVEZ MISTIKRAK! SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX

logo livreaddict  logo facebook

La grande aventure de Concombre [Tome 1] : Le Royaume du Donut

grande aventure de concombre royaume du donutPour échapper à la maléfique reine Cordélia et à sa soif de domination, les sept royaumes du Monde des Rêves ont besoin d’un héros chevaleresque. Ils devront pourtant se satisfaire de Concombre, un apprenti-magicien qui n’a aucune envie de quitter l’école! Avec sa sœur Amande, bien plus héroïque que lui, le voilà parti en quête d’une épée aux pouvoirs fabuleux… Mais deux petits lapins peuvent-ils vraiment sauver le monde?

J’ai tellement ri en lisant cette bande dessinée que j’en ai eu des crampes ! L’humour de Gigi D.G. est efficace et percutant; deux ou trois cases lui suffisent pour créer un gag. Elle n’hésite pas non plus à se moquer un peu de ses propres personnages et j’ai adoré cette ouverture créative. Le monde dans lequel Concombre évolue est bien monté, riche et j’attend de savoir son emplacement réel afin d’y passer mes prochaines vacances ! 😉 J’ai aimé que Concombre soit un garçon tendre; je ne vois pas souvent ce genre de représentation en littérature jeunesse et c’est vachement rafraîchissant (pour les intéressés, il y a Bichon que j’ai bien aimé, mais qui ne fera pas l’objet d’un article sur ce blog car il n’y a aucun personnage noir significatif dans la série). Concombre n’aime pas se battre et ne souhaite qu’une chose: retourner à l’école pour étudier longuement. Sa soeur Amande, au contraire, aspire à devenir chevalier et voudrait sauver le monde. Et se propose même pour mener la quête attribuée à son frère réticent, mais tout dans l’histoire l’en empêche. L’auteur joue beaucoup avec les conventions narratives pour mieux les détruire (un super-vilain en réalité ridiculement facile à combattre, mais que le héros aura du mal à arrêter simplement pour étoffer une intrigue, une fille qui a toutes les qualités pour sauver le monde mais qui ne le fera pas… parce que c’est une fille, un méchant qui s’avère être aussi doux qu’un ours en peluche, etc.) J’ai adoré le second degré. L’auteure est afro-américaine, mais aucun personnage n’est noir dans le livre. C’est dommage, car compte tenu qu’il s’agit d’animaux anthropomorphisés, il y aurait eu lieu d’inclure un peu plus de diversité raciale. Cela dit, ce choix lui revient et cela n’enlève rien au fait que sa BD est tout à fait géniale !

Il y a de l’aventure, il y a de l’humour, il y a du mystère… et il y a des pâtisseries ! À mettre entre toutes les mains ! Parents, lisez-donc cette bande dessinée avec votre enfant; elle vous plaira à vous aussi !

 

Coup de cœur !

grande aventure concombre 2

Gigi D.G. est une auteure américaine. 

Auteur(s) / illustrateur(s) : Gigi D.G.
Maison d’édition: Gallimard Jeunesse Bouton acheter petit
Année de publication: 2018
ISBN: 9782075104333
Lectorat cible: À partir de 8 ans
Vous aimerez peut-être: Le garçon sorcière, une bande dessinée où règne la magie et où l’on déconstruit les stéréotypes de genre.

SUIVEZ MISTIKRAK! SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX

logo livreaddict logo facebook

L’attaque des cubes

L'attaque des cubes Marine CarteronDepuis que le magasin Cubetout a ouvert ses portes, des événements très étranges se passent dans le quartier d’Antoine et Vénus. Toutes les personnes qui ont eu le malheur de passer dans cette boutique, dédiée au jeu vidéo Minecraft, en sont ressorties transformées… Comme zombifiées ! Et si Cubetout était une passerelle permettant à Minecraft de nous envahir ? Antoine et Vénus vont lâcher les manettes pour sauver le monde !

Qu’on se comprenne bien: le personnage principal de ce roman est Antoine, un garçon blanc. C’est d’ailleurs lui qui nous raconte l’histoire. Par contre, sa meilleure amie, Vénus, est noire et a un fort caractère. Elle n’hésite d’ailleurs pas à raturer ce qu’écrit Antoine et à laisser des notes en bas de page dans le texte ! On a donc régulièrement son point de vue. Elle apparaît aussi sur la page de couverture et c’est bien souvent grâce à son courage que le récit avance (car Antoine se révèle plutôt peureux et retiré). La première description de Vénus nous arrive au quatrième chapitre, alors que la nuit tombée, Antoine et Vénus se rencontrent devant le magasin Cubetout:

Derrière moi, deux rangées de dents blanches, barrées d’un fil de métal, flottent au milieu de nulle part. […] Comme sa peau et ses cheveux sont aussi noirs que la nuit, on ne voit que ses dents et le blanc de ses yeux. J’ai l’impression d’être en face du chat bizarre d’Alice aux pays des merveilles. (p.23)

C’est un peu maladroit. Non, les personnes noires n’ont pas les yeux et les dents qui brillent dans le noir. Généralement, dans le noir, on voit une personne ou on ne la voit pas. Ça m’embête un peu d’avoir à le spécifier, car il me semble que c’est une évidence. Malgré cette petite maladresse, Vénus est un personnage vraiment intéressant. Elle est féministe (même si elle n’a peut-être pas les mots pour le dire en raison de son jeune âge), se bat pour l’égalité hommes-femmes et aimerait qu’il y ait davantage de joueuses de jeu vidéo (surtout sur Minecraft!) Elle aime l’école et y excelle, et projette sérieusement de devenir présidente de la République française. Ses défauts ? Elle lève souvent les yeux au ciel et est mauvaise perdante. Vénus est donc un personnage bien développé et nuancé.

On retrouve plusieurs références à la culture populaire et à l’univers des jeux vidéo dans le roman. Chaque chapitre est accompagné d’une barre de progression, comme celle que l’on retrouve souvent dans les jeux en ligne. Cela pourrait plaire à certains lecteurs récalcitrants qui préféreraient justement jouer à Minecraft plutôt que de lire un livre ! L’enquête nous tient en haleine jusqu’à la fin. L’attaque des cubes est un bon roman pour les jeunes avec un personnage secondaire noir qui ne laisse pas sa place au premier venu.

L’attaque des cubes
Auteur(s) / illustrateur(s)
: Marine Cateron Bouton acheter petit
Édition: Rouergue, 2018
ISBN: 9782812616785
À partir de 9 ans

Ce livre vous a plu?
Vous aimerez peut-être London mystery club, une bande dessinée avec un personnage secondaire féminin qui mène une enquête avec ses amis.

London mystery club

SUIVEZ MISTIKRAK! SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX

logo livreaddict  logo facebook

La batterie de Théophile

TBatterie de Théophilehéophile s’est bricolé une contrebasse avec un bâton, un bout de ficelle et une vieille bassine. Il s’installe au bord du lac, mais il a oublié que c’est précisément l’heure de la sieste des animaux. Trois d’entre eux viennent lui chercher noise, mais il les transforme en élément de batterie et entame un superbe blues.

J’ai adoré ce livre ! Parfait pour les lecteurs débutants, on retrouve un CD d’accompagnement où l’auteur raconte l’histoire avec de nombreux morceaux de musique jazz. Un délice ! De plus, la narration de l’histoire est suivi d’un atelier pour fabriquer une « batterie de cuisine » de manière autonome. Les enfants sont ainsi invités à trouver certains objets dans la maison (bassine en plastique, cuillère en bois, boîte, feuille de papier d’aluminium, couvercle de casserole, etc.) afin de créer eux aussi de la musique à la manière de Théophile.

Pistes d’exploitation en milieu scolaire

La trame narrative répétitive de ce livre se prête bien à un exercice de compréhension écrite auprès des élèves de 2ème ou 3ème année du primaire. Voici quelques idées de questions à leur poser à la suite de la lecture (seul ou en groupe), du livre de Jean Claverie:

  • Quel animal Théophile rencontre-t-il en premier ?
  • Où se déroule l’histoire ?
  • Associe l’animal avec l’instrument inventé de Théophile, ainsi que le bruit qu’il produit:
    • Crocodile
    • Toub!
    • Ksisss!
    • Symbale
    • Grosse caisse
    • Serpent
    • Hippopotamme
    • Contrebasse
    • Klek !

Batterie de Théophile 2

Auteur(s) / illustrateur(s) : Jean Claverie
Maison d’édition: Gallimard JeunesseBouton acheter petit
Année de publication: 2003, 2018
ISBN: 9782075101820
Lectorat cible: 5 à 9 ans.
Vous aimerez peut-être: Bien fait pour le diable !, un livre avec un CD d’accompagnement.

SUIVEZ MISTIKRAK! SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX

logo livreaddict  logo facebook

Si tu étais mon ami…

si tu étais mon ami scholasticUn vocabulaire simple, des phrases courtes et des illustrations amusantes encourageront les jeunes, lors de leurs premières expériences. Les 50 mots utilisés dans ce livre sont listés avant l’histoire dans une note à l’intention des parents et des enseignants.  Issu de la collection « Je veux lire » de la maison d’édition Scholastic, Si tu étais mon ami… est un livre facile à lire sur le thème de l’amitié et du partage. Six personnages se croisent et se recroisent comme dans un mixer où les danseurs changent de partenaires continuellement. Chaque ami en croise un autre et l’invite à jouer. L’ami invité en invitera lui aussi un autre, etc. dans une série de saynètes drôles et inusitées. À chaque double page, on laisse un indice qui nous permet de deviner et de prédire qui sera le prochain ami invité et ce à quoi il veut jouer. Par exemple, une fillette blonde construit un gigantesque château de sable devant un garçon noir qui tient un livre sur les fleurs à la main. À la page suivante, ce dernier cueille des fleurs.

Parmi les six personnages du récit, deux sont noirs: une fille et un garçon. La fille joue à la poupée, cajole son chat et partage ses chocolats. Le garçon, plus présent dans le livre, joue au baseball, fait du skate, lit des livres, cueille des fleurs et construit un bolide. Les illustrations de style brouillon, mais colorées et sympathiques dynamisent la lecture en racontant elles-aussi une histoire parallèle. Car oui, le chien et le chat de compagnie ont aussi leur histoire racontée par les images ! De leur rencontre en page 20-21, la poursuite du chat par le chien en page 22-23, la peur du chat dans l’arbre en page 24-25, le chien qui tente d’amadouer le chat avec un poisson en page 28-29, le chat qui offre un os au chien en page 30-31 et enfin leur réconciliation. J’ai trouvé ce livre charmant et inventif ! Destiné aux apprentis lecteurs, il favorise l’apprentissage de mots nouveaux et de compétences sociales avec humour. Fortement recommandé !

Auteur(s) / illustrateur(s) : Diane Namm & Mike Gordon
Maison d’édition: Scholastic
Année de publication: 2007
ISBN: 9780439942836
Public cible: 3 à 7 ans.

Vous aimerez peut-être: Aussi dans la collection « Je veux lire! » chez Scholastic, il y a L’heure du bain ou encore Je suis une ballerine.

Suivez Mistikrak! sur les réseaux sociaux

logo livreaddict  logo facebook