L’éléphant

éléphant jenni desmondConnaissez-vous la différence entre l’éléphant d’Afrique et l’éléphant d’Asie ? Savez-vous que la trompe de l’éléphant est constituée de 100 000 muscles, et qu’il agite les oreilles pour saluer ses amis ? De splendides tableaux et quantités d’informations étonnantes pour découvrir les secrets de cet animal tant admiré des hommes, qui reste à protéger.

Voici un superbe album de grand format qui est très, très agréable à lire. Au début du livre, on retrouve une note de l’auteure où elle met en contexte l’histoire qui va suivre en fournissant de l’information sur l’origine des éléphants. Elle mentionne notamment que garder ces animaux en captivité peut leur être nuisible tant physiquement que moralement. Et que les éléphants sont menacés par les humains car nous détruisons leur habitat et nous les traquons pour l’ivoire de leurs défenses. J’ai trouvé cette mise en bouche tout à fait pertinente et intéressante.

Dans l’histoire, il y a un jeune garçon noir qui prend un jour un livre sur une étagère et se perd dans ses pages – celles-là même qui constituent le livre que nous lisons. Ceci rappelle le pouvoir de l’imagination et que les livres constituent une porte d’entrée privilégiée vers la connaissance. Ce livre d’une grande qualité littéraire plaira aux enfants qui s’intéressent autant aux documentaires qu’aux œuvres de fiction. On y apprend une foule d’information sur les éléphants (les différentes espèces, leurs caractéristiques physiques, leur manière de marcher, leur poids, etc.) Le tout est imagé et les comparaisons avec des objets du quotidien permettent aux jeunes lecteurs de bien comprendre des notions plus complexes. Par exemple, on compare le poids d’un éléphant de savane mâle (pouvant peser jusqu’à 7 tonnes), à quatre voitures empilées l’une sur les autres !

éléphant jenni desmond 2éléphant jenni desmond 4L'éléphant jenni desmond

Bref, on en apprend beaucoup sur les éléphants dans un format qui se rapproche davantage de l’album que du documentaire. Enseignants, ce livre serait fantastique pour votre bibliothèque de classe ! En outre, la présence d’un personnage noir est positive en terme de représentation.

Coup de cœur !

 

Auteur(s) / illustrateur(s) : Jenni Desmond
Maison d’édition: Éditions des éléphants  Bouton acheter petit
Année de publication: 2019
ISBN: 9782372730785
Public cible: 8 ans et plus
Vous aimerez peut-être: Tout un monde sous l’eau, un documentaire sur la vie marine qui se lit comme un album de fiction et dont le personnage principal est un garçon noir.

Tout un monde sous l'eau

SUIVEZ MISTIKRAK! SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX

logo livreaddict  logo facebook

Interdit aux éléphants

Interdit aux éléphants

Le problème, quand on a un éléphant à la maison, c’est qu’on n’est pas tout à fait comme tout le monde. Personne d’autre n’a un éléphant. D’ailleurs, sur la porte du Club des animaux, il est écrit : « Interdit aux éléphants ». Les deux amis ont le cœur gros. Et s’ils créaient leur propre club, un club ouvert à tous ?

Les Éditions des Éléphants ont collaboré avec Amnesty International pour nous offrir ce magnifique album sur la discrimination et la force de la solidarité. Cet album doux et tendre aborde avec finesse le rejet de l’autre et, plus important encore, le pouvoir que nous avons d’agir ensemble pour y mettre fin. Les illustrations délicates de Taeeun Yoo sont un délice pour les yeux et occupent une fonction narrative intéressante. Dans l’histoire, on rencontre une petite fille noire qui elle aussi est rejetée car son animal de compagnie est une moufette. Elle aura un rôle important dans le récit car sa présence incitera le personnage principal à former un nouveau club où tous les animaux sont acceptés.

Pistes d’exploitation en milieu scolaire:

  • Sens de la déduction: En te basant sur cette histoire, que font les bons amis ? (Ils nous aident à franchir les lignes, ils bravent les choses effrayantes pour nous, ils ne laissent jamais personne derrière eux, ils nous indiquent le chemin). Quelles sont les qualités recherchées chez les bons amis ?
  • Sens de l’observation: Durant quelle saison se déroule l’histoire ? Justifie ta réponse.
  • Faire des liens avec sa propre expérience: As-tu déjà vécu une situation similaire à cette de l’éléphant dans l’histoire ?
  • Imaginer: si tu pouvais avoir un animal exotique de compagnie, lequel choisirais-tu ? Pourquoi ?
  • Débattre et convaincre : Trouve trois raisons pour lesquelles interdire l’accès au club à certains animaux n’est pas bien.
  • Vocabulaire et compréhension: Qu’est-ce que cela veut dire, « Franchir les lignes » ? Quels éléments de l’histoire peux-tu utiliser pour t’aider à comprendre le sens de cette expression ?

Interdit aux éléphants 2

 

POUR VOUS PROCURER CE LIVRE, CLIQUEZ SUR LE BOUTON CI-DESSOUS:

Interdit aux éléphantsBouton acheter petit
AUTEUR(S) : Lisa Mantchev & Taeeun Yoo
ÉDITION:  Éditions des éléphants, 2016
ISBN: 9782372730143
PRIX: 26.95$
5 à 8 ans

 

Ce livre vous a plu ?
Vous aimerez peut-être L’ours brun qui voulait être blanc, un album sur les différences ayant pour personnages principaux des animaux. Essayez aussi Les Rois du parc, un livre jeunesse qui vous permettra de développer travailler les compétences sociales de votre enfant (ou de vos élèves).

ours-brun-qui-voulait-etre-blanc      Les rois du parc

SUIVEZ MISTIKRAK! SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX

logo livreaddict  logo facebook

Bébé va au marché

bébé va au marchéMaman et Bébé vont au marché. Bébé est très coquin, Maman ni remarque rien. Elle est trop occupée par tout ce qu’elle doit acheter… Cette histoire se déroule dans un marché d’Afrique de l’Ouest où l’illustratrice Angela Brooksbank a grandi.

J’ai eu énormément de plaisir à raconter cette histoire colorée durant une heure du conte. C’était magique ! Le texte est savoureux et les illustrations nous font voyager jusqu’en Afrique de l’Ouest, dans un marché bondé où l’on rencontre une foule de personnages intéressants: une marchande de bananes, un marchand d’oranges, un marchand de biscuits sucrés, une marchande de maïs, une marchande de noix de coco et d’innombrables femmes et hommes souriants qui font leurs emplettes. Les enfants m’ont aidée à effectuer le décompte des aliments (5 bananes, 4 oranges, 3 biscuits, 2 maïs, 1 noix de coco). Un de mes albums favoris de l’année 2017 !

Atinuke est une auteure nigériane. 

Atinuke

Auteur(s) / illustrateur(s) : Atinuke & Angela Brooksbank
Maison d’édition: Éditions des éléphants Bouton acheter petit
Année de publication: 2017
ISBN: 9782372730396
Public cible: 3 à 5 ans

Je remercie les Éditions des éléphants de m’avoir offert ce livre.

bébé va au marché 2

Vous aimerez peut-être: Ma journée dans la savane: Un voyage en Tanzanie.

Suivez Mistikrak! sur les réseaux sociaux

logo livreaddict  logo facebook

Terminus

terminus christian robinson matt de la penaLors de leur voyage en bus, Tom et sa grand-mère découvrent la beauté du monde qui les entoure…

Terminus est un album qu’on lit lentement. Pour admirer les illustrations et savourer les mots. L’illustrateur Christian Robinson utilise avec beaucoup d’inventivité des techniques mixtes telles que la peinture, le collage, l’estampe et le fusain.

Le récit est très bien mené. Au départ, on peut croire que Tom et sa grand-mère sont moins privilégiés que d’autres personnes de leur communauté et on se pose beaucoup de questions, tout comme Tom. Pourquoi prennent-ils l’autobus ? Pourquoi n’ont-ils pas de voiture ? Le quartier couvert de déchets et de graffitis est-il celui de leur maison? Se rendent-ils à une soupe populaire pour dîner ? Eh bien, non, non et non. Tom et sa grand-mère se rendent dans un quartier défavorisé après une matinée à l’église pour y faire du bénévolat. Et c’est magnifique. La grand-mère de Tom trouve toujours les réponses les plus justes, appropriées, authentiques et poétiques qu’il soit. À travers leur trajet en autobus, on découvre toute la bonté, la générosité, le respect et le don de soi dont nous sommes tous capables. Tous les éléments sont là pour faire de Terminus un album qu’il faut absolument avoir dans sa bibliothèque personnelle. Fabuleux !

Coup de cœur !

* Médaille Caldecott 2016

* Livre d’honneur 2016 du Coretta Scott King Illustrator

* Médaille John Newberry 2016

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Christian Robinson est un illustrateur américain.

christian robinson

Je remercie les Éditions des éléphants de m’avoir offert ce livre.

Auteur(s) / illustrateur(s) : Christian Robinson & Matt De La Peña
Maison d’édition: Les Éditions des éléphants Bouton acheter petit
Année de publication: 2016
ISBN: 9782372730273
Public cible: À partir de 4 ans
Vous aimerez peut-être: Du même illustrateur, il y a Antoinette.

Suivez Mistikrak! sur les réseaux sociaux

logo livreaddict  logo facebook

Ruby tête haute

Ruby tête hauteL’histoire vraie de Ruby Bridges, l’une des premières enfants noires à intégrer une école pour Blancs aux États-Unis.

Le récit est bien mené. Une enseignante d’école primaire montre un tableau à ses élèves et leur demande ce qu’il évoque pour eux. On découvre ainsi l’histoire d’une jeune fille, Ruby Bridges,  qui a participé à l’âge de six ans (à sa manière et peut-être même sans le savoir) à la lutte pour les droits civiques. L’auteur entretient le mystère car la signification du tableau est révélée petit à petit.

La petite fille est la seule enfant noire de son école. Le jour de la rentrée, des Blancs manifestent contre l’intégration; la dureté de leurs propos et leurs visages crispés de haine sont des armes utilisés contre une fillette de six ans qui elle, confond toute cette agitation avec les célébrations carnavalesques du Mardi Gras. Les parents blancs en colère chantent des slogans racistes que la petite fille chantera elle aussi à la maison, entraînée par leur rythme accrocheur, mais ne comprenant pas la signification des paroles. C’est à travers sa naïveté, son courage et son inébranlable estime d’elle-même qu’on découvre un moment charnière de l’histoire américaine.

Le livre se termine par un dossier thématique sur le contexte socio-politique des années 1960, ainsi que la véritable histoire de Ruby Bridges. Ce livre peut être utilisé en classe pour apprendre une foule d’éléments historiques: le président Einsenhower, l’auteur John Steinbeck, ou encore le peintre Norman Rockwell. Un album grand format magnifique qui peut servir de porte d’entrée vers une discussion sur la tolérance et l’acceptation des différences.

Ruby tête haute 2

* Sélection du prix des Incorruptibles 2018.

Un livre jeunesse pour souligner le Mois de l’Histoire des Noirs.

Je remercie les Éditions des éléphants de m’avoir offert ce livre.

Auteurs / illustrateurs : Irène Cohen-Janca & Marc Daniau
Maison d’édition: Éditions Des éléphants Bouton acheter
Année de publication: 2017
ISBN: 9782372730327
Public cible: 11 ans et plus
Vous aimerez peut-être: Le bus de Rosa, un album pour les grands tirée d’une histoire vraie.

Suivez Mistikrak! sur les réseaux sociaux

logo livreaddict  logo facebook

L’amie

amie sarah stewart david smallBelle est une petite fille sage et étonnante à la fois. Elle croit pouvoir tout faire toute seule comme si elle était déjà une grande personne. Heureusement, Béa, sa grande amie, veille sur elle…

D’un point de vue technique, le livre est super. Les illustrations aux traits ronds et aux tons doux et pâles m’ont beaucoup plu. La narration est fantastique aussi; comme il était intéressant de découvrir ce qui berce les semaines de Béatrice et d’Annabelle un jour à la fois. Et comme il était doux de constater à quel point elles semblaient s’aimer. Cela étant dit, toute la douceur des illustrations et tout le côté paisible de la relation amicale entre les deux personnages contraste avec la violence de leur situation. D’un côté, la petite Annabelle est négligée par ses parents qui sont trop occupés à travailler et à aller à des soirées mondaines plutôt que de s’occuper de leur fille. Annabelle ne semble pas non plus avoir d’amis de son âge. Même si la famille d’Annabelle vit dans le luxe et la richesse monétaire, Annabelle est affreusement seule. C’est donc sans surprise qu’elle développe une amitié avec sa gouvernante, qui se révèle être la seule figure parentale stable de son existence.

D’un autre côté, Béatrice effectue un travail exigeant, pour lequel elle est probablement sous-payée et ne reçoit pas de reconnaissance. On en connaît très peu sur elle. Qui est-elle? Quelle est son histoire? Comment s’est-elle retrouvée à travailler pour cette famille? Est-elle heureuse? Elle travaille 6 jours sur 7 et vit dans une maison qui n’abrite pas sa famille. Le dimanche, elle va à l’église et le soir, elle regarde deux photo-portaits posés sur sa table de chevet. Qui sont ces gens? Des amis? Une fille? Un frère? Un mari? Où sont-ils? Ou bien est-ce une photo d’elle même, diplômée, mais qui se retrouve quand même à travailler comme femme-à-tout-faire pour une famille de riche? Les auteurs ne nous donnent pas toutes les réponses, et c’est l’une des forces de cet album: quand tout n’est pas dit, le lecteur peut y aller de son interprétation personnelle.

the-friend-small

On ne peut ignorer les relations raciales présentes dans cette histoire dont le contexte semble être celui d’après-guerre. Béatrice est noire et gouvernante. Annabelle est blanche et riche. L’album n’aborde pas cet aspect, ni même l’auteur dans sa dédicace en fin de livre où l’on peut voir la véritable Annabelle (l’auteure – Sarah Stewart) et sa gouvernante. Beaucoup de non-dits, donc, dans cet album, qui célèbre davantage la relation entre Annabelle et Béatrice qu’il n’aborde la question de la race, du racisme d’après-guerre et du the-friend-illustration-david-smallprivilège racial.

La dernière scène du livre m’a touchée. Un jour ensoleillé, Béatrice sauve la vie de la petite Annabelle qui, voulant récupérer un ballon rouge tombé à l’eau, passe à deux doigts de se noyer. Le soulagement ressenti par Béatrice est indéniable, alors qu’elle prend la fillette dans ses bras, heureuse qu’un drame ait pu être évité. Elles s’aiment, oui. De manière naturelle ou par la force des choses. Ou peut-être un peu des deux. Car au final, chacune à leur manière, elles n’ont qu’elles au monde.

 

Je remercie les Éditions des éléphants de m’avoir offert ce livre.

Auteur(s) / illustrateur(s) : Sarah Stewart & David Small
Maison d’édition: Les Éditions des éléphants
Année de publication: 2015 (2004 pour la version originale)
ISBN: 9782372730068
Public cible: 6 à 9 ans
Vous aimerez peut-être: Josephine, pour le contexte historique.

Suivez Mistikrak! sur les réseaux sociaux

logo livreaddict  logo facebook